Forsa : La SMIT dément les fausses informations concernant les appels d'offres n°100 et n°103    Sondage du CESE: 85% des interrogés insatisfaits de l'état d'aménagement et d'urbanisation du littoral    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    Ministère des Habous: voici la date de l'Aïd Al Adha    Football : le Wydad sacré champion du Maroc pour la 22e fois de son histoire    Football: Palmarès des champions depuis la saison 1956-1957    Tragédie à Casablanca : l'effondrement du fronton d'un café cause trois morts    Casablanca : Trois morts et deux blessés dans l'effondrement d'une partie du fronton d'un café    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vents assez fortes ce jeudi 30 juin    Drame à Casablanca: l'effondrement de la façade métallique d'un café fait trois morts    Maroc : La mise en œuvre des recommandations la Cour des comptes suivie grâce à une plateforme    Grand prix de Tunis de para-athlétisme : Le Maroc totalise 11 médailles, dont 6 en or    France : Borne entretient le suspense    Agadir : évaluation de la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    ONU: la Marocaine Najat Rochdi nommée Envoyée spéciale adjointe pour la Syrie    Quel avenir pour le Made in Morocco    « Art à Porter » à la galerie Marsam    «Sahran Lil» en collaboration avec Universal Music MENA    Le Festival de Fès de la Culture Soufie de retour en présentiel    Mohamed Benchaâboun : « Le Maroc restera engagé pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD »    Bonne gouvernance et gestion locale : la nouvelle méthode Laftit    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce mercredi 29 juin    Anfa Park / Casablanca : Le programme du Jazzablanca Festival dévoilé    Détresse lors d'une veillée pour les migrants retrouvés morts dans un camion au Texas    Nouvelle vague de Covid-19: Les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective (Tayeb Himdi)    Drame de Melilla : L'AMDH réclame des autopsies    Immigration illégale. Pedro Sanchez appelle au soutien du Maroc    Migration illégale: Pedro Sanchez appelle à aider le Maroc à faire face aux mafias    Variole du singe : plus de 3.400 cas confirmés dans le monde (OMS)    Les précisions de Chakib Benmoussa    Prix à la pompe : La barre des 16 dh pour le diesel et 18 dh l'essence bientôt franchie    Finance durable : l'AMMC et l'IFC signent un nouvel accord    Le sommet de Madrid organisé par l'Otan confirme une position unique antirusse    Futsal : La sélection nationale marocaine intègre le Top 10 mondial    Quand Kenza Hamoumi allie le végétal à la féminité dans ses toiles    Renault express fête sa 1ère année de commercialisation avec plus de 10 000 unités vendues au Maroc    La chanteuse égyptienne Sherine est-elle en froid avec Saad Lamjarred ? (PHOTO)    Europa Press : Assaut de Melilla, « Sánchez confirme des décès dans la police marocaine »    Mustapha Hadji poursuit Vahid Halilhodzic pour diffamation    UE : Les 27 actent la fin du moteur thermique en 2035    Conseil de gouvernement: Positif au Covid-19, Baitas n'animera pas le point de presse    JM Oran 2022 : Elliot Benchetrit file en quarts de finale    Coopération sécuritaire : Pourquoi le Maroc est de plus en plus sollicité ?    FORSA, bilan d'étape avec Fatim-Zahra Ammor (VIDEO)    Ecriture et infini : La mystique en littérature pour l'amour de soi et de l'autre    Correspondances : Jalil Bennani et Roland Gori font le pari du Sud    Ouahbi: Le gouvernement engagé à parachever les importants chantiers issus de la réforme constitutionnelle    Football U18 : Le Maroc bat l'Algérie aux Jeux méditerranéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



« Zanka Contact » sélectionné au Festival de Venise
Publié dans L'observateur du Maroc le 29 - 07 - 2020

Après avoir remporté le Prix Atlas à la postproduction aux Ateliers de l'Atlas à la dernière édition du FIFM, le premier long métrage « Zanka Contact » de Ismael El Iraki vient d'être sélectionner à la Mostra de Venise.
Le premier road-movie rock et romantique du réalisateur et scénariste marocain Ismael El Iraki a été sélectionné en compétition Orizzonti (Horizons) à la prochaine Mostra de Venise. « Il y a un an jour pour jour, c'était notre dernier jour de tournage de Zanka Contact. Aujourd'hui mon coeur déborde de joie et de reconnaissance pour chacun des membres de notre équipe, chacun des bosseurs fous et talentueux qui m'ont accompagné lors de cette aventure », déclare Ismael El Iraki sur sa page Facebook.

Un clin d'œil à David Lynch et Quentin Tarantino

Entre polar et film musical, le long métrage qui rappelle Sailor & Lula de David Lynch et l'univers de Quentin Tarantino, regroupe des acteurs de talents comme Khansa Batma, Ahmed Hammoud, Saïd Bey, Abderrahmane Oubihem, Mourad Zaoui et Fatima Attif. Il raconte une histoire d'amour entre deux survivants : Larsen, un rocker has-been qui a perdu sa voix, qui tombe amoureux de Rajae, une prostituée à la voix d'or. Il lui écrit des chansons racontant sa vie nocturne dans les rues dangereuses de Casablanca, un Maroc underground et méconnu. Leur amour met sens dessus-dessous un microcosme peuplé de maquereaux mélomanes, de flics tortionnaires et d'éleveuses de pit-bulls. Lorsque Rajae rejette un client agressif, puissant et cruel, les amants s'enfuient vers le Sud, ses paysages de western et ses promesses de liberté. Ils sont poursuivis et leur élan libertaire va tourner au drame sanglant… Leur idylle y survivra-t-elle ?

Un road-movie purement Rock'n roll à la sauce western

« Zanka Contact n'est pas du tout un film réaliste, explique Ismael El Iraki. C'est une déclaration d'amour au rock'n roll, au style western, aux serpents, aux motos, ...tout ce que j'aime en fait. Ça se passe dans un Maroc underground un peu tragicomique, avec des personnages haut en couleurs, un mac mélomane, un tortionnaire un peu déjanté, une ex prostituée, qui élève des pitbulls dans le sud du Maroc, avec sa carabine, ...C'est une histoire de libération pour deux personnages qui portent en eux un trauma très lourd. Un chemin de libération, qu'ils vont vivre ensemble.
Pour le jeune réalisateur marocain, l'idée c'est de voir « comment passe-t-on d'une victime à survivant ? » : « C'est un projet qui m'est venu de mon propre stress post-traumatique en tant que survivant de l'attentat du Bataclan. J'ai découvert que une espèce de maladie infectieuse qui nous a été collée par la violence, ...on a partagé beaucoup de choses avec le victimes de viol, d'harcèlement et d'abus divers, ... Si dans « Zanka Contact », il y a mon amour du cinéma, avec mes disques préférés, ma bague de tête de mort qui ne me quitte jamais, il y a aussi malheureusement mes hallucinations, mes cauchemars de cette période-là, ...Avant toute chose, c'est un film Rock !, conclut le réalisateur.
LIRE AUSSI :
#LMERYOULA. Don BIGG raconte le calvaire des bidonvilles


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.