Algérie : la santé d'un militant en détention inquiète à l'échelle internationale    Hajj 1443: Ahmed Taoufiq en contact permanent avec les autorités saoudiennes sur les tarifs    Espagne/sécurité sociale: Les Marocains se maintiennent en tête du classement    Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire marocain (Ministère)    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Réouverture de Bab Sebta: les chauffeurs de taxis expriment leur joie (VIDEO)    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Covid-19. Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire national par voie aérienne    Safae Hbirkou a-t-elle mis fin à sa carrière ? (VIDEO)    Plus de 6.000 personnes ont traversé Sebta et Melilla au premier jour de la réouverture    Le Bahreïn exprime sa gratitude pour les efforts de SM le Roi pour préserver l'identité d'Al-Qods    Le Koweït réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc    France : Gesticulations à Grenoble autour du «burkini», autorisé à Rennes depuis 2018    Royaume-Uni: l'inflation atteint 9% en avril, une première depuis 1982    Nissan renoue avec les bénéfices pour la première fois en trois ans    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    USA: Le Fed déterminée à faire baisser l'inflation    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Equipe nationale : L'annonce de la liste des convoqués reportée à la semaine prochaine    Finale de la Ligue des champions : Les six conditions ''menaçantes'' d'Al Ahly !    Foot asiatique - Arabie Saoudite : Nasser Larguet Directeur Technique National de la Fédération saoudienne    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Concours officiel de saut d'obstacles de la Garde Royale, du 27 au 29 mai à Rabat    Autoproduction électrique: «une réforme qui incitera le privée à investir», assure Leila Benali    Mehdi Lebiad : "L'auditeur doit bien comprendre le processus de fonctionnement des activités énergivores de son client"    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    Températures prévues pour le jeudi 19 mai 2022    Commerce frontalier en Afrique : Nécessité d'une stratégie de «transformation digitale»    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    Littérature tunisienne : La clause paternelle ou la rupture atavique    Menart Fair : Les pionniers du mouvement de Casablanca célébrés à Paris    «Dak'art» 2022 : Le Maroc présent en force    Une belle montée pour Anass Benyachou    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Les lauréats du concours «Couleurs d'Al Aqsa» primés à Rabat    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca (DGSN)    Canada : Le Maroc à l'honneur du Festival du film de l'Outaouais    Voya envisage de racheter la majorité des activités de gestion d'actifs d'Allianz aux Etats-Unis    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 18 mai    Le temps qu'il fera ce mercredi 18 mai 2022    Plus de 1,2 million d'hypertendus pris en charge en 2021    Marrakech : petite frayeur pour le ministre Skouri et son hôte européen après une panne d'automobile    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    Le Bahreïn exprime sa gratitude pour les efforts du Roi pour préserver l'identité d'Al-Qods    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



France-Afrique / Valls au Mali et au Burkina Faso
Publié dans L'opinion le 18 - 02 - 2016

Manuel Valls se rend au Mali jeudi et vendredi et au Burkina Fasosamedi, l'occasion d'échanges avec les autorités de ces pays récemment frappés par des attentats sanglants mais aussi de visites aux troupes françaises sur place.
Le Premier ministre doit «assurer de la permanence du soutien de la France» au Burkina Faso et au Mali, touchés par des attentats dans les capitales des deux pays, faisant 30 morts le 15 janvier à Ouagadougou, et 20 morts à Bamako le 20 novembre 2015, explique l'entourage de M. Valls.
Il rencontrera le président malien Ibrahim Boubakar Keïta dès son arrivée à Bamako jeudi puis participera vendredi soir à un dîner organisé par la présidence malienne. A Ouagadougou, il s'entretiendra samedi matin avec le président Roch Marc Christian Kaboré.
M. Valls devrait également exprimer sa «reconnaissance à tous ceux, membres des forces de sécurité comme des services de secours, civils, représentants de la France et de la communauté internationale qui ont participé à la gestion de la crise et s'investissent au quotidien pour porter assistance aux gouvernements et peuples de la région», a précisé Matignon.
Une rencontre avec les communautés françaises au Mali et au Burkina sont prévues, ainsi qu'un hommage rendu aux victimes françaises de l'attentat de Ouagadougou samedi.
La France est extrêmement attendue, cette visite a une dimension militaire et une dimension développement», ajoute l'entourage du Premier ministre, rappelant que l'aide au développement annuelle de la France au Sahel s'élève à 500 millions d'euros.
Côté militaire, M. Valls se rendra à Gao, la plus grande ville dans le nord du Mali où sont stationnées des troupes françaises de l'opération Barkhane engagée contre les groupes armés islamistes au Sahel.
L'opération Barkhane mobilise 3.500 hommes pour lutter «contre le terrorisme» et s'étend sur une zone couvrant cinq pays: Mauritanie, Mali (environ 1.300 hommes), Niger, Tchad et Burkina Faso. Elle est dirigée depuis un poste de commandement unique stationné à N'Djamena.
Elle a pour objectif d'une part d'»organiser la coopération régionale entre les pays partenaires de la France, mais aussi de neutraliser les terroristes et de limiter leur flux à partir de la frontière saharo-sahélienne vers le sud», a précisé Matignon.
Une grosse partie de l'action consiste en un travail de renseignements sur le terrain, afin de contenir la menace jihadiste. A Gao, le premier ministre doit participer à un hommage aux sept casques bleus victimes, dont trois femmes, d'une attaque meurtrière à Kidal vendredi, revendiquée par le groupe jihadiste malien, Ansar Dine.
Parallèlement, M. Valls rencontrera à Bamako vendredi le commandant de la mission de formation de l'Union européenne au Mali (EUTM Mali) et Mahamat Saleh Annadif, le chef de la Minusma, la force onusienne venue renforcer l'armée malienne.
L'EUTM Mali assure une mission de formation des soldats maliens dont ont bénéficié depuis 2013 selon Matignon quelque 7.000 militaires. Elle comprend des troupes de 26 Etats différents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.