ONU: Hilale dévoile les violations des droits de l'Homme à Tindouf    Formation professionnelle. Les objectifs seront-ils atteints ?    Moyens de paiement. Comment le cash résiste    Législation. Les députés tracent leur feuille de route    Afriquia transforme les idées en entreprises    La CGEM en mode sauve-qui-peut    Des traces de la plus ancienne organisation collective et sociale trouvées au Maroc    Parlement: L'opposition mobilise ses troupes    Un Monde Fou    Tunisie: Une nouvelle ère commence    World Policy Conference: La gouvernance mondiale défie la protection du climat    Majorité: Reprise des hostilités    Préscolaire: Les directeurs des académies au Parlement    Education: «En Finlande, nous jouons sérieusement!»    Grâce royale pour Hajar Raissouni    Jameson Maroc célèbre la musique rock    Création d'un groupe d'amitié avec le Maroc au sein de la Chambre mexicaine des députés    Diplomatie, anticorruption et décentralisation : Les dossiers du futur président tunisien    Erdogan: La Turquie ne déclarera jamais de cessez-le-feu sans avoir atteint ses objectifs    Euro 2020 : L'Espagne se qualifie au forceps    Djamel Belmadi : Les supporters ont fait un travail magnifique    Avec Halilhodzic, on aura tout vu : une victoire, deux nuls et une défaite    La Cité des métiers et des compétences de Laâyoune ouvrira ses portes en 2021    La confiance des ménages continue de fléchir    Le HCP et l'UNFPA renforcent leur partenariat    Plusieurs pays réaffirment leur soutien à l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara    60% des femmes en Europe disent avoir subi le sexisme au travail    Le cercle diplomatique de Rabat organise une journée de diagnostic et de sensibilisation au cancer du sein    Divers    Insolite : Un parachutiste heurte un lampadaire en plein défilé militaire    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    Surf: Le magazine américain "Traveller" consacre un carnet de voyage au village de Taghazout    Deux films marocains participent au Festival international du film du Caire    Omar Hilal réélu vice-président de l'ECOSOC    Prix Katara du roman arabe : deux Marocains primés    Lors d'une parade dans la métropole : 300 motards sillonnent Casablanca pour mettre en scène l'esprit de Harley-Davidson    Les personnes âgées au cœur du nouveau modèle de développement    Session ordinaire de la commune de Tanger : Levée du huis clos    Le Prince Moulay Rachid préside l'ouverture de la 12e Salon du cheval    Halilhodziç demande de la "patience"    Renault : Mandats suspendus pour Thierry Bolloré    Les démocrates avancent dans leur enquête en vue de destituer Trump    Islamophobie: La tribune des 90 personnalités françaises devient une pétition à succès    Ainsi parlait Zarathoustra!    Les Lions de l'Atlas s'inclinent en amical face au Gabon    Que le jasmin prospère    Maroc-Gabon : le dernier test de Vahid Halilhodžić    Les chorégraphes font de la résistance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival Gnaoua et Musiques du Monde : 22 ans déjà !
Publié dans L'observateur du Maroc le 25 - 05 - 2019

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde reviendra du 20 au 23 juin prochain à Essaouira pour une 22è édition alléchante, avec trois jours d'exploration musicale à travers près de 40 concerts musicaux dans différents coins de la cité des Alizés.
Ce rendez-vous annuel mettra côte à côte, comme à l'accoutumée, un aréopage de grands mâalems du Maroc ainsi que des grands musiciens de la scène internationale pour des fusions entre musiques ancestrales et celles modernes, indiquent les organisateurs dans un communiqué.
Pour cette édition, « le festival invite au voyage à travers la musique comme langue universelle », expliquent les organisateurs, faisant observer que cette nouvelle édition se parlera sur tous les tons et toutes les sonorités: cubaine, touareg, tamoule, mais aussi le jazz, le flamenco, le reggae avec des artistes internationaux dont Tinariwen, Osain Del Monto, Third World… et bien sûr la tagnaouite qui sera au cœur des dialogues, toujours prête à relever les défis et fusionner avec tous.
Ces différents voyages, précise-t-on, ne se feront pas sans l'énergie et la touche de la jeunesse, rappelant que la jeunesse qui figure au coeur des préoccupations majeures du festival, sera bien représentée, avec le jeune maâlem Houssam Gania, l'étoile montante de la world africaine Moh Koyaté et les fougueux Betweenatna qui seront également de la partie.
Côté programmation, la scène Moulay El Hassan accueillera le Mâalem Hamid El Kasri et la chanteuse anglaise Susheela Raman, Maâlem Hassan Hakmoun et The Universal Force, Maâlem Omar Hayat et Moh Koyaté, Maâlem Houssam Gania et Hahouma, Maria Del Mar Moreno et Nabyla Maan.
Quant à Dar Loubane, elle abritera des concerts plus intimistes, tels que des fusions plus acoustiques comme celle de Maâlem Alikane et sa troupe tyour Gnaoua avec son complice, le batteur Karim Ziad, et le percussionniste Rhani Krija, ou encore un moment de rencontre entre le flamenco et la tagnaouite avec Jorge Pardo et le Maâlem Said Oughassal.
S'agissant du volet intellectuel du Festival, le forum des droits de l'Homme placé, cette année, sous le thème »la force de la culture contre la culture de la violence », s'ouvrira aux idées et alternatives que projettent pour un monde meilleur des femmes et des hommes venus de tous les horizons, indique-t-on.
Artistes, académiciens et acteurs politiques et associatifs du Maroc, du Maghreb, de la région arabe, d'Afrique et d'autres régions du monde viendront témoigner, échanger et réfléchir à la responsabilité de l'acteur culturel pour juguler la violence et œuvrer pour plus d'apaisement, conclut la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.