ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Festival Gnaoua et Musiques du Monde : 22 ans déjà !    Vidéo – WAC-ESS : Les supporters enflamment les gradins du complexe Moulay-Abdallah    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Messi remporte le sixième Soulier d'or de sa carrière    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad évite le pire    Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Mammifères    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Santé. Plus de 3,8 millions de rendez-vous en ligne    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival musique Nomades 2019 – M'hamid – Maroc
Publié dans L'observateur du Maroc le 07 - 03 - 2019

Du 4 au 6 avril 2019, l'association «Nomades du Monde» organise la 16e édition du Festival International des Nomades à M'hamid El Ghizlane, à 90 km au sud de Zagora, dans la vallée du Drâa, au Maroc. Durant ces trois jours, les activités culturelles mettront en lumière le patrimoine matériel et immatériel des tribus nomades, contribuant ainsi à préserver leur identité culturelle. Ce festival est un véritable «tremplin» pour la culture nomade. Près de 24.000 festivaliers sont attendus. Entrée libre.

1er festival créé dans le sud marocain, le Festival International des Nomades est, depuis 15 ans une référence internationale en matière de diversité culturelle et d'ouverture au monde.
Le Festival International des Nomades est un festival de plein air, un festival citoyen et artistique. L'art sous toutes ses formes y est présenté : artisanat, peinture, tissage… mais aussi – et surtout- musiques, chants et danses, interprétés par des artistes (locaux, nationaux et internationaux) invités à se produire sur scène.
Pendant ces trois jours seront organisés des conférences, tables rondes et ateliers sur des sujets variés (le nomadisme, le patrimoine, la protection de l'environnement, l'économie, l'éducation, les musiques, …). L'art culinaire donnera lieu à une compétition de pains de sable (Mella), une des préparations essentielles dans le désert. Le sport ne sera pas en reste avec des démonstrations de hockey nomade et de course de dromadaires.
Sur un plan économique, le festival apporte un plus matériel dans le quotidien des populations locales, ce qui améliore considérablement leurs conditions de vie. Sur le plan social, le festival fédère la création d'espaces de formations, de communication, d'échanges d'idées et d'expériences entre les différents acteurs. C'est un stimulant pour les artisans et les jeunes qui établissent de solides liens avec les visiteurs de tout le Maroc et de l'étranger venus découvrir et comprendre «l'âme» de ce festival unique. L'événement est soutenu par le Conseil Provincial de Zagora, le Ministère de la Culture, l'Office National Marocain du Tourisme, la Fondation Orange, et bien d'autres partenaires.

Au programme de cette 16e édition : Les Nomades sont les auteurs privilégiés du festival. Chacun porte en lui un projet et engage sa responsabilité en employant ses connaissances et son savoir-faire, qui pour beaucoup d'entre eux est ancestral, au bien-être de tous.
Plus de quinze concerts émailleront ces journées dont celui de Mehdi Nassouli, Jeune surdoué ayant côtoyé les grands mâalem du Maroc et considéré comme la relève de la tradition gnaouie, Cheick Tidiane Seck, virtuose du clavier qui jongle entre jazz et musique africaine et enflamme les scènes parisiennes et maliennes. Quant à la musicienne-interprète algérienne Hasna El Bécharia, à la voix grave et paisible, elle jouera de la musique gnawa que traditionnellement seuls les hommes sont habilités à pratiquer. D'autres artistes de renom comme Nouamane Lahlou, Abdallah Oumbadougou, Nabil Othmani, Jauk, les Soeurs Hié, Manina, … raviront les sens durant ces trois jours.
Ingéniosité, solidarité et générosité ne sont pas de vains mots dans le pays des sables… C'est une véritable découverte et une vraie communion que propose l'Association Nomades du Monde au travers de ce temps fort qu'est le Festival International des Nomades.
Plus d'informations sur: http://www.nomadsfestival.org


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.