Le Parti de l'Istiqlal en tête des élections du Conseil provincial de Khouribga    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le PPS va continuer d'œuvrer pour servir l'intérêt supérieur de la Nation, à partir de sa position dans l'opposition nationale démocratique    Publication d'un guide pratique sur les mécanismes consultatifs de plaidoyer civil dans les foras internationaux    Transports urbains. Casablanca disposera d'un musée dédié    Macron et Biden tentent un « retour à la normale »    Somalie : Rien ne va plus entre le Président et son Premier ministre    L'ambassadeur Hilale reçu en audience par le président de la République Centrafricaine    Guatemala : Le volcan Fuego entre en éruption    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Qualification historique pour les Lions de l'Atlas !    MDJS lance « Nt7arko w Nktachfo »    Coronavirus. La pandémie prendra fin dans un an selon le PDG de Moderna    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    Le label New District présente son premier artiste, Hassa1    Tendance baissière du covid-19 au maroc depuis 5 semaines    Qui est Ali Ben Lmadani?    Partenariat Transdev-SIE pour promouvoir des solutions de performance énergétique    Lamiaa Amghar: "Des exonérations fiscales au profit des établissements d'animation touristique"    Pass sanitaire. La France reconnait désormais les vaccins chinois, mais à une seule condition    Bientôt un test pour distinguer la grippe de la covid-19, fabriqué et commercialisé au Maroc    Un nouveau single égyptien en vidéoclip dédié au Maroc    Streaming: Spotify célèbre la sauce Hip-Hop made in Morocco    Genève : Initiative conjointe du Maroc, du Bahreïn, d'Israël et des EAU pour promouvoir le rôle des femmes dans la paix et la diplomatie    Bilan mondial Covid-19 : 4 715 000 morts dans le monde, la pression hospitalière poursuit sa décrue au Maroc    Casablanca : Un trio d'agresseurs écroué    El Mustapha Tanaoui du PI élu président du conseil communal de Settat    Khammar Mrabit : « Il est important d'avoir une application nucléaire sûre et sécurisée en Afrique »    Mondial Futsal 2021: Le Maroc affrontera le Brésil ou le Japon en quart !    Cyclisme: les Mondiaux 2025 à Kigali, au détriment de Tanger    L'ASMEX prospecte les opportunités d'affaires au Japon    ''Maroc-Mantlet 2021'' : Le Maroc et les Etats-Unis coopèrent sur la gestion des catastrophes    Une autre décision bizarre : l'Algérie ferme son espace aérien à tous les avions marocains    Barid Al-Maghrib et FNM émettent un timbre-poste à l'occasion de l'exposition «Delacroix»    Tunisie : Kaïs Saïed renforce les pouvoirs de la présidence    Tanger : Mise en échec d'une grosse opération de trafic de cocaïne    Equivalence du pass sanitaire marocain : Les clarifications de l'UE    Ligue 1 : Un doublé victorieux de Hakimi face à Metz !    Qualifications Coupe du monde 2022 : Le Soudan "reçoit" le Maroc au Caire en novembre prochain    Manche : 66 migrants embarqués vers l'Angleterre sauvés    Affaire du meurtre de deux experts de l'ONU en RDC: Incuplation d'un journaliste congolais    CDG Capital Insight s'attend au maintien du taux directeur à 1,50%    «Intelcia IT Solutions» lance deux business lines dédiées au opérateurs télécoms    Washington réitère son engagement à accompagner l'agenda de réformes de SM le Roi Mohammed VI    Le CSPJ annonce l'arrêt de la liste définitive des candidats à l'élection des représentants des magistrats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Journées du patrimoine de Casablanca
Une occasion pour redécouvrir la richesse architecturale de la métropole
Publié dans L'opinion le 12 - 04 - 2012

Les 4èmes journées du patrimoine de Casablanca ont offert aux visiteurs l'occasion, le temps d'un week-end, de redécouvrir non seulement les majestueux sites et monuments historiques mais aussi de “s'approprier” des parcelles de l'histoire qui font partie de la mémoire collective de la ville blanche et les sensibiliser à sa richesse architecturale.
Les plus beaux sites de Casablanca, rarement accessibles au public ont accueilli, trois jours durant, ces visiteurs désireux de renouer avec l'histoire de la capitale économique du Royaume et qui ont pu déambuler dans ces parties de la ville considérées comme un véritable laboratoire architectural du début du XXème siècle.
Ces amoureux de Casa ont été encadrés par des guides médiateurs afin de mieux connaître ses monuments, qui témoignent de la richesse architecturale et urbaine de cette ville la plaçant parmi les grandes métropoles du XXème siècle, avec une grande concentration de styles et de courants architecturaux internationaux à l'instar de Brasilia (Brésil) ou Chandigarh (Inde).
Au fil des siècles, la ville a, tour à tour construite, détruite, assiégée et reconstruite, subi de nombreuses influences romaines, phéniciennes, berbères, arabes puis européennes voire même américaines.
Ainsi le style néo-mauresque, principalement les premiers bâtiments construits en dehors de l'ancienne médina caractérisés par l'utilisation des arcs brisés, des carreaux de faïence sur les façades, des pergolas, des tuiles vertes sur les toits et les auvents et celui néoclassique immortalisé par des immeubles et villas rescapées avec colonnes, balcons, loggias, ornés de décorations florales, de guirlandes, de médaillons sculptés, côtoient celui art-déco avec ses formes géométriques, stylisés, débarrassés des ordonnances classiques et des ornements réalistes.
C'est ce mixage entre l'art-déco et les arts décoratifs traditionnels marocains qui a donné naissance à de purs chefs-d'œuvre, notamment la ville moderne dont l'actuelle Wilaya, le Tribunal, la Poste, Bank Al Maghrib, le Consulat de France et autres.
Juste à côté, l'Ancienne médina et sa muraille englobe de prestigieux monuments tels Dar Al Makhzen, Porte de la Marine, Maison de l'Union, Bab-jdid, Bab Marrakech, Bab Lekbir, Bab Marsa, les fortifications de la Sqala, la synagogue Ettedgui, l'Eglise espagnole Buena Ventura sans oublier la mosquée Jamâa Ould al Hamra et Place Sidi Bousmara.
Un projet emblématique de réhabilitation et de mise à niveau de Lamdina Lakdima, lancé par SM le Roi Mohammed VI en août 2010, devra offrir un nouveau visage à cette partie de la ville afin de lui permettre de se projeter dans l'avenir, après des années de marginalisation et d'abandon.
Ce projet, qui avance à grands pas avec déjà un taux de réalisation de plus de 50 pc, ambitionne la réhabilitation de l'aspect architectural authentique, l'amélioration des conditions de vie des populations et la restauration des édifices historiques de la capitale économique du Royaume en vue de préserver la charge historique et culturelle qu'elle a véhiculée à travers les siècles.
Et pour mieux vulgariser cette richesse dont regorge Casablanca et la transmettre aux générations futures, des animations culturelles et des conférences ont aussi meublé les trois jours de cette manifestation, initiée par l'association “Casamémoire” et qui s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des monuments et des sites de l'Unesco.
Ces actions et autres initiatives prises au profit de la ville blanche contribuent sans doute à la préservation de ce patrimoine historique pour faire de Casablanca un pôle moderne, vivant et bruyant, et une destination touristique et culturelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.