S.M le Roi préside la cérémonie de lancement du projet de généralisation de la protection sociale    Légère hausse de l'IPC à Oujda en février dernier    L'AMMC vise la notice d'information relative au programme de rachat des actions d'Itissalat Al-Maghrib    Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont terrassés par la crise    Ligue des champions. La campagne se poursuit pour City et le Real    Paris SG, tout pour aller au bout !    Botola Pro D1 : Le Raja et la RSB appelés à secouer le cocotier    Tennis : À l'ACSA... Inès, la confirmation, et Réda, la révélation ! M.BELAOULA    Covid-19 au Maroc : 596 nouveaux cas en 24 heures    Piratage de 19 millions de comptes Facebook au Maroc    Délais de paiement: les TPE lourdement impactées    La Comader réfute les allégations sur la qualité du blé    13.850 bénéficiaires de l'Opération Ramadan 1442    Maintien de la fermeture des salles de cinéma au Maroc    Tout faire pour développer le sens artistique et culturel des élèves    "Echos de la mémoire sur les montagnes du Rif", de Fatiha Saidi    Le message du roi Mohammed VI au roi des Belges    Suivez en direct la conférence de presse de BAM sur le lancement du Service de Centralisation des Chèques Irréguliers    CERI Sciences Po veut penser autrement le Maroc    Antony Blinken en Afghanistan pour discuter du retrait des troupes américaines d'ici le 11 septembre    LEGISLATIVES 2021: L'USFP, toujours aussi moribond    Ahmed Reda Chami: Le visage du renouveau de l'USFP    WAC-MCO: le pactole pour les joueurs oujdis en cas de victoire    Hyundai Maroc : commercialisation amorcée pour le nouveau Tucson    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Des averses orageuses et de fortes rafales de vent attendues jeudi    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    L'Union africaine veut créer cinq pôles de fabrication de vaccins sur le continent    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    12ème journée de la Botola Pro D1 inwi : Wydad-Mouloudia Oujda : Un match au sommet    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Classement RSF: Le Maroc dégringole encore
Publié dans Maghreb Observateur le 23 - 10 - 2008

Rien qu'en une année, le Maroc a perdu 16 places dans le classement annuel de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF). L'ONG fait figurer le royaume, dans son classement 2008 rendu public hier, à la 122e place, juste derrière l'Algérie. «L'emprisonnement du journaliste Mostafa Hormatallah a marqué un tournant dans la détérioration des relations entre la presse et l'Etat», lit-on dans le rapport de RSF, qui ajoute qu'«une série de procès intentés par le pouvoir contre des journalistes et des internautes ont révélé que la liberté de la presse au Maroc s'arrêtait aux portes du palais royal».
Et encore, le rapport 2008 de RSF ne couvrant que la période allant du 1er septembre 2007 au 30 septembre 2008, il ne revient pas sur d'autres affaires comme celles du bloggeur Mohamed Erraji. De ce fait, le Maroc risque de dégringoler encore dans le classement RSF lors de la publication du rapport de 2009. «Les procès, les arrestations et les procédures judiciaires approximatives, parfois rattrapés par des grâces royales, sont la confirmation que le Maroc s'est engagé sur une mauvaise pente», répond Hajar Semmouni, responsable RSF pour la région du Maghreb et du Moyen-Orient, qui qualifie de «moment crucial» la phase que traverse le royaume actuellement en matière de liberté de la presse.
«Nous avons été extrêmement étonnés par exemple par la susceptibilité dont avaient fait preuve les autorités envers Al Jazeera et le traitement réservé au journaliste Hassan Rachidi», ajoute la responsable de Reporters sans frontières, qui ne manque pas d'épingler le ministère de la Communication au sujet du retard accusé, par exemple, dans l'adoption d'un nouveau Code de la presse. «On a toujours les mêmes réponses et on a surtout l'impression que rien n'avance dans le pays en la matière», conclut Hajar Semmouni.
Le placement où se trouve le Maroc est qualifie par RSF comme le «ventre mou» du classement. Cet­te catégorie est réservée aux «pays hésitant entre répression et libéralisation, où les tabous restent inviolables», selon le rapport de l'ONG.
Le classement 2008 réserve d'autres surprises. En tête du clas­sement, on retrouve l'Islande, le Luxembourg et la Norvège. Et, si Israël arrive en 46e position, le premier pays arabe n'est autre que le Koweït, qui accapare la 61e place, suivi du Liban (67), des Emirats arabes unis (69) et du Qatar à la 76e position.
Dans le «ventre mou» du classement, on retrouve pratiquement tous les pays du Maghreb. Si l'Algérie arrive en 121e position, la Tunisie est classée 143e, alors que la Libye occupe la 160e place, juste devant l'Arabie Saoudite. L'Egypte n'est pas mieux lotie, puisqu'elle arrive en 146e position. Des pays africains par contre figurent dans des positions avancées. C'est le cas de pays anglophones comme la Namibie (24e), le Ghana (32e) et l'Afrique du Sud (36e). Un pays comme le Mali arrive en 34e position.
Les pays qui ferment la marche restent presque les mêmes comme la Chine, le Vietnam, Cuba, la Birmanie, le Turkménistan, la Corée du Nord et l'Erythrée en 173e et dernière position. Titre révélateur de ce rapport, RSF a intitulé l'édition 2008 : «Dans le monde de l'après 11 septembre, seule la paix protège les libertés».
Mohammed Boudarhham
Source: Le Soir Echos


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.