Réseau de lecture au Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    FICMEC 2020 : Une 9ème édition virtuelle qui met à l'honneur l'Amérique latine    660 nouveaux véhicules mis à la disposition de différents services    Intégrité territoriale : L'Alliance des Médecins Istiqlaliens fière des positions de SM le Roi    Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Aradei Capital : Dernière ligne droit de l'IPO    Echéances bancaires aux entreprises: Jouahri fait le point    De nouveaux blocs sanitaires pour une meilleure hygiène publique    Activité portuaire : Casablanca et SPEZIA renforcent leur coopération    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Zoom : Hamilton ou Schumacher, qui est le meilleur pilote de l'Histoire ?    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    L'épreuve de vaccination!    Vaccin anti-covid-19: Prendre son mal en patience    L'UNICEF va acheminer deux milliards de doses aux pays en développement    Travail des enfants et droits de la femme: Quatorze associations bénéficient de la subvention de l'Etat    Large soutien international à l'intervention du Maroc pour protéger ses territoires    Le Parlement péruvien salue l'intervention du Maroc    Colorado: le chiffre d'affaires en baisse de 10,3% à fin septembre    Raja de Casablanca: Ziyat persiste et signe    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    inwi: Partenaire Officiel du Football National    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Chambre des conseillers: L'importance de la mission exploratoire des commissions permanentes mise en avant    Les hommes d'Ammouta disposent facilement du MCO    Les vagues du roman maghrébin et la richesse de l'imaginaire    Clôture du VFM: une édition digitale «déconfinée», placée sous le signe de la résilience!    «Radia Aliya»: Mourad Asmar rend hommage aux mères    Mémoire du judaïsme marocain    L'actrice marocaine Saadia Louk dénonce les fake news des séparatistes    Equipe nationale féminine: Double confrontation amicale Maroc-Ghana, les 26 et 30 novembre à Accra    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    La réaction officielle de la CAF après la suspension de son président : -L'intérim de M.Constant Omari prolongé jusqu'au 12 mars 2021 -M.Fouzi Lekjaâ, premier vice-président    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    Guergarate : La République tchèque salue l'engagement du Maroc à maintenir l'accord de cessez-le-feu    Guerguarat : Le Burkina Faso réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Mohamed Ramadan s ' attire les foudres du public    Le Parlement libyen tient une séance de L consultations àTanger    Thaïlande: Bras-de-fer entre la jeunesse et l'institution monarchique    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    Exposition. L'art en Afrique médiévale à l'honneur à Washington    Israël-Arabie saoudite. Netanyahu en secret chez MBS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-Vietnam
L'Histoire partagée, vecteur de renforcement des relations bilatérales
Publié dans L'opinion le 31 - 03 - 2017

Dans le cadre de la célébration du 56ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Vietnam (1961-2017), un séminaire sous le thème : « Les relations historiques entre le Maroc et le Vietnam : Vecteur de renforcer les relations bilatérales», s'est tenu à Hanoï-Vietnam, Mardi 27 mars 2017. Ces épisodes de l'Histoire qui ont façonné les deux pays ont été analysés par les diplomates, historiens, professeurs universitaires et experts marocains et vietnamiens invités à y participer.
Cet événement, organisé par l'Ambassade du Maroc à Hanoï, en partenariat avec l'Université des Sciences Sociales et Humaines de Hanoï, s'inscrit dans le cadre de la coopération culturelle et scientifique entre le Maroc et le Vietnam, veut permettre aux chercheurs et académiciens d'échanger leurs expériences acquises en matière de mémoire historique partagée entre les deux pays, et de promouvoir le rôle de la recherche scientifique dans la préservation et la sauvegarde de l'héritage culturel.
Intervenant lors de la cérémonie inaugurale de cet événement, M. Azzeddine Farhane, Ambassadeur du Royaume du Maroc à Hanoï, a tenu à signaler que « Cette mémoire historique que partagent les deux pays a été créée grâce aux actions héroïques des soldats marocains qui ont rejoint l'Armée de libération du Vietnam pour l'indépendance du pays», et d'ajouter que « Nous sommes proches historiquement grâce à notre Histoire liée à la lutte pour la liberté et l'indépendance. Nous partageons des valeurs communes de liberté, d'humanisme et de tolérance». Pour sa part, Vu Hông Nam, Vice-ministre vietnamien des Affaires Etrangères, a jugé que le thème du séminaire était intéressant à plus d'un titre en précisant que «nos deux peuples se sont interrogé sur le fait que nos deux pays, pourtant fort éloignés géographiquement parlant, sont devenus des amis intimes et proches». Et d'ajouter qu'en 2016, les deux pays ont fêté le 55ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Vietnam. «À cette occasion, on avait seulement parlé des échanges de délégations, du potentiel de développement de la coopération économique et commerciale. Mais si on jette un regard rétrospectif sur le passé, que s'est-il passé ? Sous le joug colonial, nos deux peuples se sont rapprochés l'un de l'autre. Nous avons un passé douloureux imposé par le régime colonial. C'est ce socle commun qui nous permet de tisser des liens très étroits, des liens de soutien», a insisté le diplomate. De son côté, le Président de l'Université Mohammed V-Rabat (UM5) M. Saïd Amzazi, a exprimé sa joie d'être à Hanoï, à l'occasion de ce séminaire qui lui permet de découvrir ce merveilleux pays qu'est le Vietnam et de contribuer à raviver cette incroyable page d'Histoire commune entre le Maroc et le Vietnam, si chargée en symboles, en valeurs humaines et en fraternité.
« Le séminaire est également une occasion d'étudier le mécanisme de dialogue ouvert sur les moyens permettant de développer un programme de recherche, de mettre en place des actions communes et des activités de collaboration et de contribuer à enrichir la compréhension commune et à promouvoir le dialogue interculturel », a affirmé Monsieur Amzazi qui a profité de cette occasion pour apporter sa pierre à l'édifice en tant que Président d'université, en initiant une coopération dynamique et fructueuse entre l'université Mohammed V de Rabat qu'il représente et l'Université Nationale du Vietnam de Hanoï.
«Le Vietnam, grâce à ses relations privilégiées avec notre pays, pourrait donc constituer pour le Maroc une porte d'entrée sur les marchés asiatiques, et en retour il est bien évident que le Maroc est prêt à se constituer en véritable plate-forme d'échanges entre le Vietnam et la majorité des pays africains. C'est avant tout un véritable partenariat Win-Win que nous voulons construire dans le cadre d'une coopération Sud-Sud entre l'Afrique et l'Asie », a relevé Monsieur Amzazi.
D'autre part, M. Pham Quang Minh, recteur de l'Université des Sciences Sociales et Humaines de Hanoï, a souligné que le Vietnam et le Maroc sont certes «éloignés géographiquement mais partagent des pages d'Histoire en commun. Nous avons fait face à la même puissance colonisatrice et nous avons pu accéder à notre indépendance, en 1945 pour le Vietnam et 1956 pour le Maroc», a-t-il rappelé.
A signaler aussi que le programme de cet événement a inclus une visite à la « Porte du Maroc / Bab Al Maghribia» construite entre 1956 et 1960 par les goumiers marocains ralliés à l'armée vietnamienne dans la guerre d'Indochine, en présence du président de l'Université Mohammed V de Rabat, M. Saïd Amzazi, le Haut Commissaire aux Anciens Résistants et Anciens Membres de l'Armée de Libération, M. El Mostafa El Ktiri, l'Ambassadeur du Royale du Maroc au Vietnam, M. Azzedine Farhane, le Directeur du Centre d'Etudes et de Recherche en Sciences Sociales-Université de Mohammed V de Rabat, M. Abdallah Saaf, et Madame Amina Achour, écrivaine et professeur de lettres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.