Chine-Afrique: Bank Of Africa et CADFund signent une convention de partenariat    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Le Cameroun est prêt    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    La France sous cloche à 18h Contrôles aux frontières renforcés    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Le Groupe d'amitié parlementaire HondurasMaroc réitère son soutien au plan d' autonomie    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Retard des vaccins, l'Europe en colère    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Industrie pharmaceutique : La FMIIP, désormais fédération sectorielle statutaire externe de la CGEM    Maroc-Espagne: contrat pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Caricatures anti Islam : La France appelle les pays du Moyen-Orient à ne pas boycotter ses produits
Publié dans L'opinion le 26 - 10 - 2020

Le ministère français des Affaires étrangères a appelé ce dimanche 25 octobre les pays du Moyen-Orient
à renoncer à l'idée de boycotter les produits français.
La France a réclamé l'arrêt des appels au boycott de ses produits qui se sont fait entendre ces derniers jours dans plusieurs pays du Moyen-Orient.
Dans un communiqué publié ce dimanche 25 octobre, le ministère des Affaires étrangères a dénoncé ces appels qui visent notamment des produits agroalimentaires, «ainsi que plus généralement des appels à manifester contre la France, dans des termes parfois haineux, relayés sur les réseaux sociaux».
«Ces appels dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d'expression, de la liberté de religion et du refus de tout appel à la haine», poursuit le texte.
Ce communiqué intervient dans un climat diplomatique tendu entre la France et la Turquie dont le Président, Recep Tayyip Erdogan, a récemment pris pour cible son homologue français en déclarant qu'Emmanuel Macron s'était «égaré» par ses positions envers les Musulmans et l'Islam et avait besoin de soigner sa santé «mentale». Ces propos ont poussé la France à rappeler pour consultation son ambassadeur à Ankara.
Une chaîne coopérative koweïtienne de commerce de détail a décidé pour sa part de boycotter les produits français en raison des «insultes répétées» envers le prophète Mohammed (PSL) et des caricatures dont il fait l'objet. Dimanche également, l'Union non gouvernementale des sociétés coopératives de consommateurs du Koweït a boycotté des produits fabriqués en France pour la présentation de caricatures diffamatoires dans une classe d'école française sur la liberté d'expression.
«Tous les produits français ont été retirés de toutes les sociétés coopératives de consommateurs», a déclaré le chef du syndicat Fahd al-Kishti à Reuters, ajoutant que cette décision était en réponse à des «insultes répétées» contre le prophète et avait été prise indépendamment du gouvernement koweïtien.
Tensions diplomatiques
Le Pakistan s'en également pris dimanche à la France par la voix de son Premier ministre, Imran Khan, qua accusé Emmanuel Macron d'avoir «attaqué l'Islam» en encourageant la publication de caricatures représentant le prophète Mohammed (PSL).
Pour sa part, le Hezbollah a fermement condamné « l'insulte délibérée au grand messager de Dieu, Muhammad bin Abdullah (PSL) », exprimant son rejet absolu de la position officielle française qui persiste à encourager cet affront dangereux.
Le puissant mouvement chiite déplore «la résurgence de ces abus et les sentiments de haine qui les accompagnent pour l'islam et les musulmans», considérant que «ce qui a été publié en France affecte les sentiments de plus de deux milliards de Musulmans, y compris la communauté islamique et arabe qui vit en Europe et en France depuis des décennies».
Le mouvement de résistance libanais a alors appelé les autorités françaises à empêcher la publication de documents susceptibles de provoquer des tensions au niveau international.
L'OCI dénonce l'incitation française contre les Musulmans Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Shiekh Ahmad Nasser al-Mohammed al-Ahmed al-Jaber al-Sabah, a également rencontré dimanche l'ambassadrice française Marie Masdupuy.
Le haut diplomate koweïtien a condamné le meurtre de Paty comme un crime horrible, mais a souligné la nécessité d'éviter d'insulter la religion dans des remarques officielles et politiques qui «enflamment la haine, l'inimitié et le racisme», a écrit le ministère koweïtien des Affaires étrangères dans un message publié sur sa page Twitter officielle. Vendredi, l'Organisation de la coopération islamique a dénoncé le meurtre d'un enseignant de français par un agresseur de 18 ans, mais a également critiqué la «justification du harcèlement blasphématoire de toute religion au nom de la liberté d'expression».
L'OCI a également condamné les tentatives des politiciens français de lier les Musulmans et la noble religion de l'Islam au terrorisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.