Tragédie de Mellilia : l'UE confirme le récit du Maroc et pointe le doigt vers l'Algérie    CAN féminine : Le Sénégal bat le Burkina Faso (1-0)    Phosphates et dérivés: les exportations marocaines ont doublé à fin mai    Bourita : une feuille de route de l'avenir des relations bilatérales    Le Parlement andin tient sa session ordinaire à Laâyoune    « Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Le Maroc pour de nouvelles options de financement à vocation structurelle    Hausse de 173% par rapport à 2021    France : L'épreuve de feu pour Borne II    Rabat: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    Liga : FC Barcelone prolonge le contrat du jeune marocain Chadi Riad    Fatima-Ezzahra Aboufaras et Omar Lakehal remportent la médaille d'argent en Taekwondo    Covid. 11 nouveaux décès au Maroc ces dernières 24h    Covid: le ministère appelle les Marocains à effectuer « d'urgence » leur dose de rappel    Phosphates et dérivés: Les exportations ont doublé à fin mai    La Bourse de Casablanca termine en nette baisse    Sahara. Nasser Bourita s'entretient avec Staffan de Mistura    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    Jeux marocains du sport en entreprise : De l'or pour la MDJS dans la catégorie gaming    L'euro au plus bas depuis 2002, l'économie de l'UE à la merci des vicissitudes internationales    Campagne agricole 2021-2022 : baisse de 69% des trois principales céréales    Maroc/Covid-19: 3.849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Clap de fin pour le Trophée Hassan II Tbourida 2022    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Remise en service des centrales de Tahaddart et Aîn Béni Mathar à partir du GNL importé    Températures prévues pour le mercredi 06 juillet 2022    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Medias jordaniens : la gouvernance de la migration au Maroc encadrée par une vision humanitaire et solidaire    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    La France rapatrie 51 mineurs et femmes retenus dans des camps en Syrie    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Alerte Météo : Vague de chaleur du mercredi au samedi avec des températures allant jusqu'à 45°C    La Cedeao a un nouveau président    Météo au Maroc: les prévisions du mardi 5 juillet    Aïd al-Adha au Maroc: la demande estimée à environ 5,6 millions de têtes    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    Baccalauréat-2022 : Un taux de réussite de 97% chez les candidats non-voyants    France/Covid: la pression hospitalière augmente, le système de santé «à bout de souffle»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



USA: il limoge plus de 900 de ses employés ….sur Zoom
Publié dans Maroc Diplomatique le 06 - 12 - 2021

A quelques semaines des vacances de fin d'année, le PDG d'une entreprise américaine de prêts hypothécaires vient de limoger plus de 900 de ses employés lors d'une réunion sur la plateforme Zoom, évoquant un manque d'efficacité et une performance au-dessous des attentes.
Selon la chaîne d'information CNN, Vishal Garg, président directeur général de « Better.com », a limogé près de 9% de l'effectif de son entreprise lors d'un webinaire sur Zoom.
« Si vous êtes sur cet appel (webinaire), vous faites partie du groupe des malheureux qui sont remerciés", a-t-il lancé lors de cette réunion suivie par CNN Business, ajoutant, toujours à l'adresse des employés présents: "Votre travail ici a pris fin avec un effet immédiat".
D'après le média américain Garg a déjà été impliqué dans une controverse lorsqu'il a envoyé un email au personnel de l'entreprise dans lequel il fustige la performance de ses employés par des mots jugés « offensants ». L'email a été divulgué par le magazine Forbes.
Pour plusieurs observateurs, cette décision intervient paradoxalement à un moment où le phénomène de la Grande démission (Great Resignation) prend de l'ampleur dans une Amérique qui mise sur une forte reprise économique pour surmonter les répercussions de la crise sanitaire.
En août dernier, plus de 4,3 millions d'Américains ont démissionné, accentuant ainsi la pression sur une économie confrontée à une inflation galopante qui doit persister jusqu'en 2022 et à un problème récurrent lié aux perturbations des chaînes d'approvisionnement.
Aussi, la vague de la "Grande démission" n'a pas épargné les PDG des compagnies dont une grande majorité ont décidé de changer de parcours ou de prendre la retraite après une période de stress causé par deux années de pandémie.
Une étude de Heidrick & Struggles, un cabinet de conseil axé sur le leadership et le façonnement de la culture d'entreprise, basée à Chicago, a fait ressortir que les PDG ne sont pas à l'abri de l'épuisement et du stress qui ont affecté des centaines de millions de travailleurs dans le monde depuis le début de la pandémie. Beaucoup d'entre eux ont envisagé un nouveau travail ou un nouveau mode de vie, rejoignant ainsi la déferlante du "Big Quit".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.