Edito : Loupé    Royaume du Maroc Un horizon vertical    CHAN : La RDC bénéficiaire de la 1ère journée du groupe « B »    Exercice naval conjoint entre la Marine Royale et l'US Navy    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Biden promet une série de décrets dès mercredi    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Marc Thépot, une nouvelle vie    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tennis : Medvedev, le maître de Londres
Publié dans L'opinion le 25 - 11 - 2020

On quitte Londres, qui a abrité son dernier Nitto ATP Finals, pour prendre, à partir de l'année prochaine, la destination de Turin pour les Masters à venir
Après une semaine de sueur, de sensation et du grand spectacle, le 50e Nitto ATP Finals Londres a tiré, dimanche, sa révérence avec la finale qui a mis en confrontation le vainqueur Daniil Medvedev et le finaliste Dominic Thiem.
C'est la dernière édition à l'O2 Arena, après douze ans d'affilée, pour changer de lieu, à partir de l'année prochaine, à destination de l'Italie où Turin abritera, jusqu'à 2025, ce grand rendezvous des maîtres. Que dire, donc, de ce dernier acte londonien, sinon qu'il a été différent de ses précédents en raison du huis clos qui a privé les joueurs du soutien du public, en raison des restrictions sanitaires inhérentes à la pandémie de coronavirus.
Après les phases de poules, voir par ailleurs, on est passé aux phases finales en commençant par le dernier carré qui a meublé le week-end.
Intensité et acharnement
Ce sont Thiem et Djokovic qui ont ouvert le bal en disputant, de nouveau, une vraie bataille de titans. Un duel épique en intensité et en acharnement où l'Autrichien a eu besoin de trois sets (7/5, 6/7[10], 7/6[5]), presque 3h00 et de six balles de match pour venir à bout du n°1 mondial et disputer sa deuxième finale consécutive à Londres. Une victoire, la 300e de sa carrière qu'il n'est pas prêt d'oublier de sitôt. Dans la soirée, l'O2 Arena accueillait Nadal et Medvedev pour disputer la deuxième place pour la finale. C'est le n°4 mondial qui va créer l'exploit en battant, pour la première fois de sa carrière, le n°2 à l'issue d'un joli duel de 2h35' au score de 3/6,7/6[4],6/3. Et dire que l'Espagnol a, pourtant, servi pour le match dans le second set devant un adversaire qui n'a pas tremblé du tout. Il a, même, trouvé assez d'énergie pour s'imposer et disputer la finale du Masters, la première de sa carrière, contre Dominic Thiem.
Un lauréat inédit
Une finale inédite entre deux joueurs qui disputaient leur première occasion pour parvenir à inscrire leurs noms au palmarès du Masters, succédant ainsi au Grec Stefanos Tsitsipas, éliminé dès la phase des poules. Le «Nitto ATP Finals» va, donc, consacrer, à nouveau, un lauréat inédit. Il s'agit, cette année, du Russe Daniil Medvedev qui a réussi un Masters parfait en ne cédant aucune rencontre des cinq disputées. Un cinq sur cinq avec, en apothéose, une victoire sur le n°3 mondial, Dominic Thiem, sur le score de 4/6, 7/6[2], 6/4 en 2h42' de jeu.
En double la palme est revenue à la paire composée du Croate Mektic et du Néerlandais Koolhof aux dépens du Français Roger-Vasselin et de l'Autrichien Melzer, sur le score de 6/2, 3/6, 10/5.
M. BELAOULA
Repères
Un set à jamais dans l'Histoire
Le second set du dernier match de la poule «Tokyo 1970», entre Djokovic et Zverev, a été le témoin d'un moment d'Histoire avec la première utilisation de la vidéo de l'Histoire du tennis dans un match de simple. En effet, à 6/5, lors du premier point, l'arbitre Mohamed Lahyani, qui n'est plus à présenter au public marocain, a voulu voir s'il y avait bien eu un double rebond lors d'une remise de Zverev après une amortie de Djokovic. En se référant à sa vidéo, l'arbitre a pu voir qu'il avait raison.
Les remplaçants «V.I.P»
Les deux remplaçants, l'Italien Berrettini et le Canadien Shapovalov, n'ont pas quitté Londres avec les mains vides, mais avec 73 000 dollars, même sans taper sur la moindre balle puisqu'il n'y avait aucune défection.
Djokovic et Nadal ratent le coche
Ce n'est pas cette année que le Serbe va égaler le record de Roger Federer qui a remporté, à six reprises, le Masters. Djokovic va rester à égalité avec Ivan Lendl et Pete Sampras, qui ont, également, gagné à cinq reprises. Vainqueur de 2012 à 2015, le n°1 mondial a été stoppé en demi-finale par Thiem. Même Nadal ne va pas gagner le Masters qui manque à son palmarès, après sa défaite contre Medvedev.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.