Agadir, citadelle du militantisme ittihadi    Sahara: le SG de l'ONU somme le polisario de quitter Guerguerat    France: hommage national à Samuel Paty (VIDEO)    Coupe de la CAF : La Renaissance de Berkane qualifiée pour sa deuxième finale consécutive    Magazine : Achraf Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Achraf Hakimi contaminé par le Covid-19    Bilan quotidien: 1.798 nouveaux cas de Covid à Casablanca-Settat    L'oeuvre plurielle de Abdelkébir Khatibi exige une lecture plurielle    Le musée de l'Histoire et des civilisations abrite l' exposition "Le Maroc à travers les âges "    Approvisionnement en vaccins anti-Covid-19 : où en est-on ?    En Italie, la Lombardie et la Campanie se préparent à un couvre-feu    Carola Rackete, du sauvetage des migrants à la défense des forêts    Londres et Bruxelles poursuivent leur partie de ping pong    Edifices historiques : Un livre pour célébrer la belle époque du Théâtre Municipal de Mazagan    Installation des membres de la Commission des droits de l'Homme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Nécessité de moderniser la statistique nationale pour mieux répondre aux crises    COMMISSION SPECIALE POUR LE NOUVEAU MODÈLE DE DEVELOPPEMENT – GARE À LA DESILLUSION!    Colombie: Les indigènes se mobilisent contre le Président Ivan Duque    Vidéo – Aléas du direct : Un séisme fait trembler la Première ministre islandaise    Palestine : Poursuite du dialogue national Fatah - Hamas jusqu'à réconciliation globale    Casablanca : ‘'L7asla'', immersion dans la vie des jeunes du Hay Mohammadi    Une industrie manufacturière qui redémarre, un tourisme en détresse, un secteur du BTP qui se redresse...la DEPF livre sa note    Samir Cherfan, vice-président PSA Moyen-Orient/Afrique : « Il y a un potentiel important au Maroc pour la voiture électrique Citroën Ami »    France: le gouvernement veut prolonger l'état d'urgence sanitaire    Tétouan : Couvre-feu nocturne réinstauré à partir de ce mercredi    Quand les zones Bour vont toute l'économie va!    Zone logistique au Sud d'Ait Melloul: 350MDH pour la réalisation de la première tranche    Le marché automobile européen repart à la hausse en septembre    Non à l'indécision    Populisme ... non populaire    Fès: un individu impliqué dans un réseau de trafic de drogue et de psychotropes    Inédit : Une application anti-violence numérique    Communiqué du BP du mardi 20 octobre 2020    Un mouvement de forte protestation    Le Zamalek accepte de reporter la rencontre face au Raja    Adieu Mohamed Laftouhi    Liberté d'une image culturelle à une autre    Comment la Turquie dame le pion à la France en Afrique    Mitchell Prather : « L'accès au financement reste la priorité des innovateurs et entrepreneurs marocains »    Alerte météo: les villes où il va pleuvoir mercredi et jeudi au Maroc    Le PLF 2021 table sur des recettes ordinaires nettes de 236,9 MMDH    Dounia Batma s'exprime après son accouchement (PHOTOS)    La CAF valide le report de la demi-finale « retour » Zamalek/Raja    Investissement : Les autorités mettent le paquet    Sahara: le Burkina Faso réaffirme son soutien au plan marocain d'autonomie    Champions League : tous les résultats (VIDEOS)    Subvention des projets artistiques: Les précisions du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Ce que nous vivons: ouvrage collectif autour de la pandémie du Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le peintre marocain Abderrahmane Latrach expose le 10 septembre à Lisbonne
Publié dans MAP le 28 - 08 - 2010

L'artiste-peintre marocain Abderrahmane Latrach exposera ses Âœuvres du 10 au 30 septembre à la galerie "Abraço" à Lisbonne, apprend-on samedi auprès des organisateurs.
A travers cette exposition intitulée "Pastel et orientalisme", le peintre livre une nouvelle palette de cette technique qu'il maîtrise à la perfection "le pastel" et qui lui permet d'aller au bout de sa passion de la couleur, du trait fin et des couleurs superposées et intimement travaillées.
L'artiste a toujours expliqué cette focalisation sur le pastel par le fait que "c'est la seule technique qui conjugue à la perfection l'émotion immédiate du trait et la sensualité de la grande peinture dont, par ailleurs, elle offre les mêmes possibilités esthétiques".
La démarche artistique de Latrache considéré comme l'un des meilleurs représentants du pastel en Europe, inscrit la peinture marocaine dans un mouvement universel, celui des grands maîtres de l'âge de la Renaissance ou encore, dans la mouvance des artistes orientalistes.
Latrache est né à Taza en 1954. Parallèlement à ses études de médecine à l'Université Catholique de Louvain en Belgique, il suit des cours d'art plastique à l' Ecole Supérieure Artistique de Bruxelles et fréquente les ateliers de maîtres pastellistes belges.
Membre de l'Association marocaine des arts contemporains, de l'Association des pastellistes de France et de l'Association des artistes sans frontières, le pastelliste marocain, coté à Drouot Paris, a glané des prix prestigieux à l'image du Grand Prix international d'arts plastiques de Nice 2003, du prix à l'exposition internationale du printemps des arts visuels à Salé et de la Médaille d'argent au Salon international des arts plastiques de Perpignan en 2005.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.