La RSB assure à Berkane avant la confirmation à Alexandrie    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La Cour des Comptes publie son rapport sur les services publics en ligne    Flash hebdomadaire    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Kylian Mbappé élu meilleur joueur du Championnat français    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Le CESE donne la parole aux citoyens    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ambiances Soul et Disco-Funk à la 14e édition de Jazzablanca
Publié dans L'observateur du Maroc le 18 - 04 - 2019

Evénement musical phare de Casablanca, Jazzablanca Festival est devenu un lieu de rencontres qui attire un public venu de tous les horizons. Pour sa 14e édition qui aura lieu du 2 au 7 juillet 2019, le festival célèbre diverses générations d'artistes soul et funk ! Au menu : Michael Kiwanuka, Al McKay'sEarth Wind & Fire Experience Judi Jackson, Don Bryant & The Bo-Keyset Adam Naas !
Fidèle à son esprit audacieux et exigeant, qui a fait sa renommée, Jazzablanca Festival propose une programmation en constante évolution, festive et éclectique.
Si le jazz reste le fil conducteur historique du festival, une large place est faîte aux musiques actuelles. Chaque année, les Casablancais peuvent ainsi découvrir de nouveaux artistes aux côtés des têtes d'affiche internationales et des légendes vivantes du jazz, de la soul, du funk et du blues.
Jeudi 4 juillet, le public de la scène Anfa aura rendez-vous avec le nouveau phénomène soul britannique Michael Kiwanuka. Originaire de l'Ouganda, ce musicien, chanteur et compositeur a été élu espoir de l'année 2012 par la BBC. Michael Kiwanuka s'est fait connaître avec son single Tell me A tale mais aussi grâce à la chanson Cold Little Heart, premier titre de la bande sonore et générique de la série américaine Big Little Lies.
Michael Kiwanuka a également assuré les premières parties des concerts d'Adèle et a à son actif deux albums studio Home Again et Love& Hate. Avec son timbre de voix unique et son talent, Il est considéré comme le digne héritier d'Otis Redding.
Dimanche 7 juillet, le concert de clôture sur la scène Anfa sera sans doute un moment de grande « célébration » avec Al McKay'sEarth Wind & Fire Experience.
Al McKay, guitariste fondateur et ancien membre du célèbre groupe disco-funk des années 70, a réuni autour de lui les meilleurs musiciens de Los Angles pour faire revivre les plus beaux tubes de Earth Wind & Fire.
Gros sons de basse, cuivres étincelants et guitares rythmiques, lecompositeur des célèbres titres Boogie Wonderland, Fantasy et encore September offrira un concert dans la pure tradition des shows US.
Au cœur du festival, et grâce aux longues journées du mois de juillet, le Village renforcera son dispositif et devient encore plus festif. Cet espace en plein air symbolisera cette année encore plus l'esprit convivial d'un événement populaire.
Avec trois concerts par soir, la programmation de la scène du Village gagne aussi en longueur et en qualité, alternant grands noms du jazz et découvertes musicales exceptionnelles.
La scène du Village accueillera la jeune chanteuse américaine Judi Jackson pour deux concerts, le premier le mercredi 3 juillet à 23H00 et le deuxième le lendemain à 19H30. Chanteuse de jazz, blues et soul, Judi Jackson a fait ses premières armes au Music Lab du Jefferson Center en Virginie. Née en 1993, elle collabore en 2013 avec le collectif Snarky Puppy pour son premier titre Only Love. Judi sort ensuite son premier album Blameit on MyYouth en 2017, pour se produire entre les Etats-Unis et l'Europe. Son troisième opus, enregistré en direct ; Live In London, est sorti en 2018.
Vendredi 5 juillet, le concert en plein air au Village aura des allures soul, avec le légendaire Don Bryant et sa formation The Bo-Keys. Considéré comme un des trésors vocaux les mieux gardés, Don Bryant est une des principales plumes du label Hi Records du Memphis. Il est l'auteur des plus beaux titres soul tels que le célèbre I Can't Stand The Rain. Celui qui partage la vie de la chanteuse Ann Peebles, depuis plus de quarante ans, revient sur les devant de la scène pour offrir un concert authentique et 100% soul.
Dimanche 7 juillet, la soirée de clôture sur la scène du Village démarrera avec le concert du chanteur parisien Adam Naas. Avec sa voix soul à la fois fragile et chaude, Adam Naas, âgé de 26 ans, a été révélé en 2016 par son tube Fading Away. Il a sorti l'année suivante un premier EP de quatre titres avec, entre autres, le très beau You Should Know (Brothers and Sisters). En septembre dernier, il a lancé son premier opus The Love Album, qui offre une douce pop soul intimiste et terriblement sensuelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.