Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    Cinquième journée des Coupes africaines – Objectif : sceller la qualification    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    Le CDT Najad, 25 ans dans les geôles du polisario, témoigne    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Adam de Maryam Touzani    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Bagdad: Des milliers d'antiaméricains se rassemblent à l'appel d'un leader chiite    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Routes de la soie: un couloir économique entre la Chine et la Birmanie…    La CSMD reçoit le Conseil de la Concurrence    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    El Othmani: La participation du Maroc au Sommet afro-britannique augure d'un nouvel élan aux relations bilatérales    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    La CSMD reçoit les représentants du Conseil de la concurrence    Banque mondiale: 1 MMDH pour les infrastructures de Casablanca-Settat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Tholot : “Aït Bennasser a perdu son niveau”    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'escroc qui plumait les filles de joie
Publié dans Agadirnet le 19 - 06 - 2007

Un escroc qui rôdait dans les rues et les boulevards de Marrakech et Agadir à bord d'une voiture louée, en quête de jeunes filles susceptibles d'être agressées, a été arrêté dernièrement à Marrakech. Son complice est toujours en fuite.
Si les arnaqueurs ont deux points en commun à savoir la séduction et le vol en douceur, ils n'ont ni la même spécialité ni la même méthode ni le même champ de travail. Et sans avoir de points de divergence, leurs proies ont en commun la mansuétude et la crédulité.
L'exemple est ce qui est arrivé dernièrement à deux jeunes amies à Marrakech. Elles rôdaient dans les ruelles et les grandes artères de cette ville ocre quand un jeune homme qui était à bord d'une Peugeot 307 de couleur noire, en compagnie d'un autre jeune homme, leur a lancé un sourire. Les deux amies, qui étaient bien habillées et portaient quelques bijoux en or, ont continué leur chemin faisant semblant d'ignorer leur séducteur. Ce dernier semble décidé de suivre leurs pas pour arriver à les séduire par n'importe quel moyen. Il a déployé un grand effort pour ne pas perdre leurs traces. À chaque fois, il essayait de se trouver à leur niveau pour leur lancer un nouveau sourire. Mais les deux jeunes filles continuaient leur chemin sans faire le moindre geste pour les encourager à les suivre. Et pourtant, le conducteur de la voiture n'hésitait pas à leur faire des signes pour leur demander de le rejoindre à bord. En vain. Tout d'un coup, elles ont échangé des regards comme si l'une interrogeait l'autre. A propos de quoi ? Chacune d'elles a bien compris l'autre. Et elles se sont dirigées directement vers le véhicule pour ouvrir la portière et y monter. Les deux filles semblaient avoir l'intention de profiter de cette occasion avec les deux jeunes hommes qui étaient, au moins en apparence, bien aisés. Seulement, les apparences sont souvent trompeuses.
À bord de la voiture, les deux jeunes hommes se la jouent respectueux. Ils ne les ont pas touchées, ni demandé de les accompagner dans un lieu préparé à la débauche. Tout au long de leur chemin, ils conversaient, riaient et rigolaient comme de vrais amis. En arrivant au quartier Palmeraie, le conducteur a garé la voiture, a demandé à son compagnon de changer de place avec l'une des deux filles. Pourquoi ? La réponse était claire et évidente. Les filles ont insisté pour rester toutes les deux sur la banquette arrière. Hors de lui, le jeune homme qui était au volant leur a ordonné de lui remettre l'argent, les bijoux en or et les téléphones cellulaires qu'elles portaient sur elles. Soudain, des policiers, qui étaient à bord d'un fourgon, les ont encerclés. Ils sont arrivés à arrêter uniquement le conducteur et les deux jeunes filles.
Le deuxième jeune homme a pris la fuite. Au commissariat de police, les deux jeunes filles ont affirmé aux policiers qu'elles n'étaient que des victimes des deux jeunes hommes qui ont tenté de leur subtiliser tout ce qu'elles portaient sur elles. Alors que le jeune homme, âgé de trente-neuf ans, a avoué être originaire de Mohammédia, qu'il s'est habitué à louer de temps en temps une voiture pour se déplacer soit à Marrakech soit à Agadir où se trouvaient plus de touristes marocains, surtout les jeunes filles.
Il a affirmé qu'ils ciblaient surtout les filles de joie pour se faire passer pour des clients. Ils les invitaient à les prenaient à bord de la voiture. Quand ils arrivaient à un lieu loin des policiers et des regards des curieux, ils les obligeaient à leur remettre tout ce qu'elles avaient de précieux. Les policiers ont découvert dans la voiture plusieurs bijoux en or et des téléphones cellulaires. Le jeune homme, célibataire, a été déféré devant la justice.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.