Légère baisse de la production de billets de banque    De bonnes sources    BAM booste son résultat net    En Algérie, les dinars disparaissent    Covid-19 : Nouveau record, 19 décès en 24 heures    Luxe : une grande chaine américaine met la clef sous la porte    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Des centaines de voyageurs bloqués : Cafouillage à la gare ferroviaire Rabat-ville    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Aggravation du déficit commercial en 2019    Nouvelle approche pour l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire    Des experts appellent à l'adaptation des moyens à l'intensité de la propagation virale    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Des turbopropulseurs T700 de General Electric pour les 24 Hélicoptères Apaches des FAR    Gare de Rabat – Ville toujours ouverte aux voyageurs    US Round Up du lundi 3 août – Cannabis, Siri, Frelon meurtrier, New-York, Analphabétisme en santé,    Bataille d'Oued Al-Makhazine    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Bourita: Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l'Arabie Saoudite    Le Raja retrouve le podium et met la pression sur le WAC    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Crise du Covid: le chiffre d'affaires de Lydec en a pris un coup    Tous les congés suspendus : Le personnel hospitalier en état d'alerte    SM le Roi appelle à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires    BCP et CDM dévoilent la situation des banques à l'ère du Covid-19    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Botola : le Wydad en tête du classement général    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    Douzi lance son clip pour Afriquia    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'escroc qui plumait les filles de joie
Publié dans Agadirnet le 19 - 06 - 2007

Un escroc qui rôdait dans les rues et les boulevards de Marrakech et Agadir à bord d'une voiture louée, en quête de jeunes filles susceptibles d'être agressées, a été arrêté dernièrement à Marrakech. Son complice est toujours en fuite.
Si les arnaqueurs ont deux points en commun à savoir la séduction et le vol en douceur, ils n'ont ni la même spécialité ni la même méthode ni le même champ de travail. Et sans avoir de points de divergence, leurs proies ont en commun la mansuétude et la crédulité.
L'exemple est ce qui est arrivé dernièrement à deux jeunes amies à Marrakech. Elles rôdaient dans les ruelles et les grandes artères de cette ville ocre quand un jeune homme qui était à bord d'une Peugeot 307 de couleur noire, en compagnie d'un autre jeune homme, leur a lancé un sourire. Les deux amies, qui étaient bien habillées et portaient quelques bijoux en or, ont continué leur chemin faisant semblant d'ignorer leur séducteur. Ce dernier semble décidé de suivre leurs pas pour arriver à les séduire par n'importe quel moyen. Il a déployé un grand effort pour ne pas perdre leurs traces. À chaque fois, il essayait de se trouver à leur niveau pour leur lancer un nouveau sourire. Mais les deux jeunes filles continuaient leur chemin sans faire le moindre geste pour les encourager à les suivre. Et pourtant, le conducteur de la voiture n'hésitait pas à leur faire des signes pour leur demander de le rejoindre à bord. En vain. Tout d'un coup, elles ont échangé des regards comme si l'une interrogeait l'autre. A propos de quoi ? Chacune d'elles a bien compris l'autre. Et elles se sont dirigées directement vers le véhicule pour ouvrir la portière et y monter. Les deux filles semblaient avoir l'intention de profiter de cette occasion avec les deux jeunes hommes qui étaient, au moins en apparence, bien aisés. Seulement, les apparences sont souvent trompeuses.
À bord de la voiture, les deux jeunes hommes se la jouent respectueux. Ils ne les ont pas touchées, ni demandé de les accompagner dans un lieu préparé à la débauche. Tout au long de leur chemin, ils conversaient, riaient et rigolaient comme de vrais amis. En arrivant au quartier Palmeraie, le conducteur a garé la voiture, a demandé à son compagnon de changer de place avec l'une des deux filles. Pourquoi ? La réponse était claire et évidente. Les filles ont insisté pour rester toutes les deux sur la banquette arrière. Hors de lui, le jeune homme qui était au volant leur a ordonné de lui remettre l'argent, les bijoux en or et les téléphones cellulaires qu'elles portaient sur elles. Soudain, des policiers, qui étaient à bord d'un fourgon, les ont encerclés. Ils sont arrivés à arrêter uniquement le conducteur et les deux jeunes filles.
Le deuxième jeune homme a pris la fuite. Au commissariat de police, les deux jeunes filles ont affirmé aux policiers qu'elles n'étaient que des victimes des deux jeunes hommes qui ont tenté de leur subtiliser tout ce qu'elles portaient sur elles. Alors que le jeune homme, âgé de trente-neuf ans, a avoué être originaire de Mohammédia, qu'il s'est habitué à louer de temps en temps une voiture pour se déplacer soit à Marrakech soit à Agadir où se trouvaient plus de touristes marocains, surtout les jeunes filles.
Il a affirmé qu'ils ciblaient surtout les filles de joie pour se faire passer pour des clients. Ils les invitaient à les prenaient à bord de la voiture. Quand ils arrivaient à un lieu loin des policiers et des regards des curieux, ils les obligeaient à leur remettre tout ce qu'elles avaient de précieux. Les policiers ont découvert dans la voiture plusieurs bijoux en or et des téléphones cellulaires. Le jeune homme, célibataire, a été déféré devant la justice.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.