Rabat: Bourita reçoit son homologue singapourien    Conseil de gouvernement: l'ordre du jour de la prochaine réunion    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges dans le rouge    Fin de l'idylle entre Ziyech et Chelsea ?    Formule E : Edoardo Morata remporte l'E-Prix de Marrakech 2022 (VIDEO)    JM d'Oran: La sélection marocaine U18 bat la Turquie (4-2) et décroche le bronze    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce lundi 4 juillet    Espagne. Des drones sous-marins pour acheminer de la drogue    L'opposition moque de« chaises musicales »    « Le plan d'autonomie offre des pouvoirs législatifs exclusifs à la Région »    Le Conseil de sécurité publie la réponse de Hilale à son homologue algérien    La contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023    Une édition déjà réussie    Pedro Sanchez : « L'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc »    Le MCO sauve sa place, le RCOZ relégué en D2    Tachkent-2022 : La sélection marocaine remporte trois médailles, dont une en or    Une convention pour la réalisation des travaux d'aménagement de la voie de «Taddart»    Les prix se stabilisent face à une offre abondante    Effondrement meurtrier d'un glacier en Italie: la catastrophe « est liée au réchauffement climatique »    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique « Samaoui », dédiée à l'art Gnaoui    « Morocco Now »: des Japonais saluent les avancées du Maroc    Intempéries : Les Australiens piégés par les pluies torrentielles    Moody's change la perspective de « négative » à « stable » pour le Maroc    [Alerte météo] Vague de chaleur (38 à 45°C) du mercredi au samedi    Les étudiants en médecine haussent le ton    Le drame de Mellilia : Pedro Sanchez n'a rien à reprocher au Maroc    Malhounyat. Le Festival international de l'art du Malhoune de retour à Azemmour    Rabat Salé : Mémoire et ICESCO signent un nouveau partenariat    Pedro Sanchez : l'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc    Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »    Tétouan: des mesures sécuritaires spéciales pour le mariage de Nouâmane Belaiachi    (Billet 721) – Les Régions, ces enragées du bureau d'études et du cabinet conseil    Vidéo - La politique marocaine de l'Algérie expliquée par la boxe    Lancement de la célébration de Yaoundé capitale de la culture du monde islamique    La High Line Art de New York expose une sculpture de la Marocaine Meriem Bennani    Le film néerlando-marocain «Marokkaanse Bruiloft» rafle deux prix à Rabat    La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement à Lisbonne pour la 2e conférence de l'Océan    Le roi félicite le président américain à l'occasion de l'Independence Day    Chambre des conseillers: séance plénière mardi consacrée à la politique générale    Les 24 hélicoptères AH-64 Apache seront livrés au Maroc en 2023    Jazzablanca: Sur la Scène Casa Anfa, Erik Truffaz et Maâlem Hamid El Kasri ont ravi le public    La météo pour ce lundi 4 juillet 2022    Education : Il était une fois le Baccalauréat !    Ligue féminine des champions : Le Maroc officiellement organisateur de l'édition 2022, l'AS FAR qualifiée d'office    Nabila Rmili appelle à accélérer la cadence de traitement des autorisations d'urbanisme    Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 4 juillet    Joe Biden a reçu un message du roi Mohammed VI    Egypte : le vice-président de la BEI se félicite de l'achèvement réussi de la ligne 3 du métro du Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exclusif: L'initiative pour la sécurité mondiale: réponse chinoise aux défis sécuritaires internationaux
Publié dans Maroc Diplomatique le 18 - 05 - 2022

( Par S.E.M l'Ambassadeur de Chine au Maroc, LI Changlin)
À l'heure actuelle, la pandémie de COVID-19 s'éternise et resurgit, la crise ukrainienne retient l'attention du monde entier, et les menaces sécuritaires conventionnelles et non conventionnelles ne cessent de surgir.
Parallèlement, l'unilatéralisme, l'hégémonisme, la politique du plus fort, la mendalité de la guerre froide ainsi que la confrontation des blocs perturbent gravement l'ordre sécuritaire mondial et aggravent le déficit de la gouvernance sécuritaire mondiale. La paix et le développement, thèmes principaux de notre époque, sont sérieusement mis en cause et la recherche d'un avenir meilleur par l'humanité est confrontée à l'épreuve du réel.
C'est dans ce contexte que le Président chinois XI Jinping, se souciant de l'avenir de l'humanité et partant de ses réflexions profondes visant à trouver une solution définitive aux dilemmes de sécurité du monde, a proposé dans son discours à la cérémonie d'ouverture de la Conférence annuelle 2022 du Forum de Boao pour l'Asie, l'Initiative pour la sécurité mondiale. Cette Initiative défend des engagements dans six domaines : s'engager à porter la vision de sécurité commune, intégrée, coopérative et durable et à préserver ensemble la paix et la sécurité dans le monde ; s'engager à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale des différents pays, à poursuivre la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres et à respecter la voie de développement et le système social choisis en indépendance par les peuples ; s'engager à observer les buts et principes de la Charte des Nations unies, à rejeter la mentalité de la guerre froide, à s'opposer à l'unilatéralisme et à refuser la politique des blocs ainsi que la confrontation des blocs ; s'engager à prendre en compte les préoccupations sécuritaires légitimes de tous les pays, à poursuivre le principe de l'indivisibilité de la sécurité, à bâtir une architecture de sécurité équilibrée, effective et durable et à s'opposer à ce qu'un pays recherche sa propre sécurité sur la base de l'insécurité des autres ; s'engager à rechercher, par la voie du dialogue et des concertations, des solutions pacifiques aux divergences et différends interétatiques, à soutenir tout effort qui va dans le sens du règlement pacifique des crises, à s'abstenir du « deux poids deux mesures » et à rejeter le recours arbitraire aux sanctions unilatérales et aux juridictions extraterritoriales ; et s'engager à adopter une approche globale pour préserver la sécurité traditionnelle et la sécurité non traditionnelle et à répondre ensemble aux différends régionaux et aux défis planétaires tels que terrorisme, changement climatique, cybersécurité et sécurité biologique.
L'Initiative pour la sécurité mondiale est un nouveau bien public mondial offert par la Chine après l'Initiative « la Ceinture et la Route » et l'Initiative pour le développement mondial, et constitue une illustration vivante de la vision de la communauté d'avenir partagé pour l'humanité dans le domaine de la sécurité. Elle apporte une réponse claire à une question de l'époque, à savoir « de quel type de concept de sécurité le monde a besoin et comment les pays peuvent-ils parvenir à une sécurité commune », contribuant ainsi à combler le déficit en termes de paix mondiale par la sagesse chinoise et fournissant des solutions chinoises aux défis sécuritaires internationaux.
La Chine et le Maroc sont tous les deux d'importants contributeurs à la sécurité mondiale. La Chine poursuit fermement la politique étrangère d'indépendance et de paix ainsi que la voie du développement pacifique. Elle ne prétend jamais à l'hégémonie, à l'expansion ou à la conquête de sphère d'influence ni ne se livre à la course aux armements. La Chine est le premier pays contributeur de Casques bleues parmi les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU et le deuxième plus grand contributeur au budget des opérations onusiennes de maintien de la paix. Depuis l'éclatement de la COVID-19, la Chine a fourni jusqu'ici plus de 2,2 milliards de doses de vaccins à plus de 120 pays et organisations internationales. D'ailleurs, la Chine a offert activement sa médiation dans des dossiers brûlants. Elle a lancé par exemple une proposition en quatre points pour la résolution de la question palestinienne et une initiative en cinq points pour réaliser la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient.
Le Maroc, de son côté, prend également une part active à la gouvernance de la sécurité mondiale. Le Royaume a mené une coopération efficace et fructueuse avec la communauté internationale en matière de lutte contre le terrorisme et de gestion des migrations, et joué un rôle de conciliateur dans des questions régionales telles que la question palestinienne et la crise libyenne. En plus, le Maroc soutient énergiquement les efforts onusiens de maintien de la paix dans le monde, un engagement renforcé récemment par l'annonce de la création d'un Centre multidisciplinaire de maintien de la paix dont la mission sera de former et d'appuyer les compétences marocaines et étrangères, notamment sur le continent africain. En février dernier, le Maroc a été élu pour un mandat de trois ans au Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine, ce qui reflète la reconnaissance et l'appréciation de la communauté internationale, en particulier les pays africains, pour la contribution marocaine dans le domaine sécuritaire.
La sécurité mondiale ne peut être réalisée sans la solidarité internationale, chaque pays peut y apporter sa contribution. Dans un monde plus agité que jamais, la Chine est disposée, tout en respectant le principe de concertation, synergie et partage, à travailler en étroite coopération avec le reste du monde, y compris le Maroc, pour approfondir les échanges et l'inspiration mutuelle, afin de mettre en œuvre l'Initiative, de tracer un chemin pour la paix durable et la sécurité commune, et de fédérer les forces pour la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.