VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Le FMI félicite le Maroc    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Création d'un institut de formation professionnelle    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Syrie : Biden entre en guerre
Publié dans L'opinion le 28 - 02 - 2021

Les USA ont bombardé des positions syriennes. Une première opération militaire du mandat Biden, pour rappeler la présence US dans la région.
Il n'aura fallu qu'un mois pour que l'Administration Biden décide de frapper la Syrie. Dans la nuit du 25 au 26 février, les Etats-Unis ont bombardé des infrastructures à la frontière syro-irakienne appartenant à ce que le Pentagone a présenté comme une milice soutenue par l'Iran. Washington Post rapporte, en se référant à une source au sein de l'administration américaine, qu'il pourrait y avoir des morts. Il s'agit de la première opération militaire du nouveau Président américain.
John Kirby, porte-parole du ministère de la Défense américain, a qualifié ces frappes de «défensives», avant de préciser qu'elles avaient «été autorisées en réponse aux attaques récentes contre le personnel américain et de la Coalition en Irak, et à des menaces toujours en cours contre ce personnel.» Il fait ici référence aux tirs de roquettes des milices des Hachd el Chaabi contre ses bases militaires étrangères en Irak à Erbil, à Balad ou proche de l'ambassade américaine à Bagdad.
L'attaque a été perçue en Syrie comme une «lâche agression américaine ciblée».
« Cette attaque est contraire au droit international et à la Charte des Nations unies. La Syrie avertit que cette démarche entraînera des conséquences qui, à leur tour, provoqueront une escalade des tensions dans la région», a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères.
Le lieu des bombardements est loin d'être anodin. «L'armée américaine a coopéré avec le gouvernement irakien pour savoir où frapper», précise le directeur de recherche. Bombarder la frontière irako-syrienne, selon lui, est un message éloquent adressé aux Iraniens: malgré leur désengagement progressif de la région, les Etats-Unis ne laisseront pas les Iraniens s'implanter durablement en Syrie.
Le bombardement est stratégique, et a visé le corridor terrestre iranien qui doit relier l'Iran à la Méditerranée en passant par l'Irak et la Syrie. Un corridor par lequel transiter tout le matériel militaire iranien à destination de la Syrie ou du Hezbollah.
Une présence US « illégitime »
Moscou a condamné fermement les frappes aériennes américaines effectuées dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'est de la Syrie, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.
«Nous condamnons fermement de telles actions», a dit la porteparole du ministère, Maria Zakharova. «Nous appelons au respect inconditionnel de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Syrie».
La Russie intervient militairement aux côtés du régime de Bachar al Assad depuis 2015. Le Kremlin a dit surveiller étroitement la situation, ajoutant ignorer si les Etats-Unis avaient averti la Russie avant de mener leurs frappes, ces contacts opérationnels s'effectuant sur le terrain entre militaires.
Pour sa part, le ministre russe des Affaires étrangères Lavrov, dénonce la présence américaine en Syrie, la qualifiant d'«illégitime» et appelle au « respect inconditionnel de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Syrie ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.