Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Officiel: les enseignants contractuels obtiennent gain de cause    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce jeudi 6 octobre    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Coopération migratoire : L'UE souligne « l'engagement fort » du Maroc    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    Classement FIFA : Le Maroc se hisse au 22ème rang mondial    Futsal : premier entrainement des Lions de l'Atlas avant leur match contre le Brésil    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Maroc : Les contrôleurs aériens convoqués par le gouvernement après leur annonce de grève    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Ciments du Maroc : Le résultat net consolidé en recul de 17,8% au S1-2022    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les confréries soufies sont porteuses d'un projet à la fois spirituel et social (forum)
Publié dans MAP le 26 - 02 - 2010

Les confréries soufies ou les zaouia ont toujours fait partie du paysage religieux du Maroc et sont porteuses d'un projet à la fois spirituel et social, ont indiqué jeudi soir à Madagh (province de Berkane), les participants à la quatrième rencontre mondiale du soufisme.
Par Azeddine Lqadey
La dimension spirituelle de ce projet réside dans "la préservation de l'identité religieuse qui assure la paix intérieure et les qualités nobles du bon comportement, de tolérance, d'amour et de respect d'autrui", ont-ils expliqué lors de la séance inaugurale de ce forum, qui se tient du 25 au 27 février dans l'enceinte de la zaouia kadiria boudchichia sous le thème "Soufisme et société: réalité et perspectives".
Quand à sa dimension sociale, la zaouia a toujours propagé les valeurs de solidarité, d'entraide et de médiation, ont-ils ajouté, notant que le modèle pédagogique de la zaouia est basé, entre autres, sur la générosité, le bénévolat et l'altruisme qui sont des principes fondamentaux pour renforcer la cohésion sociale et promouvoir une citoyenneté active.
Cette rencontre qui réunit des universitaires et des chercheurs de différentes spécialités a pour objectif de "mettre la lumière sur le rapport entre le soufisme et la société", a fait remarquer le directeur du forum, M. Mounir Kadiri Boudchich, estimant que cette relation a "longtemps participé à la dynamique et au progrès des civilisations islamiques.
Pour cet universitaire, le soufisme est devenu "une référence spirituelle pour le Maroc et les Marocains" et la présence du soufisme dans la société marocaine a permis "d'enrichir son patrimoine spirituel et culturel par les différentes expériences religieuses et éducatives de ses maîtres".
Mettant l'action sur l'apport scientifique et culturel du soufisme, M. Mounir Kadiri a fait remarquer que le soufisme a joué un rôle prépondérant dans l'enracinement de l'éducation spirituelle, la diffusion des valeurs traditionnelles et universelles de l'Islam, et le rayonnement culturel de la société marocaine à travers ses différentes activités, à savoir la recherche, l'édition et la formation.
Evoquant les idéologies utopiques et les discours qui ont échoué dans leur projet de réforme des sociétés, il a estimé que la méthode soufie "se présente aujourd'hui comme une alternative d'autant plus qu'elle s'intègre parfaitement au travail en profondeur que plusieurs composantes de la société civile tentent de mettre en œuvre pour faire face à l'hégémonie de l'esprit de consommation qui menace la cohésion sociale".
Les autres intervenants ont souligné que les valeurs spirituelles constituent les fondements nécessaires pour bâtir des sociétés équilibrées, solidaires et responsables, relevant que la promotion des valeurs de citoyenneté et de solidarité, la protection de l'environnement et la recherche constante de l'intérêt général sont les dénominateurs communs entre les voies soufies et l'ensemble des institutions et organisations de la société civile.
Les exposés présentés lors de la première journée de cette rencontre, organisée à l'occasion de la commémoration de l'Aïd Al Mawlid Annabaoui par la Tariqa kadiria Boudchichia, ont porté notamment sur "le soufisme et la société civile", "l'expérience soufie et l'émergence d'une nouvelle culture de l'éducation", "le rôle des soufis dans la gestion de certains conflits historiques" et "le soufisme et la société: identité, communication et ouverture".
Outre l'enracinement de l'éducation spirituelle pour recouvrer la place du soufisme dans la société marocaine et à l'échelon mondial, cette rencontre doit promouvoir le dialogue des cultures, à travers un discours soufi mieux adapté à l'époque contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.