D'après le PDG d'Exxon Mobil, toutes les voitures neuves particulières vendues en 2040 seront électriques    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Madagascar. La vanille, cette précieuse épice    Kenya. De moins en moins d'adeptes aux abonnements téléphoniques    Zimbabwe. Des mesures face à l'inflation    Argan : les ambitions du Maroc déclinées dans un nouveau contrat programme    Annulations de vols aux USA: Echange d'accusations entre les compagnies aériennes et les autorités    Tennis : Après les championnats d'Afrique des U14 et U16...Nos garçons se qualifient pour les championnats du monde !    Clôture du Gnaoua Festival Tour qui a fait vibrer 120 000 festivaliers    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    Assaut contre la clôture métallique dans la province de Nador : le bilan passe à 23 morts    Botola Pro D1 28ème journée/ HUSA-RCA (2-3) : Le Hassania en danger, une toute, toute, toute petite lueur d'espoir du Raja !    La pastèque : Le fruit d'été aux mille et une vertus    Douleurs & ballonnements : Des automassages pour soulager son ventre    L'épidémie de la variole du singe n'est pas actuellement une urgence de portée mondiale (OMS)    Summer 2022 : Les Marocains de plus en plus séduits par les destinations sans visa    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Les températures attendues ce dimanche 26 juin 2022    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Futsal : Les Lions de l'Atlas progressent au 10è rang mondial    Laâyoune: le RNI tient son congrès régional    L'assaut de Melilla: l'Espagne dénonce « les mafias » et salue les sacrifices de la gendarmerie marocaine    Décès du professeur Yves Coppens: les condoléances du roi Mohammed VI    Covid-19 : 3.235 nouveaux cas et un décès ce 25 juin    Plusieurs joueurs du Raja et Wydad sanctionnés par la FRMF    Drame de Melilla : PP et Podemos pointent le Maroc, Sánchez accuse la mafia    L'Espagne annonce un nouveau plan d'aide de neuf milliards d'euros pour surmonter l'inflation    Assaut de migrants à Nador: 2 membres des forces de sécurité et 33 migrants à l'hôpital    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Assaut à Melilla/Nador: Pedro Sanchez accuse les "mafias" de trafic d'êtres humains    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    USA: Biden fustige la décision de la Cour suprême sur le droit à l'avortement    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Agadir / Inzerki : Le plus grand et ancien rucher au monde, déserté !
Publié dans L'opinion le 11 - 04 - 2022

Les dernières abeilles viennent de déserter le rucher d'Inzerki, considéré comme « le plus grand et ancien rucher collectif traditionnel au monde », confirment certains apiculteurs de la région.
Situé dans le Sud-Ouest du Maroc, à quelque 80 kilomètre au Nord d'Agadir, l'abeiller d'Inzerki est aujourd'hui objet d'un désastre écologique précipité par la disparition des colonies, expliquent les mêmes sources.

Le "syndrome de l'effondrement des colonies d'abeilles", un phénomène inédit constaté d'ailleurs à l'échelon national, serait amputé au changement climatique, avait soutenu l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), dans un précèdent communiqué.

Qualifié de patrimoine historique Berbère, le rucher collectif d'Inzerki compte quelque 80 familles qui exploitent ses emplacements. Il est constitué de cases, divisée chacune en 4 étages de dimensions égales, avec un espace libre au-dessus un peu plus grand, souligne un acteur associatif dynamique d'Inzerki.

Certes connu dans la communauté mondiale des apiculteurs, le rucher collectif d'Inzerki, aussi appelé « Taddart ou Guerram », reste un endroit très confidentiel. Peu de touristes font le long et délicat chemin menant à cet endroit hors du temps. Et pourtant, on pourrait le qualifier de trésor du patrimoine Berbère rien que par le fait qu'il est le plus grand et le plus vieux rucher collectif au Monde !

Différents écrits attestent de sa construction, dans sa forme actuelle, vers les années 1850, mais la tradition orale confirme que l'apiculture est bien plus ancienne sur ce site. D'après Brahim Chtoui, président de l'Association Taddart Inzerki pour le développement et la coopération, cette pratique de mettre les ruches en commun remonterait à plusieurs siècles à Inzerki.

Et d'ajouter que les tribus Berbères du Souss ont depuis très longtemps pratiqué l'apiculture de manière nomade. Les ruches sont déplacées au gré des floraisons, différentes selon les pluies, les sécheresses ou l'altitude. Les ruches sont ainsi déplacées là où se trouvent le plus de fleurs et où le site est le plus propice pour les abeilles.
Le site d'Inzerki combine de nombreux avantages : un versant Sud bien ensoleillé, une altitude de 980 mètres, un climat relativement stable sur toute la bonne saison, une abondance de plantes et de fleurs mellifères (thym, lavande, arganier, palmier, fleur de montagne,...), un isolement relatif par rapport aux centres urbains et la facilité de surveillance du site. C'est pourquoi les apiculteurs des douars de la région ont choisi cet endroit comme emplacement permanent et construit ce rucher collectif leur permettant de ne pas devoir déplacer les ruches. Un gardien surveille constamment l'ensemble et est rétribué par la communauté.

Aujourd'hui, à Inzerki, le désastre est double : écologique mais aussi patrimonial. Des parties de l'abeiller récemment inscrit au patrimoine national s'affaissent, faisant craindre le pire, indiquent des habitants très inquiets.

Mohamed LOKHNATI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.