Décès. Mohamed Abarhoun nous a quittés    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    Covid-19 : RAM offre une couverture internationale jusqu'à 150.000 €    Gad El Maleh pleure Simon Amar    Provinces du Sud : El Otmani optimiste, à mi-chemin du programme de développement    Entreprises : la moyenne des délais de paiement se rallonge    Perspectives économiques. Seule la Chine s'en sort    Véhicules anciens : Une Fédération africaine voit le jour    Trafic de tests PCR : trois médecins arrêtés à Fès    Covid-19 : Une enquête de CNN révèle les erreurs de Pékin    La France aura de quoi vacciner 100 millions de personnes, selon Jean Castex    Le vaccin anti-covid sera-t-il obligatoire ? Khalid Ait Taleb tranche (VIDEO)    Le groupe Medi1 s'allie au centre de recherches africain Timbuktu Institute    Oscars 2021. Le Miracle du Saint Inconnu représente le Maroc    Merendina parle le langage de l'amour    Covid-19: voici le premier pays européen à approuver le vaccin Pfizer/BioNTech    Vaccin anti-Covid-19, mode d'emploi pour les Marocains    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Indemnité pour perte d'emploi : près de 14.000 bénéficiaires depuis le début de l'année    CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    LDC: le Real Madrid s'incline face au Shakhtar Donetsk (VIDEO)    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    SM le Roi appuie le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Jennifer Lopez complètement nue    Nouveau revers pour Donald Trump    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    El Otmani met en évidence l'élan de développement    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Investissements publics. Ce que prévoit le gouvernement pour2021
Publié dans L'observateur du Maroc le 20 - 10 - 2020

En 2020, les investissements des entreprises et établissements publics (EEP) sont en net recul. Pour 2021, de nombreux projets sont prévus dans divers secteurs et régions. Zoom
Dans son rapport sur les EEP accompagnant le projet de loi de finances 2020, le ministère de l'économie et des finances note une baisse des investissements des EEP en 2020. En chiffres actualisés, on table sur une baisse de 31% par rapport aux prévisions initiales en passant de 101 MMDH à 70 MMDH. Le rapport explique ce recul par l'impact de la pandémie sur l'activité de certains EEP et le planning d'exécution de certains projets reportés.
« En 2021, les investissements du secteur des EEP connaitraient une hausse de 17% pour atteindre près de 82MMDH », prévoit le rapport. Les principaux projets concerneront en effet, le secteur de l'éducation et de l'enseignement, la santé, la modernisation des routes et autoroutes...
Dan le secteur du transport autoroutier par exemple, une enveloppe de 12MMDH est prévue pour la période 2021 2023 sont 8,5MMDH à la charge d'ADM
De son côté, l'ONCF dont les investissements ont atteint à fin juin 2020 quelques 1MMDH compte investir près de 2,3MMDH en 2021, 3,2MMDH en 2022 et 2023. Il s'agira principalement de la mise à niveau et équipement des gares. Casa transports quant à elle, prévoit des investissements de l'ordre de 1,8MMDH pour 2021 et plus de 5,5 MMDH pour 2022 et 2023 pour la mise en service des projets T3 et T4 et le projet Bus de haut niveau de service L5 et L6 . La société de transport Rabat Salé prévoit des investissements de l'ordre de 151MDH sur 2021 et 200MDH en 2022 et 2023.
Concernant l'accès à l'eau potable en milieu rural, l'ambition du gouvernement est de le porter à 98,8% d'ici fin 2023. Ainsi, selon le rapport, l'ONEE a l'objectif d'investir pour 2021 un montant de plus de 13MMDH.
En gros, les prévisions d'investissements des EEP à caractère non commercial pour l'année 2021 totalisent 19MMDH. Les AREF (4MMDH), la CFR (4MMDH), les universités (1,2MMDH), l'OFPPT (1 ?5MMDH), l'ALEM (1MMDH) les APD (900 MDH) et les ORMVA (862MDH) s'accaparent la part de lion avec 79% des montants d'investissements prévus
Répartition par régions
D'après le rapport l'année 2021 va enregistrer un certain rééquilibrage dans la mesure où des régions vont connaitre un recul dans leur part du total des investissements des EEP. Dans le détail, la région de Tanger-Tetouan –Al hoceima, enregistre un recul de 5 points en passant de 15% en 2020 à 10% en 2021 alors que Casablanca Settat et Fès- Meknès perdent deux points. La part de autres régions enregistrent une amélioration par rapport à 2020. La région Rabat Salé-Kénitra gagne ainsi deux points et les régions de Marrakech Safi, Souss Massa, l'oriental et de Béni Mellal-Khénifra progressent d'un point chacun.
La répartition régionale des investissements prévisionnels des EEP au titre de 2021 montre une amélioration par rapport aux prévisions actualisées de l'année 2020 avec 40% des participations se concentrant dans les deux métropoles (Casablanca –Settat et Rabat-Salé-Kénitra). Trois autres régions émergentes se réservent la part de 32% (Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Marrakech-Safi et l'Oriental). Hormis les régions de Fès-Meknès et Souss-Massa qui ambitionnent les 7% chacune, les autres de partagent le reste des investissements prévus


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.