Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    Dopage : L'AMA exclut la Russie des Jeux olympiques pendant quatre ans    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    PLF 2020 : deux mesures contradictoires    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Destitution de Trump: Démocrates et républicains à couteaux tirés sur l'enquête    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    Un élève soupçonné de dénonciation calomnieuse : Une enquête est ouverte à Fès    La dictature du buzz    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Aziza Jalal remonte sur les planches    Le Roi Mohammed VI inaugure le nouveau complexe sportif de Salé    Benchaâboun pour une mise en place progressive d'un espace régional    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    La Commission Benmoussa, unique et bénévole !    Le RNI fustige le comportement inexpliqué et ambigu du groupe du PJD à la deuxième Chambre    COP25: En RDC, le charbon de bois vital pour les foyers, mortel pour les forêts    Dialogues méditerranéens : Mohcine Jazouli plaide pour des partenariats durables au Mena    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Microsoft lance #MakeWhatsNext pour booster le savoir des jeunes Marocaines
Publié dans L'observateur du Maroc le 23 - 05 - 2018

Fidèle à son engagement visant à encourager les jeunes femmes à s'intéresser aux métiers des STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques), Microsoft a lancé au Maroc une campagne éducative conçue pour motiver les écolières et les étudiantes universitaires à explorer les carrières dans le domaine des STEM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques).
Créé dans le cadre de la campagne globale de Microsoft #MakeWhatsNext, l'Innovation Camp s'est déroulé à L'Ecole Nationale Supérieure d'Informatique et d'Analyse des Systèmes (ENSIAS) en mars dernier en partenariat avec Injaz Al Maghrib, une organisation à but non-lucratif ayant pour objectif d'habiliter les jeunes à prendre en main leur propre succès. En effet, 60 étudiantes aux premières étapes de leurs parcours académiques, ont participé à une série d'ateliers entrepreneuriaux et techniques ayant pour but de booster le savoir des jeunes femmes Marocaines en matière de gestion des affaires, tout en les encourageant à poursuivre un parcours académique en STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques).
L'Innovation Camp a mis les jeunes femmes au défi de trouver des solutions à de réels enjeux Business en utilisant leur créativité, de nouvelles approches et le travail d'équipe. Pour adresser le problème d'un nombre décroissant de femmes étudiant des matières STEM et poursuivant des carrières dans les domaines STEM, les étudiantes ont aussi été chargées de concevoir un modèle d'affaires et / ou une solution technologique qui encouragerait une carrière dans les STEM. Elles ont également eu accès aux informations et ressources les plus récentes, ainsi qu'à l'orientation de bénévoles professionnels du secteur privé dont des cadres de Microsoft Maroc. Les étudiantes ont été encouragées à démontrer des compétences en leadership, en résolution de problèmes, pensée critique et idées novatrices en situation de délais serrés pour pouvoir proposer des applications et des jeux visant à encourager les jeunes filles à s'intéresser aux métiers dans le domaine des STEM.
«Notre partenariat avec Microsoft est fondé sur une confiance et une collaboration nécessaires pour instiller l'esprit entrepreneurial chez les jeunes à fort potentiel. Nous sommes convaincus que notre engagement à la mission d'Injaz donnera un nouvel élan à l'entrepreneuriat au Maroc pour une société prospère» souligne Yasmina Laasri, directrice Générale d'Injaz Al Maghrib.
Hicham Iraqi Houssaini, Directeur Général, Microsoft Maroc, quant à lui expliqua que le but de ce Camp est de contribuer à réduire l'écart des étudiantes dans les programmes d'éducation qui préparent les individus à une carrière dans les industries des STEM, tels qu'en informatique.
«Nous avons la responsabilité d'inspirer la prochaine génération de femmes leaders en Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques, et espérons encourager de plus en plus de filles et de jeunes femmes à entreprendre des études et carrières en STEM. Nous sommes convaincus qu'une représentation égale dans ces domaines contribuera à stimuler la croissance, réduire l'inégalité et encourager l'innovation» ajoute-t-il.
Microsoft reconnaît que la disparité des genres dans ces domaines est un problème protéiforme, et de talentueuses jeunes femmes qui manquent de modèles féminins en poste dans les STEM, ou qui n'ont pas accès à un programme fort ou d'un suivi postscolaire se perdent souvent dans l'industrie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.