La Commission de l'UA appelée à jouer un rôle dans le renforcement de l' efficacité du Processus intergouvernemental    La Kafala, objet d' une circulaire du procureur général    Nasser Bourita s'entretient avec Olivér Várhelyi    CNSS : Lancement de l'opération d'immatriculation des personnes assujetties à la CPU    600 infractions à la réglementation sur les produits alimentaires constatées durant Châabane    L'activité portuaire poursuit sa tendance baissière à fin mars    L'Agence Bayt Mal Al-Qods abrite une exposition sur la ville sainte    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    L'Egypte réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Le Kremlin juge " positif" que Biden, comme Poutine, souhaite renforcer le dialogue    La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet    L'efficacité des vaccins chinois remise en question    Un sculpteur et les héritiers d'Hergé s ' affrontent sur "l' originalité" de Tintin    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    "Raya " , "Godzilla vs Kong " : les sorties directes sur petit écran se multiplient    Real Madrid: clap de fin pour Sergio Ramos    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Maroc/Covid-19 : 7 décès et 587 nouvelles contaminations en 24h    Intempéries: Khouribga sous l'eau (PHOTOS)    Coupe de la CAF : Le Raja en Tanzanie sans ses cadres    Il n'y a pas que la Covid-19, Aubameyang hospitalisé à cause de la malaria    Jeux Olympiques de Tokyo / Football : Tirage des groupes le 21 avril    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    La BVC débute en hausse    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    Un an après le début de la pandémie du Covid-19 au Maroc,Festival du rire de Casablanca : Malgré la pandémie, le rire réunit les Bidaouis !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brésil: la violence faite aux femmes tue toutes les 90 minutes !
Publié dans L'opinion le 26 - 01 - 2014

Les statistiques font parfois froid dans le dos. Au Brésil, une femme est tuée de façon violente toutes les 90 minutes C'est l'un des principaux enseignements de l'étude publiée par l'Institut de Recherche économique appliquée (IPEA) de Brasilia, un organisme gouvernemental d'analyse des politiques publiques. Entre 2001 et 2011, en moyenne 5 664 femmes ont perdu la vie chaque année, victimes de la violence des hommes. Soit 472 par mois. 15 par jour.
Une toutes les heures et demie. Dans près d'un cas sur deux, ce sont des proches (maris, compagnons, anciens petits amis..) qui sont les auteurs de ces « feminicídios », néologisme portugais repris dans l'étude et qui pourrait se traduire par « féminicides », « le fait de tuer une femme parce que c'est une femme », explique Leila Posenato Garcia, chercheuse à l'IPEA.
Des victimes souvent jeunes, pauvres et peu instruites
Le rapport revient sur les causes et les conditions de ces décès. Les meurtres se produisent majoritairement dans les Etats les plus pauvres du pays (Espírito Santo, Bahia, Alagoas...) situés dans la région nord-est et où le taux de mortalité par meurtre des femmes avoisine ou dépasse les 10 pour 100 000. Dans plus d'un cas sur deux, les victimes sont âgées de 20 à 39 ans et ont un très faible niveau de scolarisation. 50% des meurtres se font par armes à feu, 34% par armes blanches et 6% par étranglements. Le reste des décès est lié à d'autres châtiments corporels.
Plus inquiétant encore, le rapport estime que ces décès ne constituent que « la face émergée de l'iceberg » et que « la face immergée » cache d'autres formes de violences (sexuelles, physiques...) tout aussi dramatiques et souvent non-déclarées par les victimes. L'étude estime fondamental de renforcer les dispositifs de protection des femmes et de lutter contre les inégalités de genre au Brésil.
En 2006, alors que Lula était président, une loi avait été votée pour limiter la violence domestique. Cette loi qui porte le nom de Maria da Penha, une militante féministe devenue paraplégique à la suite d'une agression physique de son mari, visait notamment à renforcer les peines pour les maris délinquants. D'après l'étude, elle n'a eu quasiment aucun effet dissuasif sur les époux violents.
En France, la violence faite aux femmes tue tous les trois jours
En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon ou de son conjoint. Pour faire face à ce fléau, le gouvernement a lancé un plan de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes il y a deux mois avec notamment un numéro de téléphone gratuit (le 39.19) destiné à recueillir les témoignages des victimes ou de proches de victimes. Un nouveau site Internet a par ailleurs été créé pour informer sur ces violences et leurs conséquences.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.