Vidéo. Etats-Unis: la mort en direct, les réseaux sociaux sur la sellette    Immobilier: Les prix en repli de 4,9% au T1-2022    Météo au Maroc: les prévisions du jeudi 19 mai    La Russie expulse 85 diplomates de France, d'Espagne et d'Italie    DGSN: un trafiquant algérien interpellé à Oujda    Météo Maroc: températures maximales en hausse ce jeudi 19 mai    Oujda: saisie de 8.853 comprimés d'ecstasy, quatre individus interpellés    Coupe du monde des clubs 2003 : La belle anecdote de Ronaldinho après un match face au RCA    Equipe nationale: La liste de Vahid sera dévoilée mercredi prochain    Maroc-Portugal : Création d'un groupe de travail multisectoriel    ONU: Hilale décline à New York la vision humaniste de SM le Roi en matière de migration    Adhésion de la Finlande et la Suède à l'OTAN    Ukraine: La CE propose une nouvelle aide de 9 milliards d'euros    Coronavirus/Maroc: Le nombre de cas triple dans la région de Casablanca    Etudiants marocains de retour d'Ukraine, ceci vous concerne    Ligue des champions : Al Ahly veut la moitié des places au stade Mohammed V pour ses supporters    Un an après l'exode, presque tous les adultes marocains et 90% des mineurs ont quitté Ceuta    Larache : Un président d'un conseil communal arrêté pour enlèvement de deux élus    Maroc Historic Rally. C'est parti pour la 11ème édition    Université Ibn Tofail / Kénitra : Débat autour de l'enseignement du 7ème art    SIEL / Rabat : Contenu du pavillon France dévoilé    Présentation de la pièce «Bambara, le conteur de la sagesse »    La Fondation des arts vivants met le théâtre marocain à l'honneur    Les frères Tharaud et Jean Gaston Mantel sur l'écran d'Attakfia    Jeune Afrique : "Tunisie – Réforme constitutionnelle : la course contre la montre est lancée"    Efficacité énergétique: l'AMEE et l'ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables et résilients    Jazzablanca Festival reçoit de grosses pointures du Jazz à Anfa Park    L'Université Mohammed V de Rabat lance un nouveau cycle ingénieur    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Covid-19. Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire national par voie aérienne    Amnesty International « inquiète » pour l'état de santé d'un militant en détention en Algérie    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    Espagne/sécurité sociale: Les Marocains se maintiennent en tête du classement    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Guerre en Ukraine : la Russie annonce expulser 34 diplomates français, Paris indigné    OCP : Un chiffre d'affaires de 25,32 milliards DH au 1er trimestre    Régionales de l'investissement : Une approche sectorielle innovante adoptée pour l'édition 2022    Le Maroc préside à Leipzig le sommet du Forum International des Transports    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vaccin anti-Covid: Une généralisation de la 4è dose pas recommandée en France
Publié dans Maroc Diplomatique le 27 - 01 - 2022

Le Conseil d'Orientation de la Stratégie vaccinale (COSV) du gouvernement français a rejeté, dans un nouvel avis, l'idée d'une généralisation de la 4ème dose de vaccin anti-Covid.
"Les données disponibles n'appellent pas actuellement à la mise en place d'un second rappel vaccinal« , appelé communément 4ème dose, et ce « bien que la question soit rendue légitime par le contexte actuel de forte circulation virale« , estime le COSV, qui a été saisi par le ministère de la Santé au sujet de l'opportunité d'une seconde dose de rappel vaccinal (ou 4 ème dose de vaccination dans le cas d'un schéma de vaccination classique chez une personne non-immunodéprimée).
« A l'exception des personnes sévèrement immunodéprimées, pour qui le COSV a d'ores et déjà recommandé l'injection systématique d'une seconde dose de rappel vaccinal, une seconde dose de rappel vaccinal n'apporterait en effet pas de bénéfice individuel significatif« , est-il précisé.
Dans son avis, le COSV rappelle l'efficacité de la troisième dose contre les formes graves, même si elle l'est moins concernant la contagiosité.
→Lire aussi : France : Entrée en vigueur dès ce lundi du "pass vaccinal"
« Pour l'instant, aucun élément d'information consistant ne suggère que la protection contre la survenue de formes graves conférée par un rappel vaccinal diminue dans le temps« , écrit le conseil, qui rappelle que les personnes vaccinées avec un rappel (3e dose) « ne représentent qu'un contingent faible des personnes étant hospitalisées ou en réanimation« .
En parallèle, le COSV note que les premières études sur l'efficacité d'une quatrième dose, si elles démontrent une augmentation des anticorps contre le Covid-19 et une protection contre les formes graves, semblent indiquer qu'elle ne protège pas extrêmement bien contre les infections non plus.
D'autre part, « dans le contexte actuel de très forte circulation du variant Omicron, la population pourrait avoir développé une protection suffisante pour lutter contre les futurs variants, ce qui atténuerait la nécessité d'une seconde dose de rappel vaccinal en population générale« , relève-t-il.
Enfin, le COSV explique craindre que la mise en place d'une quatrième dose dès aujourd'hui génère « un effet contre-productif quant à la poursuite de la campagne vaccinale en cours« , car elle pourrait être « interprétée comme un signal d'inefficacité de la vaccination par l'opinion et ainsi induire un risque de désengagement à l'égard d'une vaccination perçue comme trop fréquente. »
Cet avis sur la quatrième dose pourrait toutefois évoluer à l'avenir, précise le COSV, relevant qu'une quatrième dose pourrait ainsi être recommandée pour les personnes âgées de plus de 80 ans, « si la légère hausse du nombre d'hospitalisations, débutée en décembre, venait à se poursuivre au cours des prochaines semaines« . Actuellement, « ce signal ne semble toutefois pas suffisant pour émettre une telle recommandation ».
Globalement, le conseil attend davantage de données concernant cette quatrième dose, par exemple sur le niveau de protection conféré et selon les tranches d'âge.
Le COSV appelle à, avant de mettre en place une nouvelle dose, accélérer les campagnes actuelles concernant les rappels ou les premières doses, car « sur le plan épidémiologique, la bonne conduite des campagnes de primo-vaccination et de rappel vaccinal apporterait des effets supérieurs à la mise en place d'une seconde dose de rappel« .
La France subit de plein fouet une cinquième vague fulgurante du Covid-19 accompagnée d'une déferlante du variant Omicron et des records de nouvelles contaminations quotidiennes ayant dépassé mardi les 500.000 cas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.