ANP: Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021    Blinken à Kiev au chevet de la crise russo-ukrainienne    Vahid Halilhodzic : « Ce soir, je vais bien dormir... »    Le match contre le Gabon, «une belle leçon pour la suite de la compétition» (Halilhodžić)    Les Etats-Unis et l'Espagne souhaitent unir leurs forces pour trouver une solution au conflit du Sahara    Décès du docteur Noufissa Kabbaj. Un autre s'est éteint pas sa lumière [Par Jamal Berraoui]    Eruption volcanique aux îles Tonga : Trois décès confirmés (agence de l'ONU)    آيت الطالب: أزمة أدوية الزكام وكورونا مختلقة ولدينا مخزون يكفي لتغطية الحاجيات من 3 أشهر إلى 32 شهرا    Aït Taleb dément les allégations concernant une pénurie de médicaments    Réactions des Lions de l'Atlas après le partage face aux Panthères    CAN-2021 : Le Maroc fait match nul face au Gabon (2-2)    Akhannouch réagit à l'accord gouvernement-syndicats d'enseignement    Météo Maroc: jusqu'à -5 degrés prévus ce mercredi 19 janvier    Les syndicats d'enseignants : l'accord est un jalon "important" pour résoudre les enjeux pédagogiques    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021 (ANP)    Covid-19 au Maroc: on connaît le prix du médicament Molnupiravir    Autoroute de contournement de Casablanca: démarrage des travaux d'élargissement    Maroc-Gabon: voici le Onze de départ des Lions de l'Atlas    Le Datacenter du ministère de l'Economie et des Finances certifié « Tier III » d'Uptime Institute    Pétrole: les prix au plus haut depuis 2014    Un triste bilan sur le plan économique et social    Ronaldo honoré pour son record de buts en sélection    Le ministère de la culture bien déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc (Ministre)    « Le Point de Déclin » de Fatiha Morchid    «Art& Lights» associe deux univers oniriques    « INTROSPECTION » ou le « Voyage d'arts d'abstraction Russe par l'œil de l'artiste Marocain »    Musées : la FNM tient la première réunion de son comité directeur    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Présidence du Parlement européen: quatre candidats à la succession de David Sassoli    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    Une tempête de neige balaie le Canada    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un ballet d'étoffes et de formes
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014

Caftan 2009, le 2 mai, à Marrakech
Un ballet d'étoffes et de formes
Onze stylistes ont défilé, le 2 mai, sur le podium au Palais des Congrès au Palmeraie Golf Palace à Marrakech pour la 13ème édition de Caftan.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Pour ses treize ans, Caftan s'est envolé vers les trois continents "Afrique, Orient et Occident".
Sur une mise en scène du chorégraphe international Kamal El Ouali, onze stylistes ont défilé, le 2 mai 2009, sur le podium au Palais des Congrès au Palmeraie Golf Palace à Marrakech. Tous sont des noms connus dans le monde de la mode et ont participé à plusieurs reprises à cet événement incontournable de cet habit traditionnel. A l'exception de Khadija Benmlih, dont c'était la première fois, baptême du feu, les sept autres ont déjà affiché leur art sur le podium de Caftan. Au moins une fois, comme c'est le cas de Madiha Bennani; souvent à plusieurs reprises, à l'image de Simohamed Lakhdar, avec six sélections. Celui que l'on surnomme le "Guerrier fassi" est le chouchou de la rédaction de Femmes du Maroc, magazine féminin initiateur de cette manifestation. Et, ce n'est pas pour rien. Ce styliste s'est imposé, au fil des années, comme l'un des plus talentueux de la Haute Couture marocaine.
Brocart
Pour cette édition de Caftan, il n'a pas manqué d'imagination. Comme à chaque fois, ses collections surprennent par tant d'innovation. Et, il n'était pas le seul. Nabil Dahani, un inconditionnel du brocart de Venise, s'est distingué par ses coupes inspirées de la mode occidentale et ses formes ajustées au corps. Dahab Ben Aboud, toujours chic et élégante, véhicule une image de luxe et de prestige. Des étoffes raffinées, des robes élégantes, des tissus riches et gracieux. Ses tenues, brodées en fil d'argent et or, incrustées de cristaux, sont belles et somptueuses.
Après s'être éclipsée deux années d'affilée, Samira Hadouchi a marqué son retour sur le podium avec des caftans colorés et superposés avec des touches africaines. Pour sa deuxième participation, Siham El Habti a présenté une collection pailletée et pleine d'élégance où le noir prédomine. Le duo Réda Boukhlef-Meriem Benamour n'est jamais avare. Leurs superpositions de matières et leurs couleurs joliment mixées se jouent des conventions établies. Cette année, leurs caftans sont raffinés avec des broderies en fil d'or et se portent avec de larges ceintures. Classiques et intemporels, les caftans de Amina Boussayri réveillent les sens avec leurs matières légères et sensuelles.
Mélanges
Du côté de chez Madiha Bennani, c'est l'accessoire qui l'emporte. Il est un superflu nécessaire. Bracelets majdoules multicolores et bandeaux de jouhar hour rehaussent ses tenues à la fois classiques et délibérément modernes. Fidèle à son style, Zineb Lyoussi Idrissi ose les mélanges. Fuschia, orange, vert anis se marient sans complexe. Une collection jeune, fraîche et élégante à la fois. La même impression qu'a laissée, pour son premier défilé, Nissrine Ezzaki Bekkali, élue conjointement par un jury spécialisé et les téléspectateurs de 2M.
Avec un budget de 25 millions de dirhams, Caftan a offert un bal d'étoffe et de formes inoubliable.