Le gouvernement mauritanien condamne les propos de Raissouni    Nador : 13 migrants condamnés à deux ans et demi de prison ferme    Jerusalem-Ankara. Une normalisation très avancée    M'diq: l'incendie de forêt presque entièrement maîtrisé    Le Maroc persévère dans sa lutte contre la traite des humains    Vague de chaleur de vendredi à dimanche dans plusieurs régions    Le Mali demande une réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur les «actes d'agression» français    Le président tunisien Kais Saied entérine la nouvelle Constitution    Plan d'aide de Séoul pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne    Jeux de la solidarité islamique, karaté : deux médailles d'or pour le Maroc    Brésil-Argentine annulé    Espagne : Sanchez veut un gazoduc connecté à l'Europe centrale    Fête nationale gabonaise: activités sportives et culturelles à Laâyoune    La forteresse « Casa del Mar »    Un Tremplin rythmé et électrique au stade du R.U.C. à Casablanca    Ciné Plage de Harhoura n'aura pas lieu    L'acteur marocain Mohamed Zyat est hospitalisé (VIDEO)    Agadir: Présentation des opportunités d'investissement aux Marocains du monde    Google : Les robots appelés à prendre des décisions    France : Les étudiants universitaires marocains connaîtront une nouvelle augmentation de frais de rentrée    Marrakech : Célébration du 69ème anniversaire de la Manifestation du Mechouar    فيروس كورونا : 109 إصابات جديدة دون وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Beach-soccer: le Maroc qualifié pour la CAN 2022    Dogmatisme aveuglant !    Casablanca : «Al Majdoubia » de Saâdallah brille lors du Festival Al Fida    Tragédie de Khouribga: les dernières précisions d'un responsable (VIDEO)    Mercato : le Marocain Benjamin Bouchouari rejoint l'AS Saint-Étienne (PHOTO)    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 Aout 2022    Dakhla : Une touriste française succombe à ses blessures causées par des chiens errants    Maroc : 1 819 agents d'autorité concernés par un mouvement de mutation    Ronaldo promet la "vérité" en réponse aux "mensonges" des médias    Serie A: ouverture d'une enquête après les cris racistes contre Osimhen    Compétitions africaines interclubs : La participation des Raja, Wydad (LDC) ,AS FAR et RSB officiellement validée par la CAF    Le Radisson Hotel Group s'implante à Saïdia    L'ambassadeur chinois à Washington met en garde les Etats-Unis contre les conséquences de son soutien à Taïwan    Myanmar : Les Rohingyas exigent un environnement favorable à leur rapatriement    Le roi Mohammed VI félicite les présidents indonésien et gabonais    Le Nord plébiscité par les touristes    L'Ukraine annonce le départ du 1er navire de céréales pour l'Afrique    «Vaste manifestation marocaine vers Tindouf»: séisme en Algérie après les propos d'Ahmed Raïssouni    Penser l'amour : Dans le jardin amoureux de Fatéma Mernissi    Culture et conflits : Une crise de mutation pour sauver le monde    Essaouira : La tribu Oulad Tidrarine Alansar fête son 46è moussem culturel et religieux    Trafic de drogues et de psychotropes : Arrestation de 26 individus à Fès    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 17 août 2022    Biden signe la loi sur la réduction de l'inflation    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Présidentielle US : Le Parti républicain a placé des fausses urnes en Californie
Publié dans L'opinion le 14 - 10 - 2020

Les représentants du gouvernement jugent les boites à votes illégales pouvant conduire à la fraude, mais le parti dit qu'il continuera la pratique.
Le Parti républicain de Californie a reconnu la responsabilité d'avoir placé plus de 50 boîtes de dépôt «officielles» faussement étiquetées pour les bulletins de vote par correspondance dans les comtés de Los Angeles, Fresno et Orange - une action que les responsables de l'Etat ont qualifiée d'illégale et pourrait conduire à la fraude électorale.
Les boîtes en métal gris foncé sont apparues au cours des deux dernières semaines à proximité des églises, des magasins d'armes et des bureaux du Parti républicain, principalement dans les zones conservatrices de l'Etat.
Pour l'électeur moyen, ils sont pratiquement impossibles à distinguer des sites de dépôt sanctionnés par l'Etat, qui sont régis par une réglementation stricte destinée à empêcher la manipulation partisane des bulletins de vote.
Lundi, le secrétaire d'Etat de Californie, Alex Padilla, et le procureur général Xavier Becerra ont émis un ordre de cesser-et-s'abstenir aux responsables du parti républicain au niveau de l'Etat et du comté, leur ordonnant de retirer les boîtes.
Ils ont également exhorté les électeurs qui auraient sans le savoir déposé leurs bulletins de vote dans les récipients controversés à s'inscrire sur le site Web de suivi des électeurs de l'Etat pour s'assurer que leur vote est compté.
«Tromper les électeurs est une erreur, peu importe qui le fait», a déclaré M. Padilla lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, ajoutant que les boîtes «ne sont pas autorisées par la loi de l'Etat».
« Un sac du Père Noël ferait l'affaire »
«Il n'y a rien dans aucune des lois ou règlements cités dans cet avis qui indique que les boîtes de dépôt des organisations privées ne sont pas autorisées», a déclaré M. Barajas, qui a blâmé les démocrates pour avoir bloqué la législation anti-récolte.
«La façon dont les démocrates ont écrit la loi, si nous voulions utiliser un sac du Père Noël, nous pourrions le faire», a-t-il déclaré. «Une boîte lourde verrouillée semble beaucoup plus sûre», a déclaré Barajas.
Padilla a rejeté cette affirmation, déclarant aux journalistes que les boîtes n'étaient pas couvertes par des protections juridiques, car elles étaient destinées à «induire les électeurs en erreur et à miner la confiance du public».
Les représentants de l'Etat n'ont pas allégué que des agents de l'une ou l'autre des parties se sont livrés à la collecte sélective des bulletins de vote placés dans les urnes illégales.
Les bulletins de vote seront comptés s'ils sont reçus, même s'ils n'ont pas la signature d'un tiers généralement requise pour les votes par correspondance collectés, a déclaré Padilla.
Traduit du New York Times


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.