Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    Les partis interpellés par l'après-Covid-19    Justice: L'agenda de l'après- confinement    En pleine crise du Covid-19, les cerises marocaines se renforcent à l'export    Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City    Article 1062390    Ne dissimulez pas des profits warning!    Emission obligataire pour Label Vie    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    La 2e vague sera celle des maladies chroniques    Marrakech: Cadi Ayyad aura son observatoire des épidémies    Covid19: La situation de ce lundi 25 mai (10h00)    Ricardo Rocha : « Adel est devenu un joueur très précieux »    La saison des best-sellers est ouverte    Sanaa Akroud: Dans "Myopia", j'ai donné la parole aux femmes    "Mon livre solidaire", une opération qui joint l'utile à l'agréable    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    Tourisme, un secteur au point mort : Les nationaux à la rescousse    Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies    "El Mundo" salue les efforts du Maroc dans la lutte contre le Covid-19    Aide alimentaire aux nécessiteux de Béni Mellal    Levée du confinement des fonctionnaires de la DGAPR    Les administrations publiques prochainement ouvertes au public    Bundesliga : L'apprenti Haaland défie le maître Lewandowski    Une carrière en Liga se précise pour Jawad El Yamiq    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech à pied d'oeuvre pour accueillir la 2ème édition de la foire internationale d'art moderne et contemporain
Publié dans MAP le 29 - 09 - 2011

Les préparatifs vont bon train à Marrakech pour accueillir la deuxième édition de la foire internationale d'art moderne et contemporain au Maroc (Marrakech Art Fair), prévue du 30 septembre au 3 octobre prochain.
Cette manifestation riche en couleurs sera agrémentée par la participation de près de 50 galeries d'art contemporain représentant, entre autres, les Etats Unis d'Amérique (USA), la Russie, la France, l'Espagne, l'Italie, l'Arabie Saoudite, Les Emirats Arabes Unis et la Tunisie, outre 13 galeries marocaines.
Elle verra aussi la participation d'artistes peintres talentueux, en l'occurrence Mohamed El Baz, Adil Abidin, Leila Alaoui, Hicham Benohoud, Meryem Bouderbala, Youssef Nabil, Younès Rahmoun, Mehdi Meddaci, et Amal Kenawi entre autres.
Et afin de mettre en lumière l'art contemporain au niveau du bassin méditerranéen et du proche orient, les organisateurs ont invité de prestigieuses galeries d'arts pour venir grossir les rangs des exposants de Marrakech Art Fair.
Parmi les participants, de nombreuses galeries déjà présentes lors de la première édition, notamment Jean-Gabriel Mitterrand (Paris), Jean Brolly (Paris), Di Meo (Paris), Dominique Fiat (Paris), Magnin-A (Paris), El Marsa (La Marsa), Le Violon Bleu (Tunis), L'Atelier 21 (Casablanca), Galerie Shart (Casablanca).
De nouvelles galeries ont décidé de se joindre à cette seconde édition comme Edwynn Houk (New York), Aidan (Moscou), Jean Fournier (Paris), Albert Benamou (Paris), Galerie Dix9 (Paris), Hotice Gallery (Milan), Art Space (Dubai), Athr Gallery (Jeddah), Le Sous-Sol Art Gallery (Agadir) ou encore HD Galerie (Casablanca).
Et Pour représenter la remarquable vitalité de la scène artistique autour du Bassin Méditerranéen, Marrakech Art Fair accueille, cette année, des galeries emblématiques de Turquie dont CDA Projects et PI Artworks Contemporary Center.
C'est dire que l'objectif est de faire représenter à Marrakech, le temps de la foire, le meilleur de la création moderne et contemporaine issue du Maghreb et de tout le continent africain, sans oublier le Moyen-Orient et l'Europe, voire même l'Asie Pacifique.
"Nous souhaitons mettre l'accent sur les galeries turques, italiennes, espagnoles, grecques et celles du monde arabe car il y a une vraie culture méditerranéenne et moyen-orientale dont nous faisons partie", explique Zineb Daoudi, directrice de la foire.
C'est dire qu'à travers "Marrakech Art Fair", les organisateurs ambitionnent de faire du Maroc en général et de la cité ocre en particulier, une étape importante pour mettre en valeur l'art marocain et faire connaitre davantage les artistes peintres marocains sur la scène internationale.
A l'ordre du jour de cette manifestation éclectique riche en couleurs, figurent une série de colloques et de tables rondes traitant de thématiques en rapport avec l'art contemporain, d'autant plus qu'un intérêt particulier sera accordé, lors de cette édition, à l'art vidéo et à la photographie.
De l'avis des organisateurs, cette édition verra le lancement du prix "Es-sâadi pour l'art contemporain" qui se veut une bourse destinée à une nouvelle génération d'artistes dans le but de leur permettre de bénéficier d'un appui à même de favoriser une plus grande visibilité de leurs propositions artistiques.
Le parcours culturel prévu pour cette édition témoigne de l'ambition de "Marrakech Art Fair" qui associe les meilleurs artistes vidéastes à différents projets au sein de la ville, expliquent les organisateurs, relevant, dans ce cadre, que "le Colisée", cinéma mythique de Marrakech, l'ESAV (Ecole Supérieure des Arts Visuels) et d'autres espaces accueilleront une programmation conçue par le CNAP (Centre National des Arts Plastiques) et présenteront des vidéos d'artistes réunies par deux couples de collectionneurs : Jean-Michel et Charlotte Attal, ainsi que Jean Conrad et Isabelle Lemaître.
Au programme figure aussi une projection de vidéos d'artistes contemporains turcs, d'autant plus que la cité ocre rendra hommage au réalisateur marocain Nabil Ayouch en permettant au public présent de visualiser deux de ses long-métrages ainsi qu'une série de vidéos de jeunes artistes marocains qu'il a produit depuis 2002, tels que Wahid El Moutanna, ou encore Hicham Jebbari.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.