De nouveaux avantages pour les fonctionnaires de police    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    Liquidité bancaire: Léger creusement du déficit    Pourquoi le PAM est au bord de l'implosion    Episode 9 Jésus, une grande figure biblique du Coran: Marie de Nazareth    Enquête L'Economiste-Sunergia: «La musique est au cœur de l'acte social»    San Francisco relance le débat sur l'interdiction de la reconnaissance faciale    La CGEM explore les opportunités de coopération avec les partenaires institutionnels du Royaume    Le GAM dévoile sa Vision 2022    Le Groupe socialiste rappelle ses valeurs d'engagement, de responsabilité et de transparence concernant l'action gouvernementale    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    La Chine exige de la sincérité des USA avant toute reprise des négociations sur le commerce    Insolite : Saints de glace    Les Ultras, plus que des supporters : Une mouvance identitaire    Face à l'EST, le WAC vise une troisième consécration continentale    Les vraies fausses raisons d'une démission    Les mots croisés et sudokus pour muscler le cerveau    Un galop d'essai pour se tester avant les examens du Bac    Divers    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    Ces tournages qui ont tourné au drame : The Dark Knight    Lancement du Programme de bourses d'excellence "AusAiducation by AUSIM"    Plongée depuis Dar Souiri dans le patrimoine musical légendaire des "Ghiwane"    Eléphants roses    Huawei ment sur sa collaboration avec le gouvernement chinois, affirme Pompeo    WAC-Espérance de Tunis. Les resquilleurs font flamber les prix des tickets    Hakim Ziyech bientôt avec le Real Madrid ?    CAN 2019 : Deux matchs amicaux en juin pour les Lions de l'Atlas    Services publics : La Cour des comptes compare le Maroc à l'Europe    2ème Festival Meknès du théâtre : Une édition dédiée au Prix Hassan El Mniai    Raja de Casablanca : Fabrice Ngoma s'engage pour une durée de 3 ans    Sport et Ramadan : Ce que recommandent les experts    2002: Les Lions de l'Atlas toujours éliminés au premier tour    Les produits alimentaires plus chers en avril    Argentine: L'ancienne présidente devant les juges…    La CGEM veut assurer les arrières du secteur privé    Constats chocs du PDG de la RAM    Guerre ouverte entre Trump et les démocrates, qui parlent de destitution    OCDE : Le Maroc prône une approche africaine inclusive et intégrée de la problématique du développement    Première année du baccalauréat : Les dates chamboulées    Tanger : Arrestation de trois individus en possession de plus de 8.000 comprimés psychotropes    Biodiversité. Quand les voyants sont au rouge    Le SG du PPS rencontre des représentants de syndicats des artistes    Le Maroc prend note, « avec regret », de la démission de Horst Köhler    Quelle Europe à nos portes ?    Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le partenariat avec les Associations est un choix stratégique (Skalli)
Publié dans MAP le 11 - 02 - 2011

Le partenariat avec les Associations est un choix stratégique et une option pour la gestion des programmes de développement que le gouvernement entreprend, a souligné, vendredi à Casablanca, la ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Mme Nouzha Skalli.
Mme Skalli, qui intervenait lors d'un symposium organisé par Lions Clubs International District Maroc sous le thème "bénévolat et citoyenneté: pour une nation solidaire", a cité les exemples de projets initiés en partenariat avec la société civile, tels le numéro économique pour les femmes victimes de violence, le programme multisectoriel "Tamkine" de lutte contre la violence à l'égard des femmes, la campagne nationale pour la promotion de la représentation des femmes dans les communes ayant permis en juin 2009 l'élection de 3.428 femmes, soit 12,38 pc de l'ensemble des élus, la scolarisation des enfants handicapés et la gestion des Centres des personnes âgées, des enfants abandonnés et des femmes en situation difficile.
Elle a ajouté que l'Etat reconnaît le tissu associatif comme un partenaire incontournable et Âœuvre pour créer un environnement favorable à son épanouissement, d'où la réforme de la loi sur les Associations, notant que cette reconnaissance constitue, en elle-même, un défi de taille pour les Associations qui sont amenées à affirmer leur professionnalisme, mettre en Âœuvre les principes de la bonne gouvernance et respecter les valeurs et la déontologie de l'action associative.
Elle a évoqué, dans ce sens, le Programme "Takwia" pour la qualification des Associations, qui s'est basé sur un diagnostic organisationnel et managérial des Associations à l'échelle territoriale, avec pour objectif de renforcer les capacités des Associations.
Dans le but de peaufiner cette stratégie, "il est temps de mener une réflexion collective entre départements ministériels et Associations sur les conditions nécessaires pour optimiser le partenariat pouvoirs publics-société civile", a-t-elle estimé, ajoutant que son département mène un processus de concertation avec les acteurs associatifs pour l'élaboration d'une stratégie nationale destinée à promouvoir le bénévolat.
Mme Skalli a affirmé que l'engagement bénévole et la solidarité figurent parmi les valeurs qui sont profondément enracinées dans la société marocaine et sont devenues aujourd'hui des catalyseurs pour consolider les liens sociaux et renforcer la mobilisation sociale, ainsi que la cohésion sociale dans le Royaume.
La ministre a, à cet égard, cité les domaines d'intervention de l'action solidaire et bénévole qui touchent la promotion des droits des femmes, l'égalité des sexes, la lutte contre la violence à l'égard des femmes, l'accompagnement social des mères célibataires, la protection de l'enfance en situation difficile, l'inclusion des personnes en situation de handicap, la protection des personnes âgées, la lutte contre l'analphabétisme, la pauvreté et le Sida, la préservation de l'environnement et les activités génératrices de revenu et d'emploi.
"Depuis l'avènement de Sa majesté le Roi Mohammed VI et grâce aux réformes structurantes engagées par le Souverain avec l'appui des forces vives du pays, l'on assiste à un grand élan de patriotisme et d'esprit de citoyenneté qui traduisent l'adhésion des acteurs politiques et civils à la construction du projet de société moderne et démocratique", a-t-elle signalé.
La ministre a assuré que la promotion du volontariat et la protection de l'environnement sont de grandes préoccupations nationales qui sont reflétées dans l'ensemble des programmes gouvernementaux et aussi dans la stratégie de son département.
La réalisation des nombreux chantiers sociaux nécessite, selon Mme Skalli, une vision et des politiques publiques claires mais leur succès est tributaire de la réalisation d'une grande mobilisation sociale à travers l'action de la société civile sur la base du partenariat.
Le bénévolat à travers l'action associative constitue une richesse nationale et permet l'expression d'une intelligence collective de qualité, a-t-elle insisté, soulignant que les initiatives associatives sont souvent pertinentes et innovantes grâce à leur proximité et à la souplesse de leur fonctionnement qui leur facilite les échanges d'expériences.
De ce fait, a-t-elle noté, les pouvoirs publics considèrent les acteurs et actrices associatifs comme des partenaires privilégiés incontournables pour la réalisation des programmes et des stratégies de développement.
"Ce chantier de démocratie participative, fierté de notre pays, et cet engagement citoyen et bénévole ont été consolidés et renforcés par l'Initiative national pour le développement humain (INDH), lancée par SM le Roi Mohamed VI en mai 2005", a-t-elle soutenu, relevant qu'ainsi, les acteurs associatifs sont associés à l'identification, la gestion et l'évaluation de la mise en Âœuvre des projets.
L'INDH, qualifiée de projet de Règne, a mis en place un nouveau mode de gouvernance pour le développement humain qui est considéré comme un succès story pour les pays en développement et même pour les pays développés, a fait remarquer la ministre.
Mme Skalli a rappelé que le rôle des Associations a été également consacré par la nouvelle Charte communale, réformée en 2009, et qui préconise dans son article 36 l'obligation de mettre en place un Plan communal de développement, selon une approche participative fondée sur le genre.
De même, ces mêmes Chartes communales ont créé des commissions consultatives de l'équité et d'égalité des chances qui fonctionnent également selon un mode participatif qui associe les Associations de la société civile.
Dans cette optique, a-t-elle dit, la participation de la société civile et la promotion du bénévolat sont devenues une éthique et un gage de transparence de l'action du ministère.
Mme Skalli a invité les actrices et acteurs de la vie associative à transcender les méthodes de gestion traditionnelles, à développer une culture de gestion moderne et efficiente et à ne pas oublier l'approche genre qui est transversale à tous leurs champs d'action.
Elle a également appelé les personnes oeuvrant dans le secteur associatif à promouvoir, par tous les moyens possibles, la participation et l'adhésion des jeunes et des femmes à toute forme d'action civile.
Elle a souligné que les Associations constituent des écoles exemplaires de démocratie et de solidarité et de citoyenneté au service de la société et de l'intérêt général.
La ministre a noté que l'action sociale bénévole ne peut pas être totalement neutre par rapport à l'action politique, appelant à préserver l'action bénévole de toute manipulation étroite, quelle qu'en soit la nature, et à veiller à ce que celle-ci soit placée au service des valeurs de la démocratie du progrès et de l'égalité, valeurs indispensables pour construire le projet de société moderne et démocratique et pour concrétiser les nobles objectifs de développement social et humain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.