La Bourse de Casablanca clôture la séance de ce mardi en hausse    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    [Urgent] Le gouvernement annule l'obligation du test PCR pour l'accès au territoire marocain    Khalid Aït Taleb en visite de terrain à Laâyoune    Officialisation de l'amazigh: l'IRCAM et la Chambre des conseillers s'associent    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Zapatero soutient Pedro Sachez et appuie la position de son pays sur le Sahara marocain    Le ministre gambien des Affaires étrangères réaffirme le soutien ferme de son pays à la marocanité du Sahara    Les retenues des barrages à usage agricole enregistrent un déficit de 2 milliards de m3    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    Racisme : La haine en ligne sous examen après la diffusion du massacre de Buffalo sur Twitch    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Carthage : Le caftan marocain illumine la clôture du Festival international des Monodrames    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    17e anniversaire de l'INDH : la phase III vise l'inclusion des jeunes    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    Mali: les autorités affirment avoir mis en échec une tentative de putsch    Programme "Forsa": Plus de 150.000 dossiers de projets déposés (Ministre)    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    La météo pour ce mardi 17 mai 2022    Washington rétablit une présence militaire en Somalie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Moeurs : La petite Marocaine qui mouille les Bleus
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014

PROSTITUTION. Abou Soufiane, d'origine marocaine, est le principal acteur d'une grosse affaire de proxénétisme qui fait vaciller le football français. Sa mascotte a pour nom Zahia Dehar, une compatriote aux atouts débordants.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Zahia Dehar posant dans un hôtel de luxe
On ne parle aujourd'hui que de lui. En France comme au Maroc. Abou, de son nom complet Abou Soufiane, d'origine marocaine, se trouve être le principal acteur et l'homme clé d'une grosse affaire de proxénétisme et de prostitution à grande échelle, qui fait vaciller le football français. Trois poids lourds de l'équipe de France sont impliqués dans ce scandale sexuel aux ramifications internationales. Au premier rang desquels on trouve l'attaquant Frank Ribéry, qui évolue aujourd'hui dans le Bayern de Munich; Sidney Govou, milieu de terrain de l'Olympique de Lyon; et Karim Benzema, attaquant du Real de Madrid. M. Ribéry et M. Govou ont été tous les deux auditionnés par la brigade de répression de proxénétisme (BRP), lundi 19 avril 2010, tandis que M. Benzema devrait l'être incessamment.
Une affaire de mœurs
On parle également d'un quatrième joueur, Hatem Ben Arfa, dont l'implication a été néanmoins démentie par son agent. L'affaire a démarré par un renseignement parvenu à la BRP en septembre 2009. Puis, le lundi 12 avril 2010, les enquêteurs de cette police spécialisée dans le traitement des affaires de mœurs font irruption dans le cabaret Zaman, qui fait office de café et de bar de nuit, situé au 49 rue de Ponthieu, dans le VIIIème arrondissement de Paris, en plein cœur des Champs Elysées.
Un endroit chic et branché où l'on peut admirer des boutiques prestigieuses comme Benetton ou le salon de coiffure et d'esthétique, spécialiste capillaire et de cosmétique, Kanellia. Dix-huit prostituées, jeunes et d'origine marocaine pour la plupart, ont été arrêtées et incarcérées.
En plus de quatre autres personnes, dont le propriétaire du cabaret, deux intermédiaires et ledit Abou Soufiane, considéré à juste titre comme le principal animateur du réseau. Ce trentenaire, natif de la banlieue de Lyon, fait aujourd'hui la une au rayon des faits divers des journaux français. Ancien candidat à la Nouvelle Star, une émission musicale de M6, destinée à faire la promotion des jeunes talents, ce flamboyant jeune homme, qui aime côtoyer les stars du football et du showbiz, est présenté par les policiers comme un intermédiaire du monde de la nuit au carnet d'adresses bien fourni. Malgré son échec à l'émission de M6, il finit par enregistrer un single “J'aime regarder les filles”, reprise d'un vieux tube des années 80 du chanteur Patrick Coutin. Une chanson qui n'a pas eu échos dans le monde de la musique française.
Proxénétisme de luxe
Devenu homme de télé, l'ambitieux Abou Soufiane monte à Paris pour animer sur La Locale, une chaîne de la TNT, une émission baptisée “Abou Show” dans laquelle il reçoit surtout des “people” de seconde zone. Mais c'est surtout dans la nuit parisienne, avec, semble-t-il, un autre job, qu'Abou s'est fait un nom.
Son QG? Le Zaman Café, un club spécialisé dans les “after”. C'est-à-dire les fins de nuit chaudes où beaucoup de filles qui fréquentent les lieux en profitent pour racoler. Abou les connaît toutes, celles du Zaman et bien d'autres encore. Placé sur écoute par la Brigade de répression du proxénétisme (BRP) depuis plusieurs mois, Abou est aujourd'hui accusé d'avoir alimenté de riches clients avec ces filles.
De jolies jeunes filles, le plus souvent d'origine marocaine et dont plusieurs sont mineures.
Mais, c'est Zahia Dehar, cette blonde marocaine élancée aux cheveux décolorés et au visage d'ange, devenue entre-temps majeure, qui aurait vendu ses charmes à Franck Ribéry, et aux trois autres joueurs. Du haut de ses 18 ans, après avoir abandonné ses études dans un collège de la banlieue parisienne, de castings ratés en tentatives de s'en sortir dans le monde de l'art, elle s'est finalement abandonné à celui de la prostitution, facile pour elle, puisqu'elle serait extrêmement belle. Aujourd'hui, cette jeune marocaine, au corps d'une sirène, fait trembler le monde du football français. Zahia Dehar, selon ses dires à la police, se prostitue depuis mars 2008. Elle gagne énormément d'argent. Soit l'équivalent de 20.000 euros par mois, à raison de 2.000 à 3.000 euros le câlin.
Les aveux de Zahia
Zahia Dehar -reconnaît avoir eu des relations sexuelles tarifées et payées avec Franck Ribéry, Sidney Govou et Karim Benzema. Les faits, tels que racontés par M. Ribéry à la police française, se seraient déroulés à Munich, au printemps 2009. A l'époque, elle n'était âgée que de 17 ans. Pour le rencontrer, elle aurait pris l'avion. Entendu par les policiers, la star du Bayern a confirmé avoir eu une relation sexuelle avec la prostituée, lui avoir payé le voyage et le séjour en Bavière.
Mais il a contesté lui avoir versé une somme de 2.000 euros. Il a assuré qu'il ignorait son âge réel. La jeune Marocaine a reconnu aussi avoir eu une relation sexuelle avec Karim Benzema courant 2008. A l'époque, elle n'était âgée que de 16 ans. Sidney Govou, lui, aurait passé une nuit avec elle en mars 2010; ce qui veut dire qu'elle était donc majeure.
Dans la loi française, le fait de solliciter des relations sexuelles à une mineure prostituée est passible de trois ans de prison ferme, et de 45.000 euros d'amende. Mais le délit est visiblement difficile à caractériser puisqu'il faut prouver que le client était conscient que la prostituée était mineure.