Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021 (TGR)    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens    Coupe d'Angleterre: Chelsea perd en finale face à Leicester 1-0    Le Raja décroche un nul précieux en Afrique du Sud (VIDEO)    Le Maroc réceptionne un nouveau lot de vaccins AstraZeneca    Les transferts d'argents des migrants résistent à la crise du COVID-19 (Banque Mondiale)    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Le tunisien Fathi Jebal, nouvel homme fort du MAS    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Covid-19 : la France, à l'aube d'une semaine de libertés retrouvées    65 ans d'existence et d'abnégation    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Sit-in de solidarité avec le peuple palestinien    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Vigon Systems lève deux millions de dirhams auprès deWitamax One    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Calcio : La Juve toujours en course pour une place en C1    La situation épidémiologique au 16 mai 2021 à 16H00    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    OCI: Les ministres des AE saluent le rôle du Comité Al-Qods dans la protection de la ville sainte    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF: le RAJA ramène un nul précieux de Johannesburg    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Histoire de la DGSN : les dates phares    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Foot espagnol : Xavi Hernandez futur coach du Barça la saison prochaine !    Covid: Les personnes vaccinées doivent garder le masque dans les régions à forte transmission (OMS)    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    Covid : Le patron de l'OMS appelle à ne pas vacciner les enfants pour donner les doses à Covax    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Solidaires dans le meilleur et dans le pire    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara: L'ambassadeur du Maroc à Genève soumets les thèses algériennes au détecteur de mensonges
Publié dans L'opinion le 15 - 02 - 2021

L'ambassadeur du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber, a mis à nu, preuves à l'appui, les contre-vérités et les élucubrations chimériques et mensongères colportées par l'Algérie à chaque session du Conseil des droits de l'Homme (CDH) de l'ONU au sujet de la question du Sahara marocain.
Dans une lettre envoyée aux missions diplomatiques accréditées à Genève en perspective de la 46ème session du CDH, Zniber a attiré l'attention sur le caractère biaisé et politiquement motivé de la déclaration «qui cible et attaque indûment, à chaque session, le Royaume du Maroc, en lien avec le différend régional sur la question du Sahara», dénonçant l'instrumentalisation politique de cette question par un groupuscule agissant à l'instigation de l'Algérie pour dévoyer les débats du Conseil.
Dans cette lettre, Zniber a donné un aperçu historique du processus de parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume, du différend artificiel autour de la marocanité du Sahara, et des efforts crédibles déployés par le Royaume pour clore ce conflit qui n'est que le résidu de la guerre froide.
Il a rappelé, dans ce sens, que ce différend régional est né du partage du territoire du Royaume du Maroc en plusieurs parties séparées, par les puissances coloniales, notant qu'après la fin du protectorat français, le Maroc a recouvré son intégrité territoriale par étapes, la province de Tarfaya en 1958, celle de Sidi Ifni en 1969 et enfin ses provinces du Sahara en 1975, par un Accord bilatéral avec l'Espagne, dûment enregistré auprès des Nations Unies, à la suite de l'avis consultatif rendu le 16 octobre 1975, à la demande du Maroc, par la Cour Internationale de Justice, estimant que le Sahara n'était pas une terra nullius et que ses populations ont prêté, sans discontinuer, allégeance aux Rois du Maroc.
Suite à cet accord de Madrid, la récupération et l'intégration des provinces du Sahara, a fait de ces dernières, l'objet d'un différend artificiel provoqué pour des raisons géopolitiques, par l'Algérie et le régime libyen de Kadhafi, en lien avec les implications de la Guerre froide, leur ambition hégémonique, et leur antagonisme idéologique avec les choix souverains du Maroc sur la scène internationale, a-t-il rappelé.
Depuis lors, c'est-à-dire, près d'un demi-siècle, a fait observer l'ambassadeur, l'Algérie, par des moyens militaires, diplomatiques et financiers, soutient les milices séparatistes armées du polisario, créées à l'effet de s'opposer à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc au nom de la soi-disant lutte contre le colonialisme et pour l'autodétermination.
Zniber a tenu à préciser que le polisario n'a eu aucune existence avant que le Maroc n'entame la récupération de ses provinces, et ne s'est jamais manifesté lors de l'occupation coloniale. «Il est tout simplement l'émanation d'ambitions géopolitiques inavouées, et pourtant bien évidentes aux yeux de tous», a-t-il poursuivi.
Concernant le principe d'autodétermination que les dirigeants algériens proclament vouloir défendre, il a rappelé que, comme preuve de leur implication directe et intéressée, et en contradiction totale avec ce principe, ces mêmes dirigeants algériens n'ont pas hésité à présenter, en 2001, à l'Envoyé Personnel du Secrétaire Général, James Baker, un document proposant ouvertement la partition des provinces concernées, lors d'une réunion à huis clos à Houston.
Il s'agit donc d'une contradiction majeure avec leur soi-disant attachement à l'autodétermination, outre le fait que cette proposition consistait, d'une manière flagrante, à séparer par des frontières factices, les populations et les familles concernées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.