Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Dédiée aux entreprises : inwi lance sa solution souveraine de communications unifiées    Le Groupe Dakhla Attitude primé «Meilleur opérateur de la région»    Fibre optique: Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Le Maroc rejoint l'indice obligataire Bloomberg de la BAD    Casablanca: Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    ONU : La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Badr Hari refait surface sur Instagram    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Arrestation d' un pharmacien pour trafic de psychotropes    L'ambassadrice de l'UE loue la stratégie marocaine en matière de lutte contre la violence à l'égard des femmes    Vaste mouvement parmi les directeurs provinciaux de l'éducation nationale    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    La reconnaissance de la marocanité du Sahara est un «développement naturel» de la position des administrations US    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Médias-Pr. Rachid Lazrak : «Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi, pour ne pas comprendre comment le Conseil de sécurité voudrait résoudre le problème du Sahara»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Euromed : Quel avenir ?    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guergarate : Soutien massif de pays arabes pour l'intervention marocaine
Publié dans L'observateur du Maroc le 14 - 11 - 2020

Des pays arabes expriment, les uns et après les autres, un soutien massif au Maroc suite à l'intervention des Forces Armées Royales qui ont vite rétabli un cordon de sécurité à Guergarate.

Emirats Arabes Unis
Avec le Qatar les Emirats Arabes Unis (EAU) ont été les premiers à réitérer leur solidarité et leur soutien au Maroc dans la protection de ses territoires.
« Les Emirats Arabes Unis ont réitéré leur solidarité et leur soutien au Royaume du Maroc frère et appuyé la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de mettre fin à l'incursion illégale (du polisario) dans la zone tampon de Guergarate, qui relie le Maroc et la Mauritanie, dans le but de sécuriser les flux naturels de marchandises et de personnes entre les deux pays voisins », indique un communiqué du ministère émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale publié le jour même de l'intervention des FAR (vendredi 13 novembre 2020).
Le ministère émirati condamne les provocations et pratiques désespérées et inacceptables qui ont eu lieu depuis le 21 octobre dernier, en violation flagrante des accords conclus, estimant que ces provocations constituent une menace réelle pour la sécurité et la stabilité dans la région.
Il souligne également que les Emirats Arabes Unis réitèrent leur soutien au Royaume du Maroc dans toutes les mesures qu'il juge nécessaires pour défendre la sûreté et la sécurité de ses territoires et de ses citoyens.

Qatar
L'Etat du Qatar a exprimé, dès vendredi, son soutien à la décision du Maroc d'agir pour mettre fin à l'impasse provoquée par le blocage de la circulation au passage de Guergarate par les milices du « polisario ».
Le ministère qatari des Affaires étrangères a exprimé, dans un communiqué, « la profonde préoccupation de l'Etat du Qatar face à la perturbation des mouvements civils et commerciaux au poste frontière de Guergarate, situé entre le Maroc et la Mauritanie ».
Dans ce contexte, le communiqué a salué les efforts du Secrétaire général des Nations Unies pour parvenir à une solution politique à un conflit qui dure depuis des décennies.
Le ministère des Affaires étrangères du Qatar a renouvelé sa position ferme sur le règlement des différends par le dialogue, la diplomatie et les moyens pacifiques, soulignant la nécessité du respect de la souveraineté des Etats.

Bahreïn
Le Royaume du Bahreïn a exprimé, vendredi, son appui et sa solidarité avec le Maroc dans la défense de sa souveraineté et ses droits et la sécurité de ses terres et citoyens au niveau du passage d'El Guergarate dans le cadre de la souveraineté du Maroc et l'intégrité de son territoire conformément à la légalité internationale.
Dans un communiqué, le ministère bahreïni des Affaires étrangères a exprimé sa forte condamnation des actes hostiles entrepris par les milices du polisario et ses provocations dangereuses au passage de Guergarate dans le Sahara marocain.
Le communiqué souligne que ces actes hostiles représentent une menace à la libre circulation civile et commerciale et une violation des accords militaires. Ils constituent également une tentative de semer l'insécurité et l'instabilité dans la région.
Et de conclure que ces agissements ont contraint le Maroc à lancer une opération pour rétablir la circulation dans ce passage vital en vertu de ses responsabilités et en parfaite conformité avec la légalité internationale.

Arabie Saoudite
الخارجية #السعودية تستنكر أي ممارسات تهدد حركة المرور في هذا المعبر الحيوي الرابط بين #المغرب و #موريتانيا https://t.co/IID708gmal #العربية
— العربية السعودية (@AlArabiya_KSA) November 14, 2020

Ls hautes autorités saoudiennes ont exprimé, ce samedi 14 novembre, leur soutien aux mesures prises par le Maroc pour rétablir la liberté de circulation civile et commerciale dans la zone tampon de Guergarate au Sahara marocain.
Dans un communiqué, le ministère saoudien des Affaires étrangères a exprimé sa « condamnation de toute pratique qui menace le trafic dans ce passage vital entre le Royaume du Maroc et la République islamique de Mauritanie ».
Le communiqué du ministère saoudien a appelé à « la retenue et la non-escalade conformément aux résolutions de la légitimité internationale y afférente ».

Jordanie
La Jordanie a exprimé, samedi, son soutien total au « Royaume frère du Maroc dans toutes les démarches qu'il entreprend pour protéger ses intérêts nationaux, son intégrité territoriale et sa sécurité ».
Le ministère jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés a souligné, dans un communiqué, que « le Royaume de Jordanie affirme son soutien aux mesures ordonnées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour rétablir la sécurité et la sûreté dans la zone tampon de Guergarate, à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie, et pour assurer la sécurité des citoyens et la fluidité de la circulation et du trafic commercial. »
Le communiqué a condamné « l'incursion illégale à Guergarate, qui viole les accords signés et pousse vers une menace pour la sécurité et la stabilité ».
Le ministère a réitéré la position claire et ferme de la Jordanie en faveur de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et de sa souveraineté sur l'ensemble de ses territoires, exprimant son soutien aux efforts visant à parvenir à une solution politique à la question du Sahara marocain, conformément aux décisions de légitimité internationale et à l'initiative d'autonomie lancée par le Maroc.

Koweït
Les hautes autorités koweitiennes viennent de déclarer, ce samedi 14 novembre, leur soutien à l'intervention marocaine.
A travers leur ministère des Affaires étrangères, ils retirent leur position immuable concernant le droit du Maroc à défendre son intégrité territoriale.
On le voit bien, l'action légitime du Maroc a été bien accueilli dans le monde arabe. D'autres pays ne manqueront pas d'exprimer leur solidarité avec le Maroc dans le rétablissement du droit à la circulation dans la zone tampon de Guergarate dont les Forces Armées Royales viennent de débarrasser des miliciens armés du « polisario ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.