Conseil de gouvernement: ce qui est prévu jeudi à Rabat    La Bulgarie salue le rétablissement de la libre circulation civile et commerciale à El Guergarat    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    Ahmad Ahmad, le président de la CAF suspendu 5 ans par la FIFA    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    L'hébergement des touristes chez l'habitant : une activité laminée par le Covid-19    Faut-il réglementer le télétravail?    PJD. Tu critiques tu dégages    Les hommes d'Ammouta disposent facilement du MCO    inwi: Partenaire Officiel du Football National    Allemagne: le sort de Joachim Löw se jouera le 4 décembre    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Covid-19 au Maroc: quels sont les symptômes du moment ?    Société Générale Maroc revisite ses bâches publicitaires    Disparition d'un garçon de 13 ans à Asilah : Le pire est à craindre    Port du masque: les autorités de Larache serrent la vis    Les vagues du roman maghrébin et la richesse de l'imaginaire    Clôture du VFM: une édition digitale «déconfinée», placée sous le signe de la résilience!    «Radia Aliya»: Mourad Asmar rend hommage aux mères    Mémoire du judaïsme marocain    L'actrice marocaine Saadia Louk dénonce les fake news des séparatistes    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    Equipe nationale féminine: Double confrontation amicale Maroc-Ghana, les 26 et 30 novembre à Accra    Football / La sélection nationale U20 en stage de préparation à Maâmora    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    Moncef Slaoui : « La vaccination pourrait démarrer le 11 décembre »    Service client : Schneider Electric et Ingram Micro North Africa scellent un partenariat    Flexibilité du dirham : Jouahri chez les députés    Guergarate : La République tchèque salue l'engagement du Maroc à maintenir l'accord de cessez-le-feu    Concentrateurs d'oxygène, la ruée inutile    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 24 novembre    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    Guerguarat : Le Burkina Faso réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Modèle de développement : Le processus de consultations de la CSMD touche à sa fin    Mohamed Ramadan s ' attire les foudres du public    Le Parlement libyen tient une séance de L consultations àTanger    Gad El Maleh ne sera pas père de prince    Thaïlande: Bras-de-fer entre la jeunesse et l'institution monarchique    L'ancien président Nicolas Sarkozy jugé pour corruption    Pedro Sanchez: «Le Maroc souffre d'une pression migratoire»    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    Exposition. L'art en Afrique médiévale à l'honneur à Washington    Israël-Arabie saoudite. Netanyahu en secret chez MBS    Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc- Hongrie : Développement de la recherche dans le secteur forestier
Publié dans L'opinion le 20 - 04 - 2017

Mercredi 19 Avril dernier, Le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification, M. Abdeladim Lhafi, et l'Ambassadeur de la Hongrie Monsieur Miklos Eric Tromler ont présidé au Salon International de l'Agriculture de Meknès (SIAM) la cérémonie de signature d'une convention de partenariat portant sur la recherche scientifique dans le secteur forestier des deux pays face aux changements climatiques.
Signée entre le Centre de Recherche Forestière relevant du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification et le Centre National de la Recherche Agronomique et de l'Innovation (NAIK) relevant du ministère hongrois de l'Agriculture, cette convention de partenariat vise à créer une synergie et à asseoir une plate-forme d'échange scientifique entre ces deux institutions de recherche. Elle puise également ses fondements de la proclamation de Marrakech pour l'action en faveur du climat et du développement durable adoptée lors de la COP 22, notamment en ce qui concerne la promotion de la recherche scientifique et le réseautage inter-institutions en liaison avec l'amélioration des capacités d'adaptation, le renforcement de la résilience et la réduction de la vulnérabilité face aux changements climatiques.
A la lecture des termes de cette convention, on relève que cette dernière vise à promouvoir davantage le partage d'expériences entre les deux pays en matière de recherche scientifique dans les différents domaines, dont notamment et entre autres :
- Le renforcement de la résilience des écosystèmes forestiers en vue de leur adaptation aux changements globaux : (Production de plants adaptés à la sècheresse, amélioration des itinéraires sylvicoles, amélioration génétique et santé des forêts...);
- La Valorisation des Biens et services des écosystèmes forestiers : (Promotion de la filière des produits forestiers ligneux et non ligneux, écotourisme, chasse, pêche, apiculture et séquestration de carbone...);
- Le Développement d'outils de suivi, d'évaluation et de prise de décision pour une gestion durable des ressources forestières et de lutte contre la désertification (Evaluation de la vulnérabilité, Modèle d'évaluation d'impact des aménagements des bassins versants et mise au point des indicateurs de suivi de la désertification...).
Cet accord vient donc à point nommé pour renforcer l'engagement du Maroc à consolider ses partenariats avec les pays et le partage des expériences dans la lutte contre les effets de serre et de raffermir le rôle de la recherche forestière en tant que moteur de la dynamique de conciliation entre développement économique et équilibre écologique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.