3ème Edition de la conférence « Parlons Développement » : Faire des jeunes les moteurs du développement durable    Sensibilisation sur le civisme fiscal en RDC : Instituer une culture fiscale dans le pays    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Industries manufacturières: Hausse de 19,9% de l'indice de la production au T2-2021    CIH Bank : Renouvellement de la quadruple certification ISO 9001 version 2015    Flambée des prix : des augmentations abusives ?    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Allemagne : le site fédéral des élections probablement visé par une cyberattaque    La France a éliminé Abou Walid Al-Sahraoui, ancien membre du Polisario et chef de l'EI au Grand Sahara    Rapatriement jeudi des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali    Tokyo 2020: les athlètes médaillés célébrés par la Fondation Mohammed VI    Vaccination volontaire des adolescents de 12 à 17 ans : plus d'un million d'injections administrées    Prévisions météorologiques pour ce jeudi    Vladimir Poutine annonce que des dizaines de personnes de son entourage ont le Covid    Les contours de la majorité gouvernementale seront probablement dévoilés la semaine prochaine    Les certificats Covid-19 délivrés par le Maroc désormais valides au sein de l'UE    La DGM célèbre la Journée météorologique arabe 2021    Téhéran, l'AIEA et la surveillance du programme nucléaire iranien    Les premiers touristes spatiaux prêts à décoller mercredi    Eyal David rejoint la mission israélienne à Rabat en tant que chef adjoint    Sahel : Des opérateurs Wagner au Mali ?    Un RNPG déficitaire au 1er semestre    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Botola Pro D1 et D2 "Inwi" (2ème journée): Le programme    Le modèle marocain cité en exemple par un nouveau rapport    Disparitions forcées : le Maroc soumet sa copie préliminaire à l'ONU    Formation du gouvernement. Aziz Akhannouch boucle aujourd'hui le premier round des consultations    Le roi Mohammed VI nomme le général Belkhir El Farouk inspecteur général des FAR    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 septembre 2021 à 16H00    La vaccination des 12 à 17 : Plus d'un million d'élèves ont reçu la première dose    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Le festival JIDAR fait sensation sur les réseaux    Echange culturel pour lutter contre les idées extrémistes    New District présente son premier artiste Hassa1    Hicham Lahlou invité au Salone Del Mobile 2021, à Milan    ART: Des projets communs lancés par l'IMA et la FNM    Espagne: négociations sous haute tension entre Madrid et les séparatistes catalans    La nomination de Staffan de Mistura en tant qu'Envoyé Personnel au Sahara, se fera dans les prochains jours    DataPathology : Witamax injecte 2 MDH    Plafonnement des prix des tests PCR : les laboratoires demandent une baisse des coût des réactifs    La Burundaise Niyonsaba bat le record du monde 2000 m en athlétisme    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rencontre mondiale du soufisme à Madagh: un moment intense d'échanges et de débats
Publié dans MAP le 28 - 02 - 2010

La quatrième rencontre mondiale du soufisme dont les travaux ont pris fin, samedi à Madagh, près de la ville de Berkane, fut un moment intense de spiritualité, d'échanges et de débats autour du thème "Soufisme et société: réalité et perspectives".
Une cinquantaine d'universitaires, de chercheurs et d'experts, marocains et étrangers, ont participé à cette rencontre de trois jours (25-27 février), organisée à l'occasion de la célébration de l'Aïd Al Mawlid Annabaoui par la Tariqa kadiria Boudchichia.
D'une grande qualité scientifique et intellectuelle, les exposés faits lors de ce colloque ont porté sur "la dimension sociétale du soufisme", "le soufisme et la gestion des crises", "le soufisme et dynamique sociopolitique", "le soufisme entre l'éthique du dialogue et la culture de la citoyenneté", "le soufisme et la culture de la diversité et de la divergence" et "le soufisme et la culture".
Tout au long des travaux de cette édition, les conférenciers, de différentes spécialités, ont suscité dans leurs contributions des questionnements et des débats fructueux, argumentés et passionnés donnant l'occasion à l'assistance d'échanger du savoir, de l'intelligence et des enseignements utiles et valorisants.
Dans une grande diversité linguistique et des arguments scientifiques, rationnels, et aussi empreints de la culture soufie, ils ont fait part de leur propre vécu et expérience étirés des enseignements des grandes écoles du soufisme mondiales.
Ils ont unanimement relevé et salué l'apport considérable de la Tarika Kadiria Boudchichia à travers les continents dans sa grande dimension cosmique, mettant l'accent sur le rôle positif et majeur que joue le soufisme dans la vie sociétale et dans les rapports entre les humains et l'époque.
"Le soufisme combat l'exclusion, le favoritisme, la marginalisation et l'injustice sociale", ont-ils dit, estimant que "le soufisme peu apporter et apporte effectivement de simples réponses et des solutions idoines et salutaires pour le repos de l'âme, la sérénité du cÂœur, et l'entente et la paix entre les humains".
Mettant en avant les fondements du soufisme dans le Coran et la Sunna, les intervenants ont rappelé que le soufisme est basé sur des valeurs nobles telles que l'amour, la générosité, la paix, l'humilité, la transparence, la solidarité et le bel agir.
Outre l'enracinement de l'éducation spirituelle pour recouvrer la place du soufisme dans la société marocaine et à l'échelon mondial, cette rencontre, qui constitue une perpétuation de la tradition scientifique de la zaouïa, ambitionne de favoriser le dialogue interculturel et interreligieux à travers un discours soufi mieux adapté à l'époque contemporaine.
Parmi les conférenciers étrangers qui ont participé à l'animation de cette quatrième rencontre, il convient de citer notamment Kenneth Honerkamp (université de Géorgie, USA), Daniel Roussange (université Cergy-Pontoise, France), Hamid Lea (directeur de "Amina Trust" à Birmingham, Angleterre), Abdallah Al Bachir (université de Dubaï), Jaume Flaquer (université de Barcelone), Mme Tasnim Hermila Fernandez (spécialiste du soufisme, USA), Omar Van den Broeck (secrétaire général de l'exécutif des musulmans de Belgique), Alberto Zanon (université de Padoue, Italie) et Mohammed Abou Honnoud (ministère des affaires religieuses, Palestine).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.