La CEDEAO suit avec une « grande préoccupation » l'évolution de la situation au Burkina Faso    Compteur Coronavirus : 11 nouveaux cas, plus de 6,81 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Jazz au Chellah : Dock in Absolute et Ernesto Montenegro Quintet étalent leurs talents    Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    Mondial-2022: le Maroc et le Qatar annoncent un accord portant sur la sécurité de l'événement    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    L'hommage de la famille Jamali    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Liquidité bancaire: le besoin à 77,5 MMDH au T2-2022 (BAM)    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Quelle culture voulons-nous ?    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Art et culture : Une Fondation pour El Jadida    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    Programme des principaux matchs du dimanche 2 octobre    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Gazoduc Nigéria-Maroc: Le Fonds de l'OPEP débloque 14,3 millions de dollars pour l'étude
Publié dans Maroc Diplomatique le 29 - 04 - 2022

Le projet est mené par les compagnies pétrolières nationales marocaine et nigériane, l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et NNPC Ltd. L'étude FEED a déjà reçu un financement de la Banque islamique de développement en décembre 2021. La banque de développement avait alors déclaré qu'une décision finale d'investissement (FID) était visée pour 2023.
Le Maroc et le Fonds de l'OPEP pour le développement international (OPEC FUND) ont procédé à la signature de la documentation juridique relative au financement d'une partie de la deuxième phase des études d'avant-projet détaillées (FEED –Front End Engineering Design), du projet de gazoduc reliant la République Fédérale du Nigéria et le Royaume du Maroc (Projet NMGP) qui vise à devenir un catalyseur du développement économique dans la région de l'Afrique Nord-Ouest.
Le gazoduc est sur la table depuis un certain temps et est considéré comme une extension du gazoduc de l'Afrique de l'Ouest (WAGP) qui a été mis en service en 2011. Cependant, le WAGP a été en proie à plusieurs problèmes opérationnels, notamment des approvisionnements en gaz peu fiables du Nigeria et paiements de la dette héritée des acheteurs.
Nadia Fettah, ministre de l'Economie et des finances a procédé, par échange de correspondance, avec Abdulhamid Al khalifa, directeur général de l'OPEC FUND et Amina Benkhadra, DG de l'ONHYM, à la signature de la documentation juridique relative au financement, d'un montant de 14,3 millions de dollars, accordé par l'OPEC FUND à l'ONHYM au titre de sa contribution au financement de la deuxième phase de l'Etude d'avant-projet détaillée (FEED – Front-End engineering design » du Gazoduc reliant la République Fédérale du Nigéria et le Royaume du Maroc (Projet NMGP).
Lire aussi: Gazoduc Nigéria-Maroc : l'australienne Worley remporte le contrat d'ingénierie
Le NMGP devrait traverser 13 pays d'Afrique de l'Ouest et offrir aux producteurs de gaz africains une nouvelle voie pour exporter leur gaz vers les pays voisins et vers l'Europe. Le Nigeria, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et la Mauritanie ont tous découvert des réserves de gaz situées au large.
Les livraisons de gaz pourraient être effectuées sur le tracé du gazoduc vers les marchés africains cherchant à sécuriser des approvisionnements supplémentaires en gaz ou exportées jusqu'en Europe via le Maroc.
« L'ensemble des services FEED sera géré par Intecsea BV, entreprise de conseil en ingénierie offshore à La Haye, aux Pays-Bas. Cela comprend le développement du cadre de mise en œuvre du projet et la supervision de l'enquête technique », a déclaré Worley dans un communiqué.
Le Nigeria détient les plus grandes réserves de gaz d'Afrique et cherche de plus en plus à les monétiser sur le marché intérieur et pour les exportations. Le 16 février, le ministre du Pétrole Timipre Sylva était au Niger pour signer la déclaration de Niamey avec ses homologues algérien et nigérien. L'accord vise à remettre sur les rails le projet de gazoduc transsaharien (TSGP), un autre gazoduc qui permettrait au Nigeria d'exporter son gaz vers l'Europe via le Niger et l'Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.