Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Cinquième journée des Coupes africaines – Objectif : sceller la qualification    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    Le CDT Najad, 25 ans dans les geôles du polisario, témoigne    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    La CSMD reçoit le Conseil de la Concurrence    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    El Othmani: La participation du Maroc au Sommet afro-britannique augure d'un nouvel élan aux relations bilatérales    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Banque mondiale: 1 MMDH pour les infrastructures de Casablanca-Settat    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Tholot : “Aït Bennasser a perdu son niveau”    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sommet de l'ONU pour les réfugiés et les migrants: Vers une «Déclaration de New York»
Publié dans L'opinion le 20 - 09 - 2016

Premier de son genre, un Sommet mondial a réuni les chefs d'Etat et de Gouvernement du monde hier, lundi 19 Septembre, à New York, sur initiative des Nations Unies, en vue d'apporter une réponse internationale plus humaine, efficace et mieux coordonnée à la problématique des mouvements massifs de réfugiés et de migrants dans le monde.
Le Centre d'information des Nations Unies a organisé une conférence de presse à cet effet, jeudi dernier à Rabat, en présence du Coordonnateur résident des Nations Unies au Maroc ainsi que des représentants du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés au Maroc et de l'Organisation Internationale pour la Migration.
Ce sommet devait favoriser un tournant historique dans la gestion des mouvements de la migration internationale et constitue une chance unique pour instaurer un système plus responsable et prévisible en réponse aux déplacements massifs des réfugiés et des migrants.
Une crise sans précédent
Les réfugiés n'ont jamais été aussi nombreux à franchir les frontières, et à fuir les conflits, les persécutions, la pauvreté, etc., et un record de 65,3 millions de personnes forcées à se déplacer à travers le monde a été enregistré cette année avec 24 personnes forcées à se déplacer chaque minute.
A ce sujet, une personne sur 113 sur Terre est soit réfugiée, demandeur d'asile ou forcée à se déplacer dans son propre pays, et les déplacements massifs touchent tous les pays membres des Nations-Unies.
A travers une très attendue " Déclaration de New York" sur laquelle vont travailler les chefs d'Etat et de Gouvernement du monde, on s'attend à des engagements solides en faveur des réfugiés et des migrants avec des objectifs que la communauté internationale devra atteindre :
- La protection des droits humains des réfugiés et migrants ;
- Assurer l'éduction pour tous les enfants migrants et réfugiés ;
- Prévenir et s'attaquer à l'exploitation et la violence (sexuelle & autre) ;
- Œuvrer pour mettre fin à la détention des enfants lors du processus de vérification de leur statut ;
- Condamnation vigoureuse de la xénophobie et soutien à une campagne globale à cet effet ;
- Renforcer la contribution des migrants au développement de pays d'accueil ;
- Améliorer le soutien aux pays les plus affectés en vue de dépasser les fossés du financement ;
- Un nouveau cadre pour une réponse intégrée au problème des refugiés (responsabilités des Etats membres, société civile et SNU) en cas de mouvement massifs de refugiés ou une situation prolongée ;
- Trouver des relocations pour tous les réfugiés approuvés par le HCR ;
- Renforcer le cadre de la gouvernance mondiale de la migration (OIM partie du système NU)
A ce sujet, et pour relever tous les défis des plans concrets de mise en œuvre des engagements devraient être adoptés:
- Un Pacte Global pour la Migration Sûre, ordonnée et régulière (lancement des négociations pour préparer une conférence internationale en 2018) ;
- Comme d'autres domaines des relations internationales, la migration sera guidée par des principes et approches communes ;
- Des principes directeurs pour le traitement de migrants en situation vulnérabilité (particulièrement les enfants non accompagnés) ;
- Un Pacte Global sur les Réfugiés en 2018 (en vue d'un partage plus équitable de la charge et de la responsabilité d'accueil).
Des défis très ambitieux qui devront réparer les blessures et les dégâts des guerres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.