La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    Le quotient électoral voté à la majorité, l'espoir du PJD tombe à l'eau    Industrie: ce qu'il faut retenir de la dernière enquête de BAM    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Botola: le Wydad et le Raja au coude-à-coude dans la course au titre    Cristiano Ronaldo charge Khabib Nurmagomedov de cette mission    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    On en sait plus sur la grosse opération anti-drogue menée au large de Mehdia    Vaccination Covid au Maroc: les derniers chiffres    Casablanca: descente policière à Derb Ghallef, des centaines de smartphones saisis    Maâti Monjib n'est nullement en grève de la faim, affirme la DGAPR    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    Déclaration de la Contribution Professionnelle: Souscription avant le 1er Avril 2021    Armée américaine et insurgés du Capitole    ACCENTUATION DU DEFICIT DE LIQUIDITE EN 2021    Le changement du statut juridique du Sahara qui bénéficie au Maroc    LE BRESIL DAME LE PION AUX PAYS EUROPEENS    Répondre aux attentes des professionnels de l'artisanat    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Latifa Ibn Ziaten parmi les « 109 Mariannes » actrices de changement social    Attijariwafa Bank élue meilleure banque d'investissement au Maroc par Global Finance    L'inauguration d'une ambassade à Rabat et d'un consulat à Laâyoune témoigne du "grand intérêt" de la Zambie pour la coopération avec le Maroc    Chambre des conseillers: Ouverture de la session extraordinaire    Hirak : l'ONU demande la fin des arrestations arbitraires en Algérie    Les grandes puissances ont intérêt à s'unir    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l'Algérie et l'Egypte    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    Sa passe pour le Moghreb Tétouan et le Chabab Mohammédia    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    De fortes averses, des chutes de neige et des rafales de vent attendues du vendredi au dimanche    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    Sidi Slimane    Covid-19 en Espagne: aucune manifestation pour le 8 mars à Madrid    Rajesh Vaishnaw nommé ambassadeur de l'Inde au Maroc    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement de «Tatwir croissance verte» pour l'appui à la décarbonation des TPME industrielles
Publié dans L'opinion le 26 - 01 - 2021

Le programme "Tatwir croissance verte" pour l'appui à la décarbonation des Très petites, Petites et Moyennes Entreprises (TPME) industrielles a été lancé, mardi à Rabat, dans le cadre du Plan de Relance Industrielle (2021-2023).
L'Agence Marocaine pour l'Efficacité Energétique (AMEE), "Tatwir croissance verte" vise à accompagner les TPME industrielles dans leurs démarches de développement de process et produits décarbonés et à appuyer l'émergence de nouvelles filières industrielles vertes et la réduction de la pollution industrielle.

S'exprimant à cette occasion, le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie Verte et Numérique, Moulay Hafid Elalamy a indiqué que cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'exécution des Hautes Orientations Royales en matière de développement de l'économie verte, de la promotion de l'efficacité énergétique et du développement durable.

"Le Maroc s'est résolument engagé dans la transition verte de son économie en optant pour la décarbonation de son industrie qui s'impose désormais en tant que critère important d'accès aux marchés étrangers", a-t-il-souligné.

Et d'ajouter que "ce programme permet d'appuyer l'excellence opérationnelle des TPME tout en réduisant leur empreinte écologique et de soutenir leur repositionnement stratégique sur des marchés porteurs dans le cadre de nouveaux modèles économiques durables et innovants".
Cinq domaines prioritaires
Pour sa part, le directeur général de L'Agence Maroc PME Brahim Arjdal, a précisé que cinq domaines prioritaires sont couverts par ledit programme, à savoir les projets de transition énergétique portant notamment sur l'optimisation des pratiques et des performances énergétiques des équipements et l'utilisation d'énergies renouvelables et les projets d'amorçage de filières industrielles vertes saisissant les nouvelles opportunités de marché.

Il s'agit également des projets d'innovation et de développement de produits éco-conçus ayant une empreinte carbone positive et des projets de mise en place de technologies propres dans les procédés de fabrication et des flux matières permettant une utilisation rationnelle des matières premières et la réduction de la quantité d'effluents polluant l'environnement, outre un volet dédié au conseil et à l'expertise, a-t-il relevé.
Miser sur les énergies renouvelables
De son côté, le directeur général de l'AMEE, Said Mouline a fait savoir que ce programme offre le soutien à l'investissement au profit des TPME industrielles dans le domaine de l'économie verte, soulignant la nécessité de promouvoir et renforcer cette branche de l'économie, compte tenu de ses retombées positives sur l'environnement, l'économie et le volet social, grâce notamment à la création d'emplois.

Il a incité, à cet égard, les entreprises à s'inscrire davantage dans le cadre de l'efficacité énergétique, en utilisant au maximum les énergies renouvelables pour améliorer leur compétitivité, décarboner et baisser leur facture, et in fine réduire la dépendance énergétique nationale.

"Tatwir croissance verte" permettra dans une première phase de générer un investissement global de près de 1 milliard de dirhams (MMDH).

Ce programme propose une offre intégrée portant sur le soutien à l'investissement, l'appui à l'innovation et à la créativité et le conseil et l'expertise pour la transformation verte des TPME industrielles, à travers une offre qui comprend une prime d'investissement de 30 % pour l'appui au financement des équipements industriels.

Il inclut également une aide remboursable de 5% du projet d'investissement pour contribuer au financement des besoins en fonds de roulement des projets d'amorçage dans de nouvelles filières industrielles vertes et une prise en charge allant jusqu'à 50% des dépenses engagées en matière d'innovation et de développement des produits notamment les frais d'études techniques, de développement des maquettes et de prototypes, de tests et analyses de laboratoires, de brevets et marques.

Le programme prévoit aussi une prise en charge allant jusqu'à 80% pour les PME et 90% pour les TPE au titre des actions de conseil et d'expertise technique portant notamment sur les audits et diagnostics énergétiques et environnementaux, la mise en conformité aux normes et labels, les systèmes de suivi en temps réel de la productivité énergétique et l'analyse de l'impact environnemental d'un produit.

Les entreprises intéressées sont invitées à renseigner le formulaire de candidature en ligne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.