Affaire "Hamza mon Bb" : Le verdict est tombé, prison ferme pour Batma    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Casablanca: La trémie des Almohades achevée « d'ici fin mars »    Face à l'évolution du monde et de son voisin le Maroc, l'Algérie «semble absente»    Le Maroc et les USA organisent une réunion régionale    La DGST permet aux Etats-Unis de neutraliser un soldat radicalisé avant de passer à l'acte    La face cachée de la lune    Les positions constantes du Maroc envers les droits inaliénables du peuple palestinien réitérées à Addis-Abeba    9.900 détenus ont bénéficié de procès à distance du 18 au 22 janvier    L'acte d'accusation de Trump déposé dans un Capitole encore meurtri par les violences    Ammouta : «L'équipe nationale a livré son meilleur match»    Pour mauvais résultats : Chelsea limoge son entraîneur    Tirage au sort de la CAN U20 : Le Maroc hérite du Ghana, de la Tanzanie et de la Gambie     Gomez quitte Bergame pour Séville    L'Inter de Lukaku vient à bout du Milan d'Ibrahimovic    Baadi positif à la Covid-19    Auschwitz. La Shoah et nous    Sinopharm arrivé au Maroc : le ministère laconique sur le nombre de doses    Le malheur des uns fait le bonheur de l'autre    Approbation de la création de 21 établissements    Boutayeb met en avant les efforts déployés pour faire face à la vague de froid    Tenue d'un webinaire international sous le thème "Préserver et transmettre la mémoire pour ancrer l'altérité"    "Bladifqalbi" mise sur la Toile    Le Parlement canadien désigne les "Proud Boys " comme une " entité terroriste "    Sofia Essaïdi crève l'écran sur TF1    Conseils de Ford : Les astuces proposées pour protéger sa voiture du froid    Formation e-learning : L'Acaps lance «E-wassit Taamine»    Avenir du textile marocain : «après une baisse de près de 36%, le secteur a pu retrouver son dynamisme»    Entreprises : HCP précise les effets du Covid-19    JLM Alumni organise sa caravane solidaire habituelle ce week-end    Une musique picturale mystique    Hommage aux plasticiens de la Cité des Alizés disparus    Zhour Maamri passe l'arme à gauche    Première feuille de route pour Stellantis : L'électrique avant tout    Casablanca : Un énième effondrement à l'ancienne médina (vidéo)    Tir sportif : La 4ème édition du Grand prix du Maroc du 28 janvier au 6 février à Rabat    CHAN / Rwanda-Togo (3-2) : Les Rwandais accompagnent le Maroc en quarts de finale    Emballage industriel : une nouvelle usine pour DS Smith Tecnicarton à Kénitra    «La startup Factory» reçoit le Label AFRIC'INNOV    Compact II : 304,3 millions de dollars de fonds engagés par MCA-Morocco    La 1ère édition du FICIC, du 27 au 31 janvier en format digital    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    Le dialogue interreligieux au service des nouvelles générations : Les Oulémas travaillent sur la transmission de la mémoire    Législation : Un bilan maigre se profile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Depuis El Guerguarat, la jeunesse istiqlalienne salue la décision déterminante du Souverain
Publié dans L'opinion le 29 - 11 - 2020

L'organisation de la jeunesse istiqlalienne a réitéré, lors de la réunion de son bureau exécutif samedi à El Guerguarat, son soutien à la décision sage et déterminante de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR), sur l'opération pacifique au poste-frontière El Guerguarat.
A cette occasion Othmane Tarmounia, secrétaire général de la Jeunesse Istiqlalienne, a indiqué que la décision du Souverain de mettre en place un mur de sécurité pour rétablir le trafic civil et commercial au niveau de ce passage-frontière «a permis de mettre en échec les complots ourdis par les ennemis qui tentaient d'installer un campement dans la zone tampon dans le dessein de modifier les réalités historiques, juridiques et géographiques, de créer le chaos et les tensions et de déstabiliser la région».

Dans un communiqué, baptisé «La Déclaration El Guerguarat», les membres de l'Organisation de la jeunesse istiqlalienne se sont également félicités de l'intervention décisive et anticipative des FAR pour amener les milices séparatistes à se retirer du passage, vu que leur présence constitue une menace pour la paix et la stabilité dans la région confrontée aux dangers du terrorisme, de l'émigration clandestine, de la traite des êtres humains, du trafic illicite.

Cette opération intervient aussi conformément aux engagements régionaux et internationaux du Royaume et dans le respect total des dispositions de l'accord de cessez-le-feu de 1991 sous l'égide des Nations unies et du Conseil de sécurité, ont-ils souligné.

Ils ont aussi salué les positions des pays frères et amis en soutien à l'intervention des FAR à El Guerguarat «qui traduit l'isolement du pouvoir algérien et du polisario en raison des grands succès diplomatiques du Maroc et de la reconnaissance internationale de la marocanité du Sahara et de la justesse de la cause nationale».
Mobilisation nationale
La Déclaration d'El Guerguarat a, en outre, appelé toutes les composantes du peuple marocain à poursuivre la mobilisation et la vigilance contre la propagande et la campagne effrénée des porte-voix du régime algérien opposés à notre intégrité territoriale, ajoutant que les ennemis de l'intégrité territoriale ont été «embarrassés» par les projets et chantiers de développement que connait le Royaume et les relations de coopérations liant le Royaume aux pays et peuple africains frères.

La Déclaration note aussi que «le plan marocain d'autonomie est la seule et unique solution sérieuse et crédible à la question du Sahara marocain, étant donné qu'il est le résultat de larges consultations locales, nationales et internationales qui garantissent aux habitants du Sahara marocain un rôle majeure dans les organes et institutions de la région, tout en combinant entre la préservation de l'intégrité territoriale, le respect des spécificités régionales et l'autogestion de affaires locales».

Les istiqlaliens ont aussi appelé la communauté internationale, les organisations internationales de défense des droits de l'Homme et les forces vives de la nation à intervenir afin de lever le blocus imposé aux séquestrés dans les camps de Tindouf qui souffrent de conditions de vie inhumaines.

Ils ont par ailleurs exprimé sa satisfaction pour le processus du développement et les projets inscrits dans le nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé par le Souverain pour promouvoir le développement socio-économique et culturel au niveau de ces provinces, tout en mettant en exergue le rôle assigné aux élus et décideurs locaux, en tant que véritables représentants légitimes et élus démocratiquement par la population pour améliorer les différents aspects de la vie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.