Algérie : Nidaa-22 dénonce l'amplification de la répression perpétuée par "un régime dans l'impasse"    Le nouveau club équestre de la DGSN, un écrin qui répond aux normes internationales    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO: Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    Kénitra: Le nouveau club équestre de la DGSN dispose d'une carrière principale conforme aux normes internationales    La Liga : Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison (radio espagnole)    Le groupe ODM rachète la « Polyclinique Atlas Casablanca »    Aide humanitaire aux Palestiniens: Une fois de plus, SM le Roi témoigne de Son attachement à la paix (Jack Lang)    Jebel Irhoud : Abdelouahed Ben-Ncer nous dit tout sur l'ouverture au public du site    Rhita Nattah aiguise ses cornes    L'artiste plasticien Brahim El Haissan expose ses nouvelles œuvres à Essaouira    Liga / Real : Zidane partant, Raul probable arrivant !    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    Le pape met en garde contre la «spirale de la mort» dans les affrontements au Proche-Orient    Amine Bassi enfin en Ligue 1 avec le FC Metz ?    Botola / MAS-RSB à 19h15 : Première sortie officielle du nouvel entraîneur, le Tunisien Jebal    Foot espagnol : Xavi Hernandez futur coach du Barça la saison prochaine !    Covid : Le patron de l'OMS appelle à ne pas vacciner les enfants pour donner les doses à Covax    Israël : près de 3 000 roquettes tirées de Gaza depuis le 10 mai    La 27e édition du Forum EMI-Entreprises se tiendra du 26 au 28 mai    La riposte marocaine !    Maroc : Le déficit budgétaire s'établit à 22,5 Mds de DH à fin avril    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Concours: foncez jeunesse !    Nouvel afflux de migrants en Italie : analyse du directeur exécutif de l'Académie diplomatique italienne (Vidéo)    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Solidaires dans le meilleur et dans le pire    Conférence internationale sur l'agriculture durable, en octobre prochain à Béni Mellal    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Prison de Casablanca : le détenu (S.R) a refusé de contacter sa famille à deux reprises    La finale de la ligue des Champions de la CAF se tiendra le 17 juillet au Maroc    La 26 ème édition du Festival de Sijilmassa du Malhoun du 18 au 22 mai    Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce samedi 15 mai (Maroc/Covid-19)    Affaire Brahim Ghali: ce qu'a dit Ouahbi au journal espagnol La Razon    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Climat: l'éducation à l'environnement au coeur des préoccupations de l'Unesco    L'ambassadeur de Palestine au Maroc salue le soutien constant de SM le Roi à la cause palestinienne    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Melkisation de terres collectives dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz: MCA-Morocco et le CAM se mobilisent pour l'éducation financière    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle flambée de violences
Al Quods : Des affrontements jusque dans la mosquée Al-Aqsa
Publié dans L'opinion le 07 - 11 - 2014

Al Quods entame une nouvelle journée à hauts risques, ce jeudi, au lendemain d'une des pires flambées de violence qu'elle ait connues récemment. Les ultras juifs ont appelé à manifester en fin d'après-midi en direction de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam, où ils revendiquent le droit de prier.
Les affrontements s'étaient poursuivis par intermittence, mercredi soir, entre Palestiniens et policiers israéliens à Al Quods, partie arabe de la ville occupée et annexé par Israël en proie à des violences depuis plusieurs semaines.
La journée avait notamment été marquée par deux attaques palestinienne à la voiture bélier.
Vers 21 heures, un chauffeur palestinien a foncé sur un groupe de soldats israéliens en Cisjordanie occupée, blessant trois d'entre eux. Sur son compte Twitter, le lieutenant colonel Peter Lerner, porte-parole de l'armée, affirmait dans la nuit que ces blessures étaient «modérées et légères».
Selon un communiqué de la police, les soldats ont été heurtés par un véhicule portant une plaque minéralogique palestinienne alors qu'ils montaient la garde à l'extérieur du camp de réfugiés palestiniens d'El-Arub, au sud de Bethléem. Le chauffeur palestinien a réussi à prendre la fuite. Il était activement recherché.
Une attaque similaire
à Al Quods
Dans la matinée, à Al Quods, une autre attaque à la voiture bélier commise par un Palestinien de 38 ans, Ibrahim al-Akari, a tué un policier israélien et fait neuf blessés. L'assaillant a percuté avec son van un groupe de policiers, avant de faucher des piétons sur une artère séparant Jérusalem-Ouest et Jérusalem-Est, puis de sortir de son véhicule pour attaquer les passants avec une barre de fer, selon la police qui l'a immédiatement abattu.
Sans revendiquer l'attentat, le mouvement islamiste Hamas s'en est félicité, assurant que son auteur était l'un de ses membres. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a vu dans cette attaque «la conséquence directe des agissements (du président palestinien Mahmoud Abbas) et de ses partenaires du Hamas qui excitent les esprits». Une attaque similaire avait été perpétrée il y a deux semaines non loin de là, tuant un bébé israélo-américain et une Equatorienne. L'auteur avait aussi été tué.
A l'étranger, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a condamné un attentat «terroriste» qui attise les tensions, alors que la nouvelle chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a estimé qu'il était «la preuve douloureuse de la nécessité de faire de sérieux efforts en vue d'un processus de paix durable».
Des affrontements jusque dans la mosquée Al-Aqsa
Mercredi matin également, des affrontements entre jeunes Palestiniens et policiers israéliens ont éclaté sur l'esplanade des mosquées, après la visite d'une centaine d'extrémistes juifs. Quand la porte des Maghrébins, par laquelle passent les non-musulmans, s'est ouverte, des manifestants masqués ont lancé des pierres et des pétards sur les policiers israéliens venus pour protéger le groupe, selon la police.
Les policiers ont pénétré sur l'esplanade et repoussé les Palestiniens à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa, selon des témoins. Fait exceptionnel, ils sont entrés dans la très vénérée mosquée où des tapis calcinés témoignaient de début d'incendies provoqués par leurs grenades. Selon un employé du Croissant rouge palestinien, 39 personnes ont été blessées.
Cette incursion a été ressentie comme une grave provocation. La Turquie a dénoncé «un véritable acte de barbarie» et la Jordanie, qui gère l'esplanade des Mosquées, a rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv. Les heurts se sont ensuite propagés aux alentours immédiats de l'esplanade dans la Vieille ville, transformé en camp retranché. A plusieurs reprises, les policiers ont tiré gaz lacrymogènes, grenades assourdissantes et projectiles en caoutchouc pour éloigner les groupes attroupés aux portes de l'esplanade.
La Jordanie saisit l'Onu et rappelle son ambassadeur en Israël
La Jordanie a ordonné mercredi le rappel de son ambassadeur en Israël pour protester contre ce qu'elle qualifie de «violations» israéliennes des lieux saints d' Al Quods, rapporte l'agence officielle de presse jordanienne.
Amman va également saisir le Conseil de sécurité des Nations unies.
La décision, a expliqué un porte-parole du gouvernement jordanien, a été prise au vu de «l'escalade sans précédent» des autorités israéliennes concernant l'esplanade des Mosquées, ou Mont du Temple pour les juifs, dans la vieille ville de Jérusalem-Est.
Ce site, qui abrite le dôme du Rocher et la mosquée Al Aqsa, est le troisième lieu saint de l'islam après La Mecque et Médine, en Arabie saoudite. Il est administré par le Waqf, une fondation religieuse contrôlée par la Jordanie.
Ancien site des deux Temples juifs, il est aussi le principal lieu saint du judaïsme. Les tensions se sont accrues ces derniers jours et les autorités israéliennes ont temporairement ordonné sa fermeture la semaine dernière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.