L'Espagne doit privilégier la raison pour tirer profit des récents développements intervenus au Sahara marocain    El Mouloudi Benhammane, président de la FNBTP    L'Europe doit devenir une puissance climatique mondiale    Le gouvernement Netanyahou approuve l'accord de reprise des relations Maroc-Israël    CAN U20 (Février-Mars) : Les arbitres marocains écartés !    Demi Lovato reviendra sur son overdose    Shakira vend son catalogue à un fonds d'investissement    Scolarité des enfants : les conséquences de la pandémie relevées par la Fondation IPSOS    Hassan Baraka réalise une nage de 1.600 mètres en eau glacée    Le silence, quels bénéfices pour la santé ?    Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "    Nasser Bourita : Le Maroc accompagnera les parties libyennes jusqu 'à résolution de la crise    Communication de marque : ce que cache le changement de logo des constructeurs    Compteur coronavirus : 520 cas testés positifs et 22 décès en 24H    Une Marocaine tente de voyager avec un test falsifié    Mohamed Ayouch, le chanteur qui détricote les mensonges du Polisario    Calcio : L'AC Milan, championne d'hiver    Deuxième hat-trick pour Youssef En-Nesyri    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Maroc-Grande Bretagne: une amitié séculaire    Réseau FCA Morocco : La Continentale tisse sa toile à El Jadida    L'AMMC dévoile ses actions prioritaires pour 2021    Le Maroc se contente du nul face au Rwanda    L'UFC vire Azaitar!    En Nesyri surclasse Messi et Suarez    Ovnis : la CIA lève le voile sur ses dossiers secrets désormais librement disponibles au téléchargement    Céréaculture: Le baromètre de la réussite de la saison agricole    Bir Gandouz et El Guerguarat auront bientôt des zones de distribution et de commerce    Confessions dominicales : Un Président inapte et retour en force du «chibanisme»    Maroc: une diplomate met à nu les allégations mensongères de certaines voix dissonantes sur les réseaux sociaux    Le Maroc reçoit une première livraison du vaccin anti-Covid 19    Vaccins Vs Nouveaux variants    Moncef Slaoui : « la lenteur et la confusion autour du déploiement des vaccins ont frustré des millions de personnes dans le monde »    Les inscriptions des étudiants étrangers au Maroc mises à l'épreuve    Le dossier iranien au menu du premier contact entre l'Administration Biden avec Israël    Accord pour la formation des équipes de travail pour prendre des mesures pratiques    USA : Deb Haaland, une amérindienne ministre de l'Intérieur    Calligraphe: Rihani expose ses œuvres à Sidi Moumen    L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus    La M.N.A entre vents et marées!    Déficit budgétaire de 82,4 MMDH à fin 2020    UNESCO et UE : Main dans la main pour lutter contre les contenus haineux sur Internet    Guerguarate – Sources autorisées : Situation calme et normale malgré de nouvelles vaines provocations du Polisario    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Confessions dominicales : Abu Wael al-Rifi révèle des scandales pesant des milliards
Publié dans L'observateur du Maroc le 28 - 09 - 2020

Avec son style habituel, clair et direct, le chroniqueur Abu Wael al-Rifi tire à boulets rouges sur ceux qu'ils qualifient de «véritables prévaricateurs».

Dans sa dernière chronique dominicale, il dévoile de gros scandales financiers concernant nommément Moulay Hicham. Dans son brûlot, le chroniqueur révèle que ce dernier « a contracté des crédits de 200 milliards en 1990 auprès de banques marocaines, étalés sur 30 ans, qu'il n'a pas encore remboursés jusqu'à aujourd'hui».
En évoquant une autre dette bancaire, Abu Wael al-Rifi se demande si Moulay Hicham s'attendait à être exonéré de son remboursement à l'instar des petit agriculteurs. «N'est-ce pas là la vraie prévarication ?», conclut-il.
En louant la force et la détermination avec lesquels les autorités marocaines défendent la souveraineté de leurs décisions et repoussent les tentatives de pressions étrangères, il rappelle à certains médias et ONG internationales que les décisions de Rabat se prennent à Rabat et pas ailleurs.
C'est fort de la souveraineté de ses décisions, rappelle-t-il, que le royaume continue à être sollicité par les Russes pour ses produits agricoles même en ces temps d'enfermement général. IL donne aussi l'exemple des exportations marocaines à destination de la Grande-Bretagne, en plein Brexit.
A la fin de ses confessions, Abu Wael al-Rifi a fait un clin d'œil au «leader du parti du lion» – en faisant un jeu de mot avec l'homonymie en darija entre sba3 et sbo3 (lion et doigt) – en lui demandant le secret de son silence. Il lance, en guise de mot de la fin : «J'espère assister de nouveau à l'une de ses sorties chevaleresques. À moins qu'il ne craigne la sortie de l'une de ses vidéos dans son habit de fou de Ouahiba et devient ainsi le plus grand dindon de la farce».

Chronique intégrale d'Abu Wael al-Rifi dans sa version originale
بوح خريف الطابور الخامس… وين ملايين أهل الكامون وين: الفساد المقدس الحقيقي، م هشام يرفض سداد 200 مليار اقترضها من…
Publiée par Chouf TV sur Dimanche 27 septembre 2020


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.