El Othmani face aux conseillers    Grands films    FMI: Des perspectives mi-figue mi-raisin    Sommet afro-britannique: Des enjeux pour le Maroc    Tirage au sort CDM 2022: Les réactions de Vahid Halilodzic et de Mustapha Hadji    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    Le HCP appelle à l'élaboration d'un modèle de développement adapté aux nouvelles évolutions nationales et internationales    Le Roi Mohammed VI reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Mohcine Jazouli : Le Royaume-Uni veut faire du Maroc une porte d'entrée vers l'Afrique    EuroMed Droits préoccupé par la restriction de la liberté d'expression    Dans son intervention lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers    La Grèce élit sa première femme à la présidence de la République    Les Américains ont moins dépensé en jeux vidéos en 2019    Insolite : Perché dans un tonneau    Défait par la Tunisie, le podium de la CAN s'éloigne pour le Sept marocain    Divers sportifs    Après le premier cas de contamination hors Asie, la Chine redoute la mutation du nouveau coronavirus    Divers    Arrestation d'un président de commune pour corruption    Le cacao bio commence à sortir des petits paysans brésiliens de la misère    Atelier de formation à Safi sur l'insertion des jeunes dans le tissu socioéconomique    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Présentation à El Jadida du livre "Mémoires d'un professeur"    Une nouvelle étoile cinématographique illumine Tiznit    Walid Regragui quitte le FUS pour rejoindre Al-Duhail    Abdellatif Jouahri met en avant le rôle des données économiques dans le suivi et l'évaluation des politiques publiques    Coronavirus chinois : la péninsule coréenne, en alerte, ferme ses frontières aux touristes    Sahara:La Bolivie retire sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    Top ReKruteurs 2019 : BMCE Bank of Africa mène le bal    Abdelkader Ababou: adieu l'artiste doux…    Procès en destitution de Trump: Mardi glacial au Capitole    Le WAC leader contesté, le Raja dénonce l'agression et l'arbitrage    L'opposition russe en désarroi après la réforme éclair de Poutine    L'équipementier Coréen Hands inaugure son usine à Tanger    Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc    Improvisation sur «Des tranches de vie nées du néant»    Marché des actions : Les succès et les échecs de 2019    La Caravane «Maroc-Innov» fait escale à Chichaoua au profit des jeunes porteurs de projets    Taroudant : Un couple soupçonné d'agression sur sa fille    Alerte au virus made in China !    CGEM: Jour "J" pour Alj et Tazi    Italie: Les «sardines» défient Salvini…    Mohcine Jazouli : le Maroc se positionne clairement comme un partenaire africain stratégique pour le Royaume-Uni    Arrestation à Meknès d'une vagabonde pour enlèvement présumé d'un nourrisson    Le directeur sportif du FC Séville”Monchi”: Youssef En Nesyri a un énorme potentiel    Didier Six,l'entraîneur de la Guinée: C'est vrai que le plus gros morceau, c'est le Maroc    Venezuela: Pompeo annonce plus d'actions contre la "tyrannie" de Maduro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le peintre marocain Abderrahmane Latrach expose le 10 septembre à Lisbonne
Publié dans MAP le 28 - 08 - 2010

L'artiste-peintre marocain Abderrahmane Latrach exposera ses Âœuvres du 10 au 30 septembre à la galerie "Abraço" à Lisbonne, apprend-on samedi auprès des organisateurs.
A travers cette exposition intitulée "Pastel et orientalisme", le peintre livre une nouvelle palette de cette technique qu'il maîtrise à la perfection "le pastel" et qui lui permet d'aller au bout de sa passion de la couleur, du trait fin et des couleurs superposées et intimement travaillées.
L'artiste a toujours expliqué cette focalisation sur le pastel par le fait que "c'est la seule technique qui conjugue à la perfection l'émotion immédiate du trait et la sensualité de la grande peinture dont, par ailleurs, elle offre les mêmes possibilités esthétiques".
La démarche artistique de Latrache considéré comme l'un des meilleurs représentants du pastel en Europe, inscrit la peinture marocaine dans un mouvement universel, celui des grands maîtres de l'âge de la Renaissance ou encore, dans la mouvance des artistes orientalistes.
Latrache est né à Taza en 1954. Parallèlement à ses études de médecine à l'Université Catholique de Louvain en Belgique, il suit des cours d'art plastique à l' Ecole Supérieure Artistique de Bruxelles et fréquente les ateliers de maîtres pastellistes belges.
Membre de l'Association marocaine des arts contemporains, de l'Association des pastellistes de France et de l'Association des artistes sans frontières, le pastelliste marocain, coté à Drouot Paris, a glané des prix prestigieux à l'image du Grand Prix international d'arts plastiques de Nice 2003, du prix à l'exposition internationale du printemps des arts visuels à Salé et de la Médaille d'argent au Salon international des arts plastiques de Perpignan en 2005.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.