Covid-19 : réélu, le chef de l'ONU veut «un monde qui tire des leçons»    Un espagnol sur 5 que pense le Maroc récupèrera Sebta et Melilia    L'«Algérie nouvelle», une illusion d'optique à l'issue des législatives    Hélène Le Gal : "L'ouverture d'un consulat au Sahara est liée au nombre de Français qui y vivent"    Une consécration de l'épopée de la lutte nationale    Avec l'arrivée des MRE, les hôtels baissent leurs prix    Inauguration en grande pompe du DS Store Massira Al khadra (VIDEO)    Global Capital Bonds Awards 2021: Le Maroc décroche 3 distinctions    Royal Air Maroc : la route touristique Paris Orly-Dakhla opérationnelle    Développement durable, le Maroc trace sa voie    Finlande : le Maroc, tête de pont de la nouvelle stratégie africaine    15 aéroports marocains labellisés «Airport Health Accreditation»    Maroc-Espagne : l'opposition creuse la tombe du gouvernement Sanchez    Matteo Salvini : Le Maroc, pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine    Jeune Afrique : « Paris dénonce la «captation de pouvoir» de Moscou en Centrafrique »    Nigeria : l'explosion d'un camion-citerne fait cinq morts et 13 blessés    Frontex déployée non loin des côtes marocaines ?    Ligue des champions d'Afrique : le WAC affûte ses armes avant le match retour    Premier contrat pro avec le PSG pour Kaïs Najeh    Coupe arabe U20 : Maroc – Tadjikistan ce dimanche    Reprise à Schalke avec Mendyl et Boujellab, Amine Harit absent    Football : La CAN aura bel et bien lieu au Cameroun en janvier 2022    Championnats du monde de bridge : Le Maroc qualifié    FOUZI LEKJAÂ ELU AU CONSEIL DE L'UAFA    Sonarges : le site, l'application mobile… un vent de renouveau souffle    Evolution du coronavirus au Maroc : 481 nouveaux cas, 525.924 au total, vendredi 18 juin 2021 à 16 heures    Ressources humaines dans la santé : Le Maroc peut-il gagner la bataille ? [Dossier]    Dakhla: arrivée du premier vol direct en provenance de Paris    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiées    Vaccins: Israël va transférer aux Palestiniens un million de doses avant péremption    Santé privée : Akdital pose pied à El Jadida    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





US Round Up du lundi 27 juillet – Moderna, Birx, Manifestations, Armes à feu, Richy Werenski,
Publié dans L'observateur du Maroc le 27 - 07 - 2020


Stéphane Bancel
Face à la pandémie du coronavirus qui continue de faire des ravages dans le monde, la course à un vaccin sûr et efficace bat soin plein. Parmi les groupes pharmaceutiques qui travaillent d'arrache-pied pour mettre au point un vaccin anti-Covid19 le plus vite possible, la biotech américaine Moderna qui passe à sa troisième phase d'essais cliniques ce lundi 27 juillet. «Nous sommes redevables aux participants et aux enquêteurs qui commencent déjà les travaux sur l'efficacité du coronavirus », a déclaré le directeur général Stéphane Bancel dans un communiqué consulté par The Washington Post...
Covid19– Moderna entame ce lundi la dernière phase d'essais cliniques
En collaboration avec le gouvernement américain, la biotech Moderna lance ce lundi la dernière phase clinique d'un vaccin potentiel contre le coronavirus. Lequel a été testé sur une première personne lundi matin dans le cadre d'une opération à grande échelle, informe The Washington Post. Il s'agit du lancement officiel d'une série d'essais cliniques massifs aux Etats-Unis pour tester l'efficacité et la sécurité du vaccin sur 30,000 personnes dont la moitié en recevra une dose, et un placebo pour les autres. Pour ce faire, le gouvernement américain s'est engagé lors du week-end à accorder $472 millions au projet doublant ainsi la mise pour accélérer le développement du vaccin candidat de la biotech américaine qui prévoit la production de 500 millions de doses par an, avec la possibilité d'en fabriquer 1 milliard par an en 2021. «Nous sommes redevables aux participants et aux enquêteurs qui commencent déjà les travaux [sur l'efficacité du coronavirus] », a déclaré le directeur général Stéphane Bancel dans un communiqué. Et d'ajouter, «Nous attendons avec impatience les résultats de ces essais, démontrant le potentiel de notre vaccin de prévenir le COVID19, et vaincre cette pandémie.», conclut le WP.
Birx exhorte certains Etats à fermer les bars
Dr Deborah L. Birx
Alors que les dirigeant du Kentucky s'apprêtent à annoncer lundi des mesures plus strictes pour contenir le coronavirus, le Dr Deborah L. Birx, coordinatrice de l'équipe américaine de lutte contre le coronavirus a suggéré que les responsables des Etats voisins lui emboîtent le pas, informe The New-York Times. En effet, lors de sa visite dans le Kentucky dimanche, elle a exhorté les Etats de la région à réimposer la fermeture des bars et renforcer les restrictions sur les rassemblements publics afin de contrer la montée des infections qui font toujours rage dan le pays. Plusieurs Etats du Sud et du Midwest se voient contraints à fermer à nouveau certains pans de leur économie en vue d'endiguer le virus. Une mesure que l'administration Trump et plusieurs gouverneurs sont forcés d'en reconnaître la nécessité. Birx a fait part de ses préoccupations non seulement à propos de cet Etat, mais aussi pour l'Indiana, l'Ohio, le Tennessee et la Virginie, notamment par rapport au pourcentage de tests positifs, et au nombre total de cas d'infections. A propos des tests de dépistage, le gouvernement fédéral s'est engagé à payer à la société Hologic $ 7,6 millions pour pouvoir effectuer deux millions de tests par mois d'ci janvier 2021, révèle la publication.
La violence a fait rage ce week-end dans plusieurs Etats
Les manifestations contre le racisme et la brutalité policière déclenchées à travers les Etats-Unis après la mort de George Floyd, le 25 mai, se poursuivent, animées par des dizaines de milliers d'Américains. Mais dans plusieurs Etats, la situation a dégénéré au cours du week-end où les affrontements entre policiers et manifestants dans plusieurs villes américaines se sont intensifiées, rapporte The Wall Street Journal. A Seattle dans l'Etat de Washington, la nuit du samedi a été particulièrement violente. Des manifestants ont lancé des pierres et des explosifs sur des policiers lors d'affrontements musclés. Des dizaines de personnes ont été arrêtées et 59 policiers blessés. En parallèle, à Portland, Oregon, théâtre des protestations depuis plus de 50 jours, des milliers de manifestants se sont rassemblés devant le palais de justice. Certains d'entre eux ont lancé des pierres et des feux d'artifice avant de mettre à terre une barrière devant le tribunal. À Austin, Texas, un manifestant a été abattu lors d'un rassemblement BLM près de la capitale de l'Etat. La police a eu recours au gaz au poivre et d'autres moyens de contrôle de foule pour disperser les manifestants. «C'est une situation tragique qui aurait pu être bien pire», déplore le chef de la police de Louisville, Robert Schroeder. «J'encourage tous ceux qui choisissent d'exercer leurs droits du deuxième amendement à le faire de manière responsable.», note le Journal
«C'est mon droit constitutionnel» – Les Afro-Américains s'arment contre la pandémie et le racisme
Au lendemain de l'annonce du confinement, des millions d'Américains, pris par la panique, ont afflué vers les super marchés pour remplir leur garde-manger. Les Afro-Américains ont fait de même, sauf que certains avaient un article de plus sur leur liste de courses: une arme à feu, signale Politico. Depuis le début de la pandémie, les Afro-Américains s'intéressent de plus en plus à l'acquisition d'armes. Lequel intérêt a explosé à la suite du meurtre de George Floyd, qui a relancé le débat sur la sécurité publique et le rôle de la police dans les communautés noires. Selon Phillip Smith, président de la National African American Gun Owners 'Association, ses adhérents ont augmenté de 2,000. Son organisation compte plus de 30,000 membres cette année et près de 90,000 abonnés en ligne. «C'est mon p...de droit constitutionnel», martèle Kat Traylor, stratège politique et propriétaire d'armes à feu basée à Aurora, Colorado qui a connu l'une des fusillades de masse les plus meurtrières de l'histoire américaine. «Les jours sont révolus où les Afro-Américains restent assis et chanter Kumbaya, espérant et priant pour qu'on vienne les sauver. Nous allons nous sauver nous-mêmes», lança Smith, avant d'ajouter : «Et tout politicien qui veut notre vote, il n'a qu'à se mettre de notre côté, sinon il ne l'aura pas notre vote. Nous ne sommes plus des moutons ».
Zoom sur le bracelet ‘Blue Lives Matter ‘ du golfeur Richy Werenski
Richy Werenski
Richy Werenski a terminé au troisième rang au 3M Open dimanche. Mais c'est plutôt son bracelet «Blue Lives Matter» qui a plus attiré les regards que sa performance au TPC Twin Cities, souligne Fox News. Le fameux bracelet de Werenski a été repéré par un chroniquer golf dimanche. Il avait porté le bracelet pendant la majeure partie du tournoi, qui a débuté jeudi. Depuis, le bracelet de Werenski en soutien aux policiers a défrayé la chronique sur les réseaux sociaux alors que les joueurs de tous les horizons sportifs soutiennent le mouvement Black Lives Matter et considèrent Blue Lives Matter comme une opposition directe à leur mouvement. Sky Sports a toutefois indiqué que Werenski portait le bracelet depuis quatre ans. Le natif du Massachusetts ayant de la famille dans les forces de l'ordre, explique la chaine. Selon Fox News, ce dernier n'a pas souhaité s'exprimer à ce sujet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.