PLF-2021: 24 amendements retenus à la Chambre des Conseillers    Les exportations marocaines de courgettes vers l'UE en roue libre    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 3 décembre    France: l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing n'est plus    Alerte météo au Maroc: chutes de neige et fortes rafales de vent à partir de vendredi    Anesthésistes réanimateurs : Pénurie, flou légal et burn out    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé lance un diplôme inédit    Vagues dangereuses attendues vendredi au Maroc    Le film polémique « Much Loved » proposé sur Netflix    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    Moncef Marzouki: le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un "choix politique fallacieux"    Election du Maroc au CA du PAM : une reconnaissance de l'action humanitaire du Royaume    Conseil exécutif de l'Unesco: Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Clôture de l'«Arab IoT & AI Challenge» à Rabat    OIT : Covid-19 a pesé sur les salaires    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    Nouveau dispositif d'avant-match (saison 20/21) : Pas de licence de joueur, pas de match !    L'ancien président français Giscard d'Estaing est mort du Covid-19    PLF 2021 : voici le détail des amendements proposés par la CGEM    Décès d'Abarhoun: la FRMF prend en charge les frais de rapatriement de sa dépouille    CFG Bank enregistre un PNB en hausse à fin septembre    Nasser Bourita : Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech    L'UE souhaite améliorer le mécanisme des retours au Maroc des migrants irréguliers    Pour l'OSFI, la lutte contre la violence à l'égard des femmes est la bataille de tous les acteurs en vue d'instaurer une culture de l'égalité    Le ministère de l'Industrie prévoit un budget d'investissement de 1,2 MMDH en 2021    "Le Miracle du Saint Inconnu " de Alaa Eddine Aljem représente le Maroc dans la présélection des Oscars    Evolution du coronavirus au Maroc : 4346 nouveaux cas, 364.190 au total, mercredi 2 décembre à 18 heures    Le Maroc, sous la conduite de S.M le Roi, considère la cause palestinienne comme une question centrale    Bruxelles: une manif du polisario fait pschitt    Jeux Olympiques de Tokyo 2021 : A la rencontre des quatre cavaliers du Royaume    F1 : Russell remplace Hamilton chez Mercedes au GP de Sakhir ce week-end    Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Merendina parle le langage de l'amour    Vaccin anti-Covid-19, mode d'emploi pour les Marocains    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara marocain : le Burundi réaffirme son soutien à la solution politique.
Publié dans L'opinion le 24 - 10 - 2020

Le Burundi a réitéré son soutien à une solution politique au conflit du Sahara, et ce, par la voix de sa représentante aux Nations unies, qui a rappelé que la persistance de ce différend régional entrave l'intégration maghrébine.
Lors de la réunion de la 4ème Commission de l'Assemblée générale des Nations unies, tenue vendredi, la représentante du Burundi a déclaré que " la montée de l'instabilité et de l'insécurité au Sahel et à sa périphérie appelle de toute urgence le règlement de ce différend, d'autant plus que la persistance du conflit entrave l'intégration plus poussée du Maghreb qui devient plus que jamais indispensable"

La diplomate burundaise a poursuivi en précisant que "la résolution politique de ce différend de longue date et la coopération renforcée entre les Etats membres de l'Union du Maghreb arabe contribueraient à la stabilité et à la sécurité dans la région du Sahel", comme le recommandent les résolutions 2414, 2440, 2468 et 2494 du Conseil de Sécurité, a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, le Burundi soutient le processus politique en cours, tenu sous les auspices exclusifs du Secrétaire général des Nations Unies, visant à parvenir à une solution politique, mutuellement acceptable et négociée" au différend régional sur le Sahara, "fondée sur le réalisme et un esprit de compromis, a rappelé la représentante burundaise, ajoutant que cela fait partie des recommandations des résolutions du Conseil de sécurité, depuis 2007.

De même, la représentante s'est félicitée du nouvel élan impulsé par les deux tables rondes sur la question du Sahara marocain tenues respectivement les 5 et 6 décembre 2018 et les 21 et 22 mars 2019, et de la volonté exprimée par le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le Polisario de participer "d'une manière sérieuse et respectueuse", au processus politique engagé par l'Organisation des Nations unies.

L'engagement des quatre parties "à se réunir pour une troisième table ronde, dans le même format, comme stipulé dans la résolution 2494 est aussi un fait encourageant", a conclu la diplomate burundaise.
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.