Euromed : Quel avenir ?    Euromed : Quel avenir ?    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Régime fiscal : Oxfam appelle à la réduction des inégalités    Coronavirus : le Maroc enregistre son premier cas du variant britannique    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Mondial de Handball 2021 : Touché par la Covid-19, le Cap-Vert contraint de quitter la compétition    Mondial de Handball 2021 : Le Maroc s'incline face à l'Islande (23-31)    Lutte contre la corruption dans le secteur financier: Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Rabat : L'ambassadeur David Fischer rend hommage à Abdellatif Hammouchi et au corps sécuritaire marocain    Azilal : Une nouvelle vie pour le fameux «pont de la mort» (vidéo)    L'Université Ibn Tofaïl cède un Brevet d'Invention à une Société Privée    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    Crainte d'un choc environnemental suite à la reprise des industries    Evolution du coronavirus au Maroc : 473 nouveaux cas, 460.144 au total, lundi 18 janvier 2021 à 18 heures    Essaouira : « Plateforme Jeunes » pour une économie solidaire    Les eaux de l'Oued Bouskoura décolorées par des rejets industriels    Chute de la rente pétrolière en Algérie en 2020    L'Inter dompte la Juventus    Narcotrafic et émigration clandestine dans la nasse    Recours au financement externe " maîtrisé et soutenable "    El-Jadida comme champ de signes et de représentations    Dakhla consacrée "Région de rêve 2021"    David SERERO. « Je souhaite monter la première troupe d'Opéra Royale du Maroc »    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 18 janvier    Croissance économique en 2021: les scénarii du HCP    BAM : le dirham s'apprécie de 1,89% face au dollar en décembre 2020    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    SM le Roi a jeté les bases d'un partenariat plus étroit avec les Etats-Unis    Devant la « perplexité vaccinale », diversifier les sources pour sortir de la dépendance    Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre    Grande manifestation sportive au profit des étudiants    Boutaïb de retour avec le Havre    L'Islam de France se dote d'une «charte de principes»    Digitalisation, Bank Of Africa passe à la vitesse supérieure    ZLECAf: Le plus dur reste à venir !    Deux ans et demi de prison pour le patron de Samsung, rejugé pour corruption    Une journée très particulière à Washington    Valorisation du patrimoine culturel et soutien à la créativité des jeunes musiciens    Envol et déploiement    Des nouveaux «trésors» archéologiques dévoilés au public    Quand le PJD comparait les Juifs aux singes et aux porcs    Ramallah. Les chefs du renseignement égyptien et jordanien rencontrent Abbas    Inédit sur 2M : Découvrez qui sera «Ahssan Pâtissier» dès le 26 janvier    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    La nouvelle ère en Europe    Jeunesses partisanes : Jamais sans ma liste nationale !    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité
Publié dans L'opinion le 05 - 12 - 2020

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a appelé, vendredi, la communauté internationale à faire preuve de solidarité dans l'accompagnement des stratégies de relance nationale, notamment celles des pays africains, à l'occasion de la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations-Unies consacrée à la réponse à la pandémie de Covid-19.
Dans un message vidéo pré-enregistré, diffusé à la salle de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, Nassser Bourita a souligné que «l'urgence de sauver des vies est toujours là, mais elle se conjugue aujourd'hui à une nécessaire relance économique (...) Plus que jamais, la communauté internationale est appelée à faire preuve de solidarité dans l'accompagnement des stratégies de relance nationale, notamment celles des pays africains». Et de noter que le défi de la relance qui nous confronte est inédit.

Pour le chef de la diplomatie marocaine, il ne s'agit plus d'appliquer «de vielles recettes», mais d'élaborer des approches innovantes sur la base des enseignements tirés de la pandémie. «La résilience doit être pérenne», a-t-il insisté, ajoutant que «ce qu'il nous faut véritablement, c'est un multilatéralisme de responsabilité qui puisse nourrir les actions de l'ONU par des initiatives concrètes et orientées vers les résultats car il s'agit bien d'un événement systémique».
L'Afrique sinistrée
Evoquant la situation du continent africain, Bourita a déploré que l'Afrique paie un lourd tribut à la pandémie. «Pourtant, son relèvement demeure hypothéqué par des difficultés encore plus importantes que dans d'autres continents », a-t-il estimé en s'interrogeant «faut-il rappeler les niveaux insoutenables d'endettement extérieur, dont le ratio par rapport au PIB dépasse 100 pc dans certains pays africains ?»

L'adoption d'un cadre commun du G20 pour la restructuration de la dette publique africaine est un pas dans la bonne direction, a soutenu le ministre, notant toutefois qu'une approche plus ambitieuse et globale est plus que jamais nécessaire pour ne pas compromettre les efforts considérables des pays africains.

Concernant les efforts du Maroc en matière de lutte contre la pandémie, le ministre a relevé que le Royaume, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a agi avec diligence et responsabilité pour contrôler la propagation de la Covid-19. «L'approche Royale s'est basée sur l'anticipation, la solidarité, la prévention, la mobilisation de toutes les ressources internes, la recherche de partenariats innovants, et la primauté de la sécurité sanitaire des citoyens, surtout les plus vulnérables», a fait valoir Nasser Bourita. Le ministre a également indiqué que sur Très Hautes Instructions Royales, le Maroc mènera dans les prochaines semaines une campagne de vaccination généralisée avec une priorité aux plus vulnérables.

Les efforts nationaux du Maroc ne l'ont pas empêché de rester solidaire avec ses pays frères et amis, a-t-il rappelé, soulignant qu'au plus fort de la pandémie, Sa Majesté le Roi a tenu à envoyer une aide médicale à une vingtaine de pays africains frères en soutien à leurs efforts nationaux contre la Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.