Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Humans of Morocco se distingue aux 10es Maroc Web Awards
Publié dans MarocHebdo le 11 - 04 - 2017


Des photos et des histoires
Utiliser l'image pour communiquer, raconter, retranscrire n'est pas une trouvaille. Mais quand la photographie est intelligemment exploitée, elle peut donner lieu à des résultats impressionnants. C'est le cas de Humans Of Morocco, un projet collaboratif initié en 2013. Après près plus de trois ans d'existence, Humans Of Morocco fascine, inspire, et s'impose surtout. A la 10e édition du Maroc Web Awards, qui s'est tenue le 2 avril 2017 à Casablanca, le projet a réalisé l'exploit de rafler trois prix. Un fait très rare dans cette compétition, la plus grande de son genre, qui récompense les acteurs du web.
D'autant plus que les trois consécrations sont des plus prestigieuses, en l'occurrence la meilleure page Facebook, le meilleur compte Instagram ainsi que le meilleur blogueur de l'année 2016. Mais comment un tel projet a pu voir le jour, et plus que tout, fédérer autant? «L'idée est partie de l'appréciation de Humans of New York, et nous, groupe de passionnés de photographie humanitaire, on s'est dit et pourquoi pas créer une version marocaine. Aller à la rencontre des humains au Maroc afin de raconter des histoires inspirantes ou parfois délirantes», nous expliquent les responsables du projet, qui insistent sur l'aspect collectif de leur travail, loin de toute personnalisation. Pour comprendre mieux ce phénomène, il faudra donc revenir à ses racines. En 2010, un photographe newyorkais, Brandon Stanton, commence à prendre des photos d'habitants de sa ville pour raconter leurs histoires, leurs quotidiens pour les publier par la suite. L'idée connaît un succès retentissent et devient virale. Partout dans le monde, l'idée de Brandon Stanton est reprise, mais se démarque grâce aux particularités de la ville ou des pays où elle est appliquée.
La société en images
Au Maroc, pays au tissu social hétérogène et aux habitudes diverses, le projet était prometteur. Et les 23 personnes derrière Humans of Morocco ont parfaitement exploité ce potentiel. «On est loin de l'approche particulière de Humans of Amsterdam ou de Humans of New York car on a le poids de la particularité marocaine, qui est phobique à tout ce qui est reflet de son image photographique et aussi reflet de ses idées qui vont être commentées par les autres. Dans notre cas, ces "autres" sont les fans de Humans Of Morocco. C'est vrai que le Maroc est riche en histoires, mais cela se heurte parfois à la muraille du Hchouma», affirment-ils.
La page Facebook de Humans of Morocco, qui compte 135.000 fans, ainsi que son compte Instagram, qui totalise près de 23.000 abonnés, proposent plusieurs centaines de portraits de Marocains, hommes et femmes, de toutes les tranches d'âge, souvent pris dans le vif de l'action dans la rue. Les clichés sont toujours accompagnés d'une citation du personnage. On se retrouve ainsi face à un immense catalogue riche en couleurs, mais surtout en émotions, en aspiration ou encore en enseignements. Quant au choix des personnes à photographier et à raconter, les photographes de Humans of Morocco nous expliquent qu'ils écument l'espace public à la recherche d'un profil qui dégage une certaine façon de vivre dans la rue. Ils ne prennent pas de rendez-vous avec des personnes précises. Ils profitent de leur temps libre pour dégager de l'inspiration pour eux-mêmes en tant que story-tellers, mais aussi pour le lecteur en deuxième lieu, poursuivent-ils


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.