Trafic aérien: L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% en 2022    Le dirham s'est apprécié de 0,95% face à l'euro    Botola Pro D2 : L'Union Touarga promue en élite    Service militaire : adhésion massive des jeunes marocains    Cours des devises du lundi 16 mai 2022    Web TV et nouvelle version web, la Narsa se digitalise (VIDEO)    Fusillade à Buffalo: Biden appelle les Américains à éradiquer la haine raciale    Blinken se dit « confiant » par rapport à l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN    VIDEOS: il était une fois, les attentats du 16 mai 2003    La DGSN fête ce lundi le 66e anniversaire de sa création    Coupe de la CAF : La RSB signe une large victoire et file en finale    France/foot: Mbappé élu meilleur joueur de la saison pour la 3è fois consécutive    Botola : le Raja rate le coche face à Oued Zem (VIDEO)    À voir : l'exploit individuel de Théo Hernandez vu des gradins du San Siro (VIDEO)    Tennis : Ons Jabeur se hisse à la 6e place mondiale    Covid-19 en Chine : Retour à la normale en juin à Shanghai    France: Levée de l'obligation du masque dans les transports en commun    Rabat, l'Afrique au cœur et scène culturelle mondiale    La météo pour ce lundi 16 mai 2022    Le Mali se retire du G5 Sahel    Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise    Maroc: les transferts d'argent ont bondi de 40% en 2021    Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu président    DGSN: 66 ans d'engagement renouvelé au service du Royaume    Coupe Mohammed VI de karaté : Le Marocain Abdelaali Jina remporte la médaille d'or    Décès du président des Emirats : Moulay Rachid représente le roi à la présentation des condoléances    Maroc : Abdeljaouad Belhaj élu membre du conseil d'administration de l'IBA    Le PIB agricole devrait baisser de 14% en 2022    Villa des Arts / Rabat : Amateurs et pros célèbrent le théâtre d'impro !    Le Prince Moulay Rachid représente le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane    Hilale mouche l'ambassadeur algérien pour sa schizophrénie au sujet de l'autodétermination    Message de condoléances et de compassion de SM le Roi à SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane    Coronavirus au Maroc: 89 contaminations et zéro décès ce dimanche    DGSN: 66 ans de sacrifices et d'engagement renouvelé au service du citoyen et de la patrie    Températures prévues pour lundi    Voyages au Maroc. Levée de la double exigence « test PCR » plus « pass vaccinal » avant l'opération Marhaba 2022    Amina Bouayach: «L'accès aux droits sociaux et économiques reste un vœu pieux pour de nombreuses couches sociales»    Réélection de Mohamed Khalidi à la tête du parti de la Renaissance et de la Vertu    Le dirham se déprécie de 0,61% face à l'euro du 5 au 11 mai    SM le Roi adresse un ordre du jour aux Forces Armées Royales    France. Zouhair Bennani, « le prince du supermarché marocain » qui inquiète    «Ne me donnez pas de trophées, donnez-moi de l'argent!»    Au CRSC, Kamelia Zarkani tisse des liens entre le Maroc et la Russie    Magazine : Amine Naji, pour le meilleur et pour l'avenir    Hommage : Abderrahim Samadi n'avait pas tout dit    Nizar Baraka souligne la contribution remarquable des Marocains de l'étranger à l'économie nationale    Décès de Fred Ward, l'acteur de « Tremors »    Explosion créative pour les 13 ans de la Fondation Ali Zaoua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Présidentielle libyenne : Plus de 90 candidats dont deux femmes
Publié dans L'opinion le 23 - 11 - 2021

Haute Commission électorale nationale en Libye a annoncé, lundi, la clôture des dépôts de candidatures à l'élection présidentielle prévue pour la fin du mois prochain, après avoir reçu les demandes de plus de 90 candidats, dont deux femmes.
Les médias libyens ont rapporté que plus de 90 personnes avaient soumis leur candidature depuis l'ouverture de la candidature le 8 novembre. La commission électorale devait annoncer, mardi, le nombre définitif de candidats qui ont soumis leur dossier de candidature, et publier par la suite la douzaine de noms retenus après étude de leurs dossiers.
La plupart des personnalités éminentes se sont présentées aux élections présidentielles, au cours desquelles les Libyens choisiront, pour la première fois dans l'histoire du pays, leur président au suffrage direct.
A la tête de ces personnalités se trouvent Saif al-Islam Kadhafi, le fils du colonel Mouammar Kadhafi, et le maréchal Khalifa Haftar, ainsi que le chef du gouvernement intérimaire, Abdel Hamid al-Dabaiba, et le président du Parlement, Aqila Saleh. Seules deux femmes se sont portées candidates à la présidence : Leila Ben Khalifa, 46 ans, chef du Parti du mouvement national, et Hunaida Al-Mahdi, chercheuse en sciences sociales. Un cessez-le-feu permanent a été conclu en octobre de l'année dernière. Un dialogue politique entre les partis libyens, sous l'égide des Nations Unies à Genève en février dernier, a abouti à la formation d'une autorité politique exécutive unifiée chargée de préparer les élections présidentielles et législatives, qui se sont fixées respectivement en décembre et janvier.
L'Ouest appelle pour un report
Il y a encore des voix qui s'élèvent à l'Ouest et refusent de tenir les élections aux dates prévues, notamment à la lumière du rejet de nombreuses lois électorales, qu'elles considèrent comme non consensuelles et illégalement adoptées. Le Conseil suprême d'Etat, qui sert de deuxième chambre du Parlement, est l'un des principaux opposants aux élections. Il accuse le président de la Chambre des représentants d'avoir promulgué des lois électorales sans le consulter, alors que l'accord politique exige la participation des deux chambres dans l'élaboration de ces lois.
Les blocs politiques opposés aux lois réglementant le processus électoral libyen à Tripoli ont intensifié leur attaque contre le Haut-Commissariat et les organismes locaux et internationaux qui le soutiennent, menaçant de prendre de nouvelles mesures dans leur tentative d'entraver les élections, notamment par un boycott. Ils proposent aussi de reporter les élections d'au moins deux mois, jusqu'à ce que soient réglés les différends.
Du côté de l'Est, la Chambre des représentants campe sur sa position rejetant toute proposition de modification des lois émises et ratifiées par la Commission électorale, d'autant plus qu'il ne reste que 35 jours avant la date des élections, ce qui est un délai court qui ne permet aucun amendement à la loi électorale présidentielle, source de conflits entre les partis de l'Est et de l'Ouest. Quelque 2,83 millions de Libyens sur une population de près de sept millions d'habitants se sont inscrits sur les listes électorales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.