Covid-19: Fin de la deuxième vague Omicron au Maroc (ministère)    Réforme de la santé : le gouvernement activera les ressorts la loi-cadre    Les enjeux de la visite annoncée de Yaïr Lapid au Maroc    ONU-Palestine : Appel pour une enquête sur le meurtre de trois Palestiniens    Brésil : "Monsieur l'agent, on n'a rien à manger"    CAF : Ce mercredi, lancement officiel de la '' Super League Africaine'' par Motsepe et Infantino    CAF/ CAN féminine : Le Maroc organisateur de la prochaine édition (2024)    Le Raja trouve des difficultés à se séparer de l'un de ses joueurs    Célébration de la « Journée du migrant » : Entre acquis et défis des temps futurs    Vague de chaleur attendue vendredi et samedi au Maroc    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    L'Algérie et la Russie en exercices militaires près de la frontière avec le Maroc    Egypte : une nouvelle étudiante poignardée à mort par un camarade éconduit    Ukraine: La vente du cargo de céréales au Liban annulée    Bourse de Casablanca: Ouverture en légère hausse    Gravement malade, Brahim Ghali aurait été évacué à l'étranger    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    Cours des devises du mercredi 10 août 2022    USA: Comprendre la perquisition lundi au domicile de Donald Trump    Biden paraphe la ratification des adhésions de la Finlande et la Suède à l'Otan    Vidéo. Sebta: arrestation de 2 personnes à bord d'une embarcation avec 600 Kg de haschich    Journée nationale du migrant: Le CCME soutient les initiatives des Marocains du monde envers leurs régions    Réunion ce Mercredi pour Ziyech à Londres    Le détail des exportations marocaines au 1er semestre    Québec : La piste de meurtre privilégiée dans la mort d'un étudiant marocain    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    Vahid : « J'y suis, je reste ! »    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Charte de l'investissement, réforme de la santé, PLF 2023 : Les dossiers chauds de la rentrée parlementaire    Budget 2022 : En l'absence de sortie à l'international, le Trésor poursuit le recours au marché intérieur    Dari Couspate s'implante en Europe    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Lutte contre les incendies : Le Maroc se dote de trois nouvelles Canadair    Interview avec Rita Al Khayat : Pour créer, le cinéaste a besoin de la liberté intérieure    Histoire : Les archives des Cahiers d'El Jadida remises aux Archives du Maroc    La Zaouia Habria Derquaouia tient son 120ème moussem    Un film marocain sorti en 2016 continue de reçevoir des prix    Le monde a soif    Météo: les prévisions du mercredi 10 août    Accidents de la circulation: 12 morts et 2.210 blessés en une semaine    La revue de presse du mercredi 10 août    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Les murales forcent l'admiration par leur esthétique    Maroc : La SNRT ouvre ses portes aux associations des Marocains du monde    Célébration de « Baba Achour »    Le moussem de Moulay Abdellah Amghar revient après deux ans de suspension    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hydrogène vert, le Maroc à l'affût des opportunités
Publié dans L'observateur du Maroc le 03 - 12 - 2020

L'Hydrogène Vert constitue aujourd'hui une réelle opportunité pour le Maroc. Un premier accord a été signé avec l'Allemagne pour l'émergence de cette filière. D'autres partenariats sont en cours.
«Le partenariat international est un facteur clé pour l'émergence de cette filière de l'hydrogène vert », déclare le Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Environnement Aziz Rebbah lors de la première édition du « World Power-to-X Summit » organisée en partenariat avec l'Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).
Opportunités indéniables
« Les filières de production construites autour de l'hydrogène, appelées communément « Power To X » (PtX), ouvrent, grâce au prix du renouvelable, de grandes perspectives », estime le CESE dans son avis émis récemment autour de l'accélération de la transition énergétique pour l'installation du Maroc dans la croissance verte. Le Maroc est placé, selon le World Energy Council Germany, comme un des cinq pays à plus fort potentiel pour la production et l'export de molécules vertes (ammoniac, méthanol, etc.). Il pourrait capter jusqu'à 4 % du marché mondial de l'hydrogène, selon le ministère de l'énergie et des mines, soit près de 3 Milliards de dollars si on considère le marché de 2018. Un objectif qui pourrait être atteint dans 10 voire 15 ans du lancement effectif de cette production. Combiné à l'azote, l'hydrogène permettra à long terme au Maroc d'économiser les 2 millions de tonnes d'ammoniac importées annuellement. Cette chaîne de valeur s'enrichirait davantage grâce au recyclage du carbone pour produire du méthanol synthétique, du kérosène synthétique ou encore du diesel synthétique, et autres.
Un plan d'action en cours de déploiement
A la veille du lancement de sa vision «hydrogène» le Maroc et l'Allemagne avaient signé en juin dernier à Berlin un accord relatif au développement du secteur de la production de l'hydrogène vert. Deux premiers projets, qui ont déjà été annoncés dans la déclaration d'intention, sont en cours de mise en œuvre dans le cadre de la coopération économique entre le Maroc et l'Allemagne. Il s'agit du projet «Power-to-X» pour la production de l'hydrogène vert proposé par Masen et la mise en place d'une plateforme de recherches sur «Power-to-X», le transfert des connaissances et le renforcement des compétences en partenariat avec l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen). Intervenant lors de la rencontre virtuelle, Badr Ikken, directeur général de l'IRESEN, a annoncé que « IRESEN est entrain de mettre en place une nouvelle plateforme de recherche et de test dans le domaine Power to X, comprenant différents projets pilotes pour produire de l'ammoniac vert, du méthanol vert et des carburants synthétiques avec des partenaires importants, tels que l'Université Mohammed VI Polytechnique, l'OCP et Fraunhofer, avec un fort soutien du gouvernement allemand.» le ministre de l'énergie a présenté de son côté les avancées du Royaume dans ce secteur en précisant qu'un plan d'action sera déployé à travers la commission nationale de l'hydrogène afin « d'accompagner le développement des marchés et de la demande, de préparer les infrastructures de l'export, ainsi que de mettre en place un cadre réglementaire adéquat. Les priorités de ce plan d'action étant le renforcement des compétences à travers la formation et la R&D, ainsi que la mise en place d'écosystèmes et de clusters dédiées à cette filière ».
Une 1ère usine d'hydrogène vert en 2025
Actuellement, l'agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) planche sur le développement d'une centrale hybride photovoltaïque/ éolienne destinée à alimenter une usine d'hydrogène vert d'une capacité d'électrolyse d'environ 100 MW. Une première au Maroc et en Afrique. Masen envisage de finaliser l'étude de faisabilité début de l'année prochaine avant de lancer, durant la même année le processus de pré-qualification. L'adjudicataire du marché devra être annoncé en 2022 pour une mise en service commercial du site entre 2024 et 2025.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.