Une digitalisation « déshumanisée » n'atteindra jamais son objectif (Hassan Alaoui)    Transport/logistique: Abdeljalil souligne la nécessité d'asseoir une souveraineté nationale    Inflation au Maroc: Fitch alerte sur la détérioration des finances publiques    Maroc: la croissance prévue à 1,8% en 2022, selon la BAD    Congo-Cameroun. 347 km de fibres optiques    Zimbabwe. L'inflation atteint des sommets    Vidéos. Un étudiant marocain, accusé d'avoir combattu pour l'Ukraine, risque la peine de mort    Real Madrid vs Liverpool: Paris, capitale mondiale du foot le temps d'un duel de prestige    PSG : Achraf Hakimi était au courant pour la prolongation de Kylian Mbappé    Forfait, Riyad Mahrez s'offre des moments de détente à Marrakech    Anass Salah-Eddine : "Je peux m'adapter très vite"    Hépatite d'origine inconnue chez les enfants : 650 cas probables dans le monde    Intégration des étudiants d'Ukraine. Les solutions du ministère    L'Union africaine souligne la responsabilité des pays d'accueil dans la protection des réfugiés    Le Marocain Aomar Boum cosigne le livre «Wartime North Africa : A Documentary History, 1934–1950»    Le Congrès national de la Société marocaine de psychiatrie se penche sur la schizophrénie    Benslimane : Le 15e Festival national de zajal célèbre le «Zajal au féminin» du 3 au 5 juin    La 5ème édition des rencontres Internationales de Toumliline, du 31 mai au 2 juin    Sothema. Le chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre 2022    UA : La solidarité agissante du roi Mohammed VI en Afrique, socle de l'engagement humanitaire du Maroc    Sahara : Le Burkina Faso appuie le plan d'autonomie comme seule et unique solution    La HACA signe une convention de partenariat avec le régulateur des médias capverdien    Revue de presse quotidienne de ce samedi 28 mai 2022    Marine Royale: 1,5 tonne de drogue saisie au large de Tanger    Les ventes à l'export de Chery ont augmenté de janvier à avril 2022    Indice mondial de performance des ports à conteneurs : Tanger Med en 6è position    Plus de 700 exposants de 55 pays, à l'occasion de la 27ème édition du SIEL    Chelsea annonce un « accord final et définitif » pour son rachat    Faouzi Lekjaa rend visite au Wydad    La revue de presse du samedi 28 mai    Maroc : interdiction d'une manifestation non autorisée contre la vie chère    Le secteur des assurances au Maroc appelé à relever plusieurs défis    Fusillade au Texas: la police sous le feu des critiques    Tottenham: Conte tranche pour son avenir    Météo au Maroc: les prévisions du samedi 28 mai    5 façons dont les partenariats de l'ONU favorisent la paix et le développement    Tests PCR : le Conseil de la Concurrence juge les marges des laboratoires "élevées"    Billets WAC-Al Ahly : « En ligne »...d'attente !    Nasser Bourita représente SM le Roi aux deux sommets extraordinaires de l'UA à Malabo    Le SIEL sera-t-il organisé en permanence à Rabat?    Fusillade au Texas : SM le Roi adresse un message de condoléances à Joe Biden    Casablanca : 1er championnat de lecture rapide et mind mapping en Afrique les 28 et 29 mai    Sommet extraordinaire de l'UA sur les questions humanitaires avec la participation du Maroc    L'ONU rend hommage à l'action des Casques bleus marocains déployés en RDC    «Yallah Rouh», nouveau single de Samira Saïd en dialecte marocain    Maintien de la paix: l'ONU exprime son « extrême reconnaissance » au Maroc    Patrimoine urbain : Appel au renforcement de l'arsenal juridique    Festival de Cannes 2022 : Sofia Saidi attire les regards sur le tapis rouge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



7 ème Art: Une salle de cinéma pour les pauvres
Publié dans MarocHebdo le 10 - 06 - 2011

INAUGURATION. L'association Enfance Maghreb Avenir ouvre un cinéma, le 10 juin 2011, dans l'ancienne médina de Marrakech pour offrir aux enfants l'accès à l'image et l'apprentissage de nouvelles approches de communication
C'est au coeur du mellah de Marrakech que l'association Enfance Maghreb Avenir (EMA) a créé un nouvel espace dédié à l'art et à la culture. Conscients du rôle clé que joue la ville de Marrakech dans le rayonnement du septième art, avec son festival aujourd'hui incontournable, une Ecole supérieure des Arts visuels (ESAV) et la proximité des studios de Ouarzazate, Najat Limet et son staff de l'EMA, avec de nom breux partenaires internationaux, ont décidé de mettre sur pied une salle de cinéma destinée aux enfants défavorisés.
En effet, c'est au sein du collège Laâyoune que cette nouvelle salle, qui n'est pas uniquement un lieu de projection mais un espace d'apprentissage et de formation, voit le jour. Fruit d'un partenariat avec l'Académie régionale de Marrakech, le Centre cinématographique marocain (CCM), l'institut italien de la Culture, le Centre cinématographique français, la Faculté des lettres et des sciences humaines de Marrakech et du collège Val d'Argent de Ste Foy l'Argentière, le projet CinEMA vise l'utilisation du cinéma comme un outil pédagogique.
Débouchés d'avenir Comme l'explique Mme Limet, il s'agit «de réfléchir, éduquer le regard des enfants et faire naître des interrogations, susciter le débat et le dialogue». Et c'est dans ce but que l'association compte donc favoriser l'accès des plus défavorisés aux formations artistiques et culturelles. Sans oublier d'impliquer les élèves dans un travail d'analyse des images, ce qui les aidera à aiguiser leur sens critique et leur curiosité. Mais il ne suffit pas d'aménager une salle de cinéma. Le tout est de pérenniser ce projet en proposant des formations pour les enseignants qui souhaitent aborder le cinéma dans le cadre scolaire au sein de leurs classes. C'est là un rôle rempli par Caterina Tarasco, une grande figure de l'art connue mondialement et qui supervise les formations.
Ces dernières sont proposées gratuitement et prennent appui sur les collections du CCM, du centre culture français et de l'ESAV. Dans ce sens, en 2011 trois professeurs du collège ont suivi une formation encadrée par deux intervenants professionnels, Fadel Elghouali, directeur du CPR à Rabat et Youssef Aît Hammou, professeur et chercheur en linguistique. On le voit bien, l'objectif pédagogique et le souci d'une formation continue priment dans ce projet phare qui place donc l'image au coeur de l'apprentissage d'une enfance marocaine des quartiers démunis où le cinéma fait rêver mais surtout peut offrir de belles débouchées sur l'avenir.