La CNSS et la Caisse de compensation mises sous tutelle du ministère de l'Economie et des Finances    Etudiants marocains en Russie : le désarroi continue    AFRIMA Awards 2021 : 11 marocains parmi les nominés    Tanger: Arrestation d'un ressortissant français d'origine algérienne pour son implication présumée dans le trafic international de drogue    Compteur coronavirus : 424 nouveaux cas et 6 décès en 24H    France : Jean Yves Le Drian userait-il de son réseau pour défendre les intérêts de son fils ?    Obligation de pass vaccinal : La CNDP se prononcera prochainement    Election des représentants de magistrats: Taux de participation de 50,42% à midi pour les Cours d'appel    Cannabis : Signature de quatre conventions pour le renforcement de la recherche scientifique    Un chercheur serbe souligne le bien-fondé de l'appel à l'expulsion de la pseudo «rasd » de l'UA    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    A quoi joue la Russie?    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quand le Premier ministre israélien disparaît
Publié dans L'observateur du Maroc le 11 - 09 - 2009

Les rumeurs les plus folles couraient enIsraël après l'absence mystérieuse, lundi 7 septembre, du Premier ministre Benyamin Nétanyahou accusé aujourd'hui d'avoir menti pour cacher un voyage secret àMoscou, probablement pour discuter de l'Iran.
Pour faire taire les rumeurs mais aussi pour tenter d'atténuer les critiques qui commencent à gronder, les services de Nétanyahou avaient tout d'abord publié un vague communiqué justifiant cette absence d'une dizaine d'heures par une visite dans une installation ultra-secrète du Mossad, les services de renseignement israéliens.
Mutisme
Jeudi, le Premier ministre a observé le plus grand mutisme alors que des informations commençaient à émerger selon lesquelles il se serait rendu à Moscou à bord d'un avion privé pour des discussions sur l'Iran décidées dans l'urgence.
Selon ces diverses informations, Nétanyahou était à Moscou soit pour presser les Russes à arrêter la vente d'armes à l'Iran soit pour informer le Kremlin de l'imminence d'une frappe israélienne sur des installations nucléaires iraniennes ou encore de l'"Arctic Sea", ce cargo à équipage russe et battant pavillon maltais qui n'avait pas donné signe de vie pendant deux semaines avant d'être retrouvé le 14 août au large de l'archipel du Cap Vert, dans l'océan Atlantique. Le navire s'était volatilisé alors qu'il transitait par la Manche le 28 juillet, quatre jours après avoir signalé une étrange attaque au large de l'île suédoise d'Oland.
Versions divergentes
Les versions divergentes des services du Premier ministre pour expliquer son absence puis le silence entourant cette absence a mis les médias israéliens en émoi qui n'hésitent pas à traiter Nétanyahou de menteur et de décrire son cabinet comme une scène anarchique faite de rivalités et de débandade.
"Anarchie, guerre de positions et mensonges", pouvait-on lire en "une" du quotidien "Haaretz".
'Regardez ce qui arrive au Premier ministre en route pour la Russie: sa crédibilité, qui n'avait jamais été aussi haute, a pris un sacré coup", écrit de son côté le quotidien "Maariv".
Dans un pays obsédé par sa sécurité, les médias respectent largement le principe de la chappe de plomb et de la censure militaire sur les sujets ultrasensibles ayant trait à la sécurité nationale mais s'insurgent dès qu'il s'agit de prêter leur concours à la diffusion d'une fausse information.
Agenda purgé
L'affaire a éclaté lundi quand des journalistes ont cherché à savoir où se trouvait Benyamin Nétanyahou. Son agenda avait été purgé et aucune apparition publique n'était prévue pour lui pour la dernière partie de la journée et même son conseiller média, Nir Hefetz, avait fini par reconnaître qu'il ignorait où se trouvait le Premier ministre. Tard dans la soirée, les services de Nétanyahou publiaient un communiqué laconique de son attaché militaire précisant simplement qu'il était en visite "dans un centre de sécurité du pays".
Cela n'a pas suffi et les rumeurs ont gonflé autour d'un voyage ultra-secret à l'étranger. A commencer par le quotidien palestinien "Al-Manar" et plusieurs sites arabes qui faisaient état d'une visite dans un pays arabe non identifié qui n'aurait pas de relation diplomatique avec l'Etat hébreu.
Ventes de missiles
Mais mercredi, "Yediot Ahronot", le plus grand quotidien israélien, affirmait que Nétantyahou s'était secrètement rendu à Moscou pour discuter de la possible vente de missiles russes anti-aériens S-300 à l'Iran. D'autres médias ont pris le relais de cette information précisant même que Nétanyahou avait effectué ce voyage de 15 heures à bord d'un avion privé. Selon plusieurs médias, Nétanyahou était accompagné de son conseiller militaire, le général Meir Kalifi et du conseiller pour la sécurité nationale Uzi Arad, un ancien stratège du Mossad.
Alors qu'à Moscou, les responsables russes restaient silencieux, le quotidien russe "Kommersant", citant "une source haut placée au Kremlin", a confirmé cette visite jeudi, soulignant le caractère d'urgence de cette visite "comme si Israël voulait informer la Russie de son intention d'attaquer l'Iran".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.