Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    L'ADII lance son plan stratégique 2020-2023    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    La CNSS lance l'opération d'immatriculation des personnes assujetties à la CPU    Le Maroc plaide pour une approche respectueuse de l'environnement    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Opération Marhaba : Sebta et Melilla craignent l'exclusion    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    HUSA-RSB : Hakam pour la continuité, Benali pour le déclic !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président malien «se félicite des efforts sérieux et crédibles» déployés par le Maroc pour un règlement pacifique, négocié et définitif de la question du Sahara
Publié dans L'opinion le 25 - 02 - 2014

Communiqué conjoint à l'occasion de la visite d'Etat de SM le Roi Mohammed VI en République du Mali
Voici le texte intégral du Communiqué conjoint rendu public, dimanche, à l'occasion de la visite d'Etat de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en République du Mali:
«A l'invitation de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l'Etat, Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, a effectué, du 18 au 23 février 2014, une visite d'Etat au Mali.
Cette visite s'inscrit dans le cadre de la consolidation des relations d'amitié et de fraternelle coopération existant si heureusement entre le Mali et le Royaume du Maroc. Elle se situe dans le prolongement de la nouvelle dynamique impulsée aux relations bilatérales, à la faveur de la visite historique que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectuée au Mali en septembre 2013, à l'occasion de la cérémonie d'investiture de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta.
Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc était accompagné par une importante délégation, composée de plusieurs membres du gouvernement et d'opérateurs économiques.
Sa Majesté, le Roi Mohammed VI et sa délégation ont été accueillis à leur arrivée à Bamako par Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l'Etat, les membres du Gouvernement, les Chefs des Institutions de la République ainsi que les membres du Corps Diplomatique et Consulaire accrédité au Mali.
Un accueil populaire et chaleureux a été réservé à Sa Majesté le Roi.
Cette visite a permis aux deux délégations de procéder à une évaluation exhaustive de la coopération bilatérale et d'examiner les voies et moyens de la diversifier, de la renforcer et de l'adapter aux réalités et priorités du moment.
Au cours de cette visite, les deux Chefs d'Etat ont procédé à la pose de la première pierre de la clinique périnatale, qui sera réalisée par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable. Ce projet, destiné à renforcer les capacités hospitalières du Mali, traduit l'engagement et la solidarité de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur du peuple malien.
Les deux Chefs d'Etat ont également procédé au lancement des travaux d'une cimenterie et à l'inauguration du tronçon malien du câble à fibres optiques reliant le Maroc, la Mauritanie, le Mali le Burkina Faso et le Niger.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l'Etat, ont présidé la cérémonie de remise, par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable, d'un don au Gouvernement malien, visant l'amélioration et le développement de l'élevage au Mali et qui symbolise l'engagement du Maroc à accompagner le Mali dans ses efforts visant la sécurité alimentaire.
Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le Président de la République du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, ont présidé la cérémonie de signature des accords bilatéraux dans les domaines de l'élevage, du transport aérien, du commerce, de la santé, des télécommunications, de l'énergie, de la formation professionnelle, de la micro-finance et du logement social.
Ces accords, par leur caractère substantiel et diversifié, ouvrent de nouvelles perspectives à la coopération entre les deux pays pour l'élever au niveau d'un véritable partenariat.
Au cours de cette visite, les deux Chefs d'Etat ont eu des entretiens en tête-à-tête, dans une atmosphère empreinte de fraternité, d'amitié et d'estime réciproque. Ils ont passé en revue les relations bilatérales et procédé à un échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun.
Au plan bilatéral, le Président Ibrahim Boubacar Keïta et Sa Majesté Mohammed VI se sont réjouis du caractère exemplaire des relations entre les deux pays qui se manifeste par la régularité des consultations intergouvernementales et se sont félicités de la fréquence des visites de haut niveau entre les deux pays.
Sa Majesté le Roi a souligné, à cet égard, la disponibilité du Royaume du Maroc à partager avec la République du Mali son expérience en matière de développement économique, social et culturel.
A cet effet, le Président de la République du Mali a remercié Sa Majesté le Roi pour la disponibilité du Royaume à apporter son aide à la préservation du patrimoine culturel du Mali, à travers la remise en état des manuscrits, la réhabilitation des mausolées, la redynamisation de la vie socioculturelle et la formation au Maroc de 500 Imams maliens.
De même, Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta a salué la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI concernant le développement humain, l'essor et la prospérité du continent africain et pour ses efforts pour la promotion d'une coopération sud-sud solidaire et agissante.
Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta a exposé à Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, l'évolution de la situation socio-politique et sécuritaire au Mali qui se caractérise par la sécurisation progressive et la stabilisation de la partie Nord du Mali, le retour à une vie constitutionnelle normale par la tenue des élections présidentielles et législatives et la mise en place de la nouvelle Commission Vérité, Justice et Réconciliation.
A cette occasion, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a félicité Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali du bon déroulement des élections législatives sur l'ensemble du territoire malien, marquant ainsi une étape importante sur la voie de la consolidation des institutions démocratiques du pays.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a assuré Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali, du soutien et de l'appui du Maroc pour la mise en œuvre du Plan pour la Relance Durable du Mali (PRED), soutenu par la communauté internationale lors de la Conférence de Bruxelles du 15 mai 2013 et dont le Maroc est membre du Comité de suivi.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a par ailleurs exprimé ses félicitations à Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour la reprise, à Bamako, des négociations entre l'ensemble des composantes de la Nation malienne, dans le cadre du dialogue inclusif national visant le règlement politique et définitif de la crise qu'a connue le pays.
Sa Majesté a réitéré le souci constant du Royaume du Maroc de préserver l'unité territoriale et la stabilité de la République du Mali, ainsi que la nécessité de contribuer à une solution et à un compromis qui permettraient de lutter contre les mouvements intégristes et terroristes qui menacent aussi bien les pays du Maghreb que la région du Sahel et du Sahara.
Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali a remercié Sa Majesté le Roi du Maroc pour son engagement constructif dans la facilitationd'une solution politique à la crise qui sévit au Nord du Mali, dans le respect de l'unité et de l'intégrité territoriale.
Considérant que la crise politico-sécuritaire dans le nord malien requiert un effort exceptionnel et soutenu pour la relance du développement dans les régions du nord du Mali, Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta a marqué sa haute appréciation pour les efforts de coopération économique, sociale et culturelle consentis par Sa Majesté le roi Mohammed VI, à travers la signature de 17 conventions multisectorielles entre les deux pays.
En vue de renforcer la coopération économique entre les deux pays, les deux Chefs d'Etat se sont félicités de la tenue, en marge de la Visite Royale, de la rencontre économique maroco-malienne, de la mise en place du Conseil d'hommes d'Affaires et de la programmation du 1er forum des opérateurs économiques.
Dans le même sens, les deux Chefs d'Etats ont réaffirmé la nécessité de la tenue, dans les meilleurs délais, de la 4ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Mali- Maroc.
S'agissant de la lutte contre le terrorisme dans la région Sahélo-saharienne, les deux Chefs d'Etat ont noté avec satisfaction les progrès réalisés dans ce domaine et souligné la nécessité d'une collaboration étroite et régulière.
A cet égard, les deux Chefs d'Etat ont salué la mise en place de la stratégie des Nations Unies pour le Sahel, qui vise à apporter une réponse régionale et globale aux menaces et défis auxquels fait face la région sahélo-saharienne. Ils ont insisté pour que les mécanismes de mise en œuvre de ces stratégies impliquent l'ensemble des pays et des organisations sous-régionales africaines concernés par les problématiques de la région sahélo-saharienne.
Les deux Chefs d'Etat ont également réaffirmé que la lutte contre l'extrémisme et le radicalisme religieux passe, aux côtés des efforts sécuritaires, par le développement humain, ainsi que par la préservation de l'identité culturelle et cultuelle des populations.
S'agissant de la situation au Sahara, S.E le Président Ibrahim Boubacar Keïta a réitéré son engagement à soutenir la mise en œuvre des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité et de l'Assemblée Générale des Nations-Unies qui soulignent, toutes, la nécessité de parvenir à une solution politique à ce différend qui constitue une entrave au processus d'intégration régionale et continentale. Le Président Ibrahim Boubacar Keïta se félicite des efforts sérieux et crédibles déployés par le Royaume du Maroc pour aller de l'avant vers un règlement pacifique, négocié et définitif de cette question.
Par ailleurs, Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta a déploré l'absence du Maroc de l'Union Africaine et a fait part à Sa Majesté le Roi Mohammed VI de son engagement à œuvrer, de commun accord avec ses pairs africains, pour le retour du Maroc au sein de l'organisation panafricaine.
Saluant la vision, l'engagement et les actions humanitaires de Sa Majesté le Roi en faveur des populations africaines, Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta a loué la mise en œuvre par le Maroc, d'une nouvelle politique migratoire et a exprimé son soutien au lancement de l'Alliance Africaine sur la Migration et le Développement, en tant que cadre fédérateur visant à replacer le débat sur les questions migratoires dans son environnement naturel d'accueil, d'hospitalité et de générosité, et s'est engagé à contribuer au lancement de cette initiative, notamment par la participation à la réunion ministérielle prévue en avril prochain .
Les deux Chefs d'Etat ont souligné l'importance du rôle des organisations sous-régionales concernées, à savoir l'UMA, la CEDEAO et la CEN-SAD dans la mise en œuvre de toute stratégie visant la stabilité durable de la région sahélienne.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a fait part à Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta de l'intérêt du Royaume du Maroc de développer avec la CEDEAO un partenariat privilégié.
Son Excellence Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keïta a assuré Sa Majesté le Roi de l'appui de son pays pour la conclusion de l'accord commercial entre le Maroc et l'UEMOA.
Les deux Chefs d'Etat ont aussi réitéré leur engagement à apporter leur soutien aux efforts visant à redynamiser la CEN-SAD, pour lui permettre de répondre aux attentes multiples de ses membres, dans l'intérêt de la paix et du développement de la région sahélo-saharienne.
Passant en revue l'évolution des crises et conflits en Afrique, les deux Chefs d'Etat ont fait part de leur inquiétude face à la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire en République Centrafricaine.
Ils ont, à cet égard, souligné qu'une opération de maintien de la paix des Nations Unies pourra permettre d'accompagner la transition en République Centrafricaine et restaurer la paix, la sécurité et la concorde nationale dans ce pays africain frère.
Concernant la situation en Libye, les deux Chefs d'Etat ont appelé de leur vœu au règlement rapide de la crise, dans le respect de l'unité, de l'intégrité et de la souveraineté de ce pays frère.
S'agissant de la question palestinienne, les deux Chefs d'Etat ont salué l'adoption de la résolution de l'Assemblée Générale des Nations-Unies conférant à la Palestine le statut d'Etat observateur et réitéré leur soutien constant au droit inaliénable du peuple palestinien à un Etat souverain dans les frontières du 4 juin 1967 et avec pour capitale Al Qods Al Sharif.
A cette occasion, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a bien voulu présenter à Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta les résultats et recommandations de la dernière réunion au Maroc, du Comité Al-Qods, sous la présidence effective du Souverain.
Concernant la Syrie, les deux Chefs d'Etat ont déploré la persistance de l'escalade militaire et appelé les acteurs impliqués à parvenir à une solution politique juste et durable dans le respect de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de la cohésion nationale.
Les deux chefs d'Etat ont relevé, avec satisfaction, leurs parfaites convergences de vues sur l'ensemble des questions d'intérêt commun évoquées et le climat d'entente, de confiance et de cordialité qui a caractérisé leurs entretiens.
Au terme de sa visite au Mali, Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, a exprimé ses profonds remerciements à Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l'Etat, au Gouvernement et au Peuple maliens pour l'accueil fraternel qui lui a été réservé, ainsi qu'à sa délégation.
Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, a invité Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l'Etat à effectuer une visite d'Etat au Royaume du Maroc. L'invitation a été acceptée et la date sera fixée d'un commun accord par voie diplomatique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.