Bank of Africa et la SIACE s'allient pour le renforcement du commerce extérieur    Tremblements de terre : L'Unesco met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Evolution du coronavirus au Maroc : 867 nouveaux cas, 467.493 au total, mardi 26 janvier 2021 à 18 heures    Fruits et légumes : Les exportations marocaines en hausse    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Dialogue Stratégique Maroc-USA : la coopération dans la lutte contre la prolifération nucléaire à l'ordre du jour    Plan de relance. Ça va décarboniser    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Décès de Mohieddine Chekrouni    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Le match sera «décisif» pour les deux sélections (Lhoucine Ammouta)    Le Premier secrétaire de l'USFP reçoit les organisations de la jeunesse des partis politiques    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Appel à candidature pour une résidence d'écriture à Meknès    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    France: l'Institut Pasteur arrête le développement de son principal projet de vaccin    Microcrédit : 10 millions d'euros de prêt de la BEI à Jaïda    Maroc: Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Législation : Un bilan maigre se profile    Maroc-Ouganda, un match couperet    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    Le rock maghrébin en concert à Meknès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hydrogène vert, le Maroc à l'affût des opportunités
Publié dans L'observateur du Maroc le 03 - 12 - 2020

L'Hydrogène Vert constitue aujourd'hui une réelle opportunité pour le Maroc. Un premier accord a été signé avec l'Allemagne pour l'émergence de cette filière. D'autres partenariats sont en cours.
«Le partenariat international est un facteur clé pour l'émergence de cette filière de l'hydrogène vert », déclare le Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Environnement Aziz Rebbah lors de la première édition du « World Power-to-X Summit » organisée en partenariat avec l'Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).
Opportunités indéniables
« Les filières de production construites autour de l'hydrogène, appelées communément « Power To X » (PtX), ouvrent, grâce au prix du renouvelable, de grandes perspectives », estime le CESE dans son avis émis récemment autour de l'accélération de la transition énergétique pour l'installation du Maroc dans la croissance verte. Le Maroc est placé, selon le World Energy Council Germany, comme un des cinq pays à plus fort potentiel pour la production et l'export de molécules vertes (ammoniac, méthanol, etc.). Il pourrait capter jusqu'à 4 % du marché mondial de l'hydrogène, selon le ministère de l'énergie et des mines, soit près de 3 Milliards de dollars si on considère le marché de 2018. Un objectif qui pourrait être atteint dans 10 voire 15 ans du lancement effectif de cette production. Combiné à l'azote, l'hydrogène permettra à long terme au Maroc d'économiser les 2 millions de tonnes d'ammoniac importées annuellement. Cette chaîne de valeur s'enrichirait davantage grâce au recyclage du carbone pour produire du méthanol synthétique, du kérosène synthétique ou encore du diesel synthétique, et autres.
Un plan d'action en cours de déploiement
A la veille du lancement de sa vision «hydrogène» le Maroc et l'Allemagne avaient signé en juin dernier à Berlin un accord relatif au développement du secteur de la production de l'hydrogène vert. Deux premiers projets, qui ont déjà été annoncés dans la déclaration d'intention, sont en cours de mise en œuvre dans le cadre de la coopération économique entre le Maroc et l'Allemagne. Il s'agit du projet «Power-to-X» pour la production de l'hydrogène vert proposé par Masen et la mise en place d'une plateforme de recherches sur «Power-to-X», le transfert des connaissances et le renforcement des compétences en partenariat avec l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen). Intervenant lors de la rencontre virtuelle, Badr Ikken, directeur général de l'IRESEN, a annoncé que « IRESEN est entrain de mettre en place une nouvelle plateforme de recherche et de test dans le domaine Power to X, comprenant différents projets pilotes pour produire de l'ammoniac vert, du méthanol vert et des carburants synthétiques avec des partenaires importants, tels que l'Université Mohammed VI Polytechnique, l'OCP et Fraunhofer, avec un fort soutien du gouvernement allemand.» le ministre de l'énergie a présenté de son côté les avancées du Royaume dans ce secteur en précisant qu'un plan d'action sera déployé à travers la commission nationale de l'hydrogène afin « d'accompagner le développement des marchés et de la demande, de préparer les infrastructures de l'export, ainsi que de mettre en place un cadre réglementaire adéquat. Les priorités de ce plan d'action étant le renforcement des compétences à travers la formation et la R&D, ainsi que la mise en place d'écosystèmes et de clusters dédiées à cette filière ».
Une 1ère usine d'hydrogène vert en 2025
Actuellement, l'agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) planche sur le développement d'une centrale hybride photovoltaïque/ éolienne destinée à alimenter une usine d'hydrogène vert d'une capacité d'électrolyse d'environ 100 MW. Une première au Maroc et en Afrique. Masen envisage de finaliser l'étude de faisabilité début de l'année prochaine avant de lancer, durant la même année le processus de pré-qualification. L'adjudicataire du marché devra être annoncé en 2022 pour une mise en service commercial du site entre 2024 et 2025.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.