Amical : Les Aigles de Carthage s'inclinent face aux Lionnes de l'Atlas    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    Protection de l'enfance : Le DTIPE est là pour « renforcer » les programmes existants, dixit El Othmani    Casablanca : Arrestation d'un individu impliqué dans une agression à l'arme blanche    CAN Futsal 2020: A quelle Heure et quelle chaîne Maroc- Libye    Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition    Tan-Tan : Enquête à l'encontre de deux individus pour faux et usage de faux    Coronavirus : Le ministère de la santé appelle à la vigilance    Hausse significative du trafic aérien à l'aéroport de Dakhla    Dans sa galerie à Rabat : La Banque populaire expose les «Parcours croisés» de Moa et Kim Bennani    Le PPS au parlement    La Mauritanie à l'honneur    Angola: Le scandale Isabel dos Santos…    Samir Belfkih brigue la présidence du PAM    Tesla: de 0 à 100 milliards en moins de 17 ans    Algérie : le crash d'un avion militaire fait deux morts    Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça    Procès en destitution: La défense de Trump tente de parer les révélations de Bolton    Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne    Le Roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains dans la région de Wuhan    Benchamach recadre sévèrement Ouahbi pour son parallèle douteux entre le référentiel du PJD et la Commanderie des croyants    Taroudant : 6 mois de prison ferme pour l'instituteur qui a violenté son élève de 8 ans    Bruno Le Maire attendu au Maroc le 31 janvier    Le Mexique refoule 2.300 Honduriens entrés avec une caravane humaine    Brexit: Ce qui va changer au 1er février    Enfin des explications sur la faiblesse de la croissance économique    Othman Benjelloun réitère l'engagement du secteur bancaire à soutenir les PME    Relance du crédit aux entreprises : les nouvelles mesures de BAM    Voici le temps qu'il fera ce mardi 28 janvier    LDC Afrique-Coupe de la CAF: Le programme de la dernière journée    Brexit: Le divorce bientôt consommé    Sauvez le KACM : Le Kawkab a cessé de briller    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Les bergers afghans menacés par la sécheresse due au changement climatique    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Les prix des produits de consommation ne cessent d'augmenter depuis une décennie    Forte hausse des exportations des produits agroalimentaires entre 2010 et 2018    La Mongolie ferme sa frontière terrestre avec la Chine    Partenariat entre l''éducation nationale et Math&Maroc    L'ONEE et Taqa Morocco signent les contrats relatifs à la rénovation des unités 1 à 4 de la Centrale thermique de Jorf Lasfar    Le hacker portugais Rui Pinto révèle avoir été derrière les "Luanda Leaks"    Kobe Bryant étoile filante de la NBA    L'exposition "Mains de lumière" rend hommage à l'artiste peintre Malika Agueznay    Grand chelem pour la jeune Billie Eilish aux Grammy Awards    Bouillon de culture    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Edito : Triste déballage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Radioscopie des besoins prévisionnels d'emplois au Maroc
Publié dans L'observateur du Maroc le 21 - 05 - 2019

Quels sont les besoins prévisionnels des entreprises en matière de recrutement au Maroc ? Quels secteurs et quelles régions sont concernés ? Quid des profils recherchés ? Les résultats d'une étude prospective sur le marché de l'emploi signée ANAPEC.
Par Mounia Kabiri Kettani

89.391 est le total des besoins prévisionnels de recrutement des entreprises au
Maroc à fin 2019. Le chiffre est révélé par l'ANAPEC dans le cadre de son étude prospective sur le marché de l'emploi effectuée auprès d'un échantillon de 5.968 entreprises au niveau national.
63% des besoins sont prévus sur l'axe Casablanca-Rabat-Kénitra. Selon l'ANAPEC, ces deux régions regorgent d'opportunités pour les jeunes recrues d'autant plus que ces mêmes régions ont créé, en 2016, presque la moitié de la richesse nationale. Autres constats importants, la dynamique de l'emploi se renforce dans certaines régions comme Fès-Meknès, Dakhla-Oued Eddahab et Laâyoune-Sakia El Hamra.
La répartition par secteurs montre que le secteur de l'automobile s'accapare la part de lion avec 29% des besoins suivi des activités de services administratifs et de soutien
avec 17% et du secteur des NTIC/Offshoring avec 11%. Le secteur de l'agriculture, sylviculture et pêche vient en 4ème position en termes de besoins d'emplois.
L'étude de veille révèle aussi que les employeurs ont besoin de 59.516 de profils
diplômés soit l'équivalent de 66,6% du besoin national. L'automobile vient en tête de liste avec 33% talonné par le secteur des services administratifs et de soutien (14% des besoins) et des NTIC/ Offshoring (14%). La majorité des besoins 36,6% se concentre dans la région de Rabat-Salé-Kenitra. Casablanca-Settat demande quant à elle 19,8% de ces profils suivie de Fès-Meknès 13,1%.
Toutefois, outre les diplômés qualifiés, l'accès à certains postes exige de la qualification plutôt que les diplômes. Au total, les besoins sont estimés à 29.573 postes principalement dans les secteurs de l'agriculture, sylviculture et pêche (23%), de l'automobile (22%) et des activités de services administratifs et de soutien (22%).
Rabat-Salé-Kénitra est la région la plus demandeuse de ce type de profils (28,2%) suivie de Dakhla-Oued Ed-dahab (21,8%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (19%).
Concernant les besoins en matière de cadres supérieures et intermédiaires, le nombre est estimé selon l'ANAPEC à 1.119 dont 33% au niveau du secteur des NTIC/Offshoring. L'axe Casablanca- Rabat Kénitra englobe 48% de la demande. A l'horizon 2021, la veille prospective de l'ANAPEC montre que 30,8% des opportunités sont prévus dans la région de Dakhla-Oued Eddahab. 19,4% concerneront la région de Tanger-Tétouan- Al Hoceima, (12,9%) pour les régions du Souss-Massa, (10,2%) sont attendus à Rabat-Salé-Kénitra et (6,1%) à Marrakech-Safi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.