Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Covid-19: Le nombre des cas actifs s'élève à près de 11.000    Live. Coronavirus : la situation au Maroc, vendredi 14 août à 18h    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.306 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 39.241 cas cumulés, vendredi 14 août à 18 heures    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Rentrée scolaire au Maroc : les écoles privées au bout du rouleau ?    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Covid-19 au Maroc: témoignages poignants de médecins réanimateurs    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Vaccin anti-Covid-19: accord entre l'UE et une société américaine    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Registre social unifié. Retard à l'allumage
Publié dans L'observateur du Maroc le 06 - 07 - 2020

Le registre social unifié ne verra le jour qu'en 2022. Il sera mis en œuvre dans la région de Rabat-Salé-Kénitra au début avant d'être généralisé vers les autres zones entre 2023 et 2025.
L'annonce a été faite par le ministre délégué auprès du ministre de l'intérieur, Noureddine Boutayeb au Parlement los de la présentation du projet de loi n° 72.18 relatif au système de ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social et portant création de l'agence nationale des registres, devant les députés. Prévu initialement pour 2019 dans la région Rabat pour une généralisation totale entre 2020 et 2024, le programme se dote d'un nouvel calendrier afin de permettre au gouvernement de se concentrer sur les préparatifs liés à l'organisation des élections législatives et communales.
Critères d'éligibilité
Concrètement, le dispositif permettra aux ménages inscrits de bénéficier des programmes de soutien sociaux mis en place par l'Etat, les collectivités territoriales et les organismes publics et ce selon un système de notation qui sera défini par le HCP en collaboration avec des experts internationaux. Le score sera obtenu sur la base des caractéristiques sociales des ménages (dépenses, charges) et le nombre de personnes, critères démographiques, niveau social... Les ménages seront classés aussi le milieu de résidence (rural/ urbain). Là aussi un ensemble de variables socio-économiques est pris en considération tels que le type d'habitation, le nombre de chambres, les dépenses annuelles d'eau et d'électricité pour chaque individu, voiture, PC portable, réfrigérateur, niveau scolaire du chef de ménage et son emploi, ....
Enregistrement et validation
Chaque programme de soutien a ses propres spécificités. L'adhésion à tel ou tel programme ne pourra se faire que si le ménage répond déjà aux critères définis et dispose d'un score qui se situe au dessous de la barre plancher propre à chaque programme.
L'enregistrement se fera en plusieurs étapes. D'abord le concerné doit remplir une fiche de renseignements via la plateforme dédiée. La demande sera ensuite adressée aux différents départements concernés pour vérifier l'authenticité et la véracité des informations. Le score sera donc défini sur la base de ces éléments avec une actualisation périodique des informations. Cette année 2020 et l'année prochaine seront consacrées à la finalisation de l'arsenal juridique, la mise en place de la plateforme et le lancement des appels d'offres.
Création de l'agence nationale des registres
Pour accompagner le nouveau système de ciblage, une Agence nationale des registres verra le jour. Elle aura pour mission la gestion de l'ensemble des opérations relatives au Registre social unifié et au Registre national de la population. Concrètement, cette institution a pour objectif de veiller également au fonctionnement permanent et sécurisé des plateformes numériques afin de fournir des services d'inscription aux registres tout en assurant la fiabilité des données sociales et économiques déclarées par les familles et identifiant la liste des familles éligibles à bénéficier des programmes de soutien social.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.