Décès de Hosni Moubarak: ce qu'a décidé la présidence égyptienne    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Officiel: le Wydad présente son nouvel entraîneur (PHOTO)    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Hamidou Zemmouri n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Onze villages italiens vivent désormais comme coupés du monde    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Pétitions, le Parlement fait le point    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accueil et services aux migrants : Le Maroc en avance
Publié dans L'opinion le 18 - 09 - 2016

Le Maroc est en avance en matière d'accueil et de services dispensés aux migrants, a affirmé, jeudi à Rabat, le coordonnateur résident du système des Nations unies et représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Maroc, Philippe Poinsot.
"Le Maroc se place en avance par rapport aux autres pays vu qu'il a démontré, à travers sa stratégie nationale d'immigration et d'asile, une bonne pratique à l'international en matière d'accueil, d'accès aux droits et services, de régularisation et d'autres facilités mises à la disposition des migrants et des réfugiés", a indiqué M. Poinsot qui s'exprimait lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du Sommet de l'ONU pour les Réfugiés et les Migrants qui aura lieu le 19 septembre à New York.
Notant que le Maroc, en tant que membre de la communauté internationale, est directement concerné par la question des déplacements massifs des réfugiés et des migrants, le responsable onusien a assuré que le système des Nations unies "est ravi d'avoir l'opportunité d'accompagner le Royaume dans la mise en œuvre de sa politique migratoire via un programme conjoint qui regroupe 8 agences du système des Nations unies au Maroc".
S'agissant du Sommet de l'ONU pour les Réfugiés et les Migrants qui se tiendra en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, M. Poinsot a souligné qu'il s'agit d'une occasion historique, de débattre du phénomène de la migration et d'améliorer la réponse de la communauté internationale à cette question.
Il a, à cet égard, souligné la nécessité de traiter et de s'attaquer aux causes profondes des déplacements massifs des réfugiés et des migrants, à savoir les conflits violents, l'extrême pauvreté, l'insécurité alimentaire, le manque d'emploi, ainsi que les discriminations et la violation des droits humains, insistant également sur l'impératif de faire face à la montée de la xénophobie et de prendre des mesures à même de lutter contre ce phénomène.
De son côté, le directeur du Centre d'information des Nations unies au Maroc, Fethi Debbabi a indiqué que le Sommet de l'ONU pour les Réfugiés et les Migrants, premier du genre, intervient alors que le monde connait une crise humanitaire sans précédent, étant donné que les réfugiés n'ont jamais été aussi nombreux à franchir les frontières pour fuir les conflits, les persécutions et la pauvreté.
Il a ainsi fait savoir qu'un record de 65,3 millions de personnes forcées à se déplacer à travers le monde a été enregistré en 2015, soit 24 personnes déplacées chaque minute.
Selon M. Debbabi, ces déplacements massifs des réfugiés et des migrants sont accompagnées par des drames humains (des milliers de morts) et par des phénomènes de traite des êtres humaines et de trafic illicite des migrants.
Cette crise mondiale appelle une réponse mondiale, a-t-il souligné, notant que le Sommet de New York constituera une opportunité historique pour un consensus international sur la gestion des mouvements massifs de refuge et de migration et pour instaurer un système responsable et prévisible en la matière.
Pour ce qui est des résultats attendus de ce Sommet, M. Poinsot a évoqué l'adoption de la Déclaration de New York et de deux pactes mondiaux, le premier porte sur un cadre de réponse au problème des réfugiés, tandis que le deuxième consiste en un pacte global pour une migration sûre, ordonnée et régulière.
La déclaration de New York a-t-il expliqué est basée sur les principes universels des droits de l'Homme et sur des engagements solides en faveur des réfugiés et migrants, tels que la protection des droits humains des réfugiés et migrants, la lutte contre leur exploitation et la violence qu'ils peuvent subir, la condamnation vigoureuse de la xénophobie et le renforcement de la contribution des migrants au développement des pays d'accueil. Pour sa part, le représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Maroc, Jean Paul Cavalieri, a fait savoir que le nombre des réfugiés enregistrés auprès du HCR Maroc a atteint 6.309 à fin août 2016, dont 2.753 sont des réfugiés syriens.
Il a, à cette occasion, passé en revue les axes d'intervention du HCR au profit des réfugiés, citant notamment la procédure d'asile, la protection et l'assistance humanitaire, le renforcement des capacités, l'assistance dans les domaines de l'éducation et de la santé, outre l'assistance financière et l'assistance légale.
Le Sommet de l'ONU pour les Réfugiés et les Migrants réunira les chefs d'Etat et de Gouvernement du monde à New York en vue d'apporter une réponse internationale plus humaine, efficace et mieux coordonnée à la problématique des mouvements massifs de réfugiés et de migrants dans le monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.