L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Covid-19: Le Cameroun reçoit un don de 200.000 doses du vaccin Sinopharm    Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d'encourager la production de vaccins dans les pays en développement »    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    L'Association marocaine des droits des victimes tient son assemblée générale constitutive    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Face aux accusations du syndicat des avocats, la DGAPR répond
Publié dans L'opinion le 24 - 02 - 2021

Suite à des accusations du syndicat des avocats du Maroc sur un mauvais traitement d'un détenu dans la prion de Nador, la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a réagi, en dénonçant une tentative de désinformation.
Dans une mise au point en réaction au "communiqué de solidarité" publié le 22 février par le Syndicat des avocats du Maroc (SAM), la DGAPR a expliqué que l'avocat objet de ce "communiqué de solidarité" avait porté de dangereuses accusations à l'encontre de l'administration de la prison locale de Nador 2 qui aurait, selon ses dires, réservé à un détenu "un traitement dégradant de sa dignité, enchaîné en milieu carcéral", ajoutant que l'avocat en question sait parfaitement, de par sa profession, que ces pratiques engagent la responsabilité pénale de leurs auteurs.
La DGAPR relève que cet avocat a sciemment prémédité d'induire en erreur l'opinion publique en faisant croire que de tels traitements sont courants au sein des milieux carcéraux, alors que le département de l'Administration pénitentiaire et à la réinsertion a depuis longtemps rompu avec ces pratiques, comme l'attestent les rapports de diverses instances et institutions nationales, dont le plus récent a été publié par la mission exploratoire émanant de la commission de Justice, de législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants, menée dans certains établissements pénitentiaires.
La DGAPR œuvre, avec ses partenaires institutionnels et associatifs, à diffuser la culture des droits de l'Homme auprès de ses fonctionnaires et ce, en vue de préserver davantage la dignité des détenus et leur réserver un traitement conforme à la loi, souligne la même source.
A cet égard, la DGAPR explique que l'administration de la prison locale de Nador 2, qui n'a nullement violé le droit de l'avocat en question à contacter et à communiquer avec son client, a décidé de le poursuivre en justice en raison de ses graves accusations portées contre elle, sans même chercher à enquêter ou à interagir avec l'établissement pénitentiaire à ce sujet
Elle s'étonne, à cet égard, du contenu du "communiqué de solidarité" rendu public par le SAM soutenant cet avocat sans chercher à savoir la véritable raison de l'ester en justice et ne retenant que l'allégation du "viol de son droit à contacter et à communiquer avec son client".
Ce cas isolé face auquel l'administration de la prison locale de Nador 2 a été contrainte de se défendre à travers le recours aux instances judiciaires compétentes, ne dissuadera pas la Délégation générale et tous les établissements pénitentiaires de continuer à coopérer avec toutes les instances représentatives des avocats, dans un cadre de confiance mutuelle, conclut la mise au point.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.