Une ONG condamne l'appel du Polisario à commettre des attentats terroristes au Maroc    Moment historique pour Yassine Bounou, gagnant du Trophée Zamora    Une réflexion de la presse italienne sur le nouveau contrat Mbappé    Une délégation marocaine à Prague    Plainte de LaLiga contre le PSG : Javier Tebas contre le renouvellement du contrat Mbappé    Travaux du Busway : Perturbation de la circulation à Casablanca    Guerre en Ukraine : Moscou annonce la destruction d'armes occidentales    USA-Liban : Nouvelle charrette de sanctions US    Sebta et Mellilia : La DGI annonce la fin des activités de contrebande    Marrakech / Systèmes de paiement et e-gov :15ème édition de l'Africa Pay & ID Expo    Casablanca : 16 MDH pour une cure de jouvence de la Trémie Zerktouni- Hassan II    Chine / Covid-19 : Des milliers de Pékinois placés de force en quarantaine    Casablanca : Lancement de la 15ème édition du Festival international Théâtre et Cultures    Marhaba 2022: consulat mobile au profit des ressortissants marocains de Saint-Etienne    Premier league: Manchester city championne d'Angleterre après un scénario fou    Mbappé: « La déception du Real est à la hauteur de mes hésitations »    Opération Marhaba. Les navires, les compagnies, le pavillon marocain, les réservations, la hausse des prix,... tout sur la traversée maritime    Monkeypox: Quel plan de riposte pour le MSPS?    Education. Voici les nouvelles dates des examens scolaires    Agence africaine du médicament. Bataille fratricide entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie    Covid-19 au Maroc : 98 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Espagne : Démantèlement d'un réseau de trafic de migrants entre Ceuta et Cadix    Football / Match amical Etats Unis-Maroc : Le sélectionneur américain dévoile sa liste de joueurs    UPA: Le président du parlement émirati salue le rôle du Roi Mohammed VI dans le soutien des Maqdissis    Journée de l'Afrique. Lahcen Mahraoui en première ligne à Dublin    Au camp de Boujdour, à Tindouf, un événement «international» devant des chaises vides    COVID-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 mai 2022    Situation médicale préoccupante d'un détenu à Fès : l'administration pénitentiaire fait le point    Usage de l'arme en dehors du service par un policier à Béni Mellal : enquête ouverte    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane    Blé: la menace de pénurie guette les pays importateurs    Moudhaffar Al Nawab, voix du peuple irakien, n'est plus    Tornade à Michigan: deux morts et 23 blessés    Le président du Conseil national des EAU salue le rôle pionnier de SM le Roi dans le soutien des Maqdissis    Migrations: aux portes des Etats-Unis, des drames et des enfers    USA: Joe Biden qualifie les cas de Monkeypox dans le monde de "préoccupants"    Québec réduit les frais de scolarité pour les étudiants étrangers en région    Amélioration de l'école publique : un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc participe à la foire internationale de l'agriculture de Novi en Serbie    Canada/Intempéries: Quatre morts et 900.000 foyers privés d'électricité    Interview avec Neila Tazi : « Nous ne quittons pas Essaouira, elle est la capitale de la tagnaouite »    Festival : Jazzablanca, le fond et la forme    Météo au Maroc: les prévisions du dimanche 22 mai    Diaspo #240 : Youssef Anegay, guitariste à Strasbourg indissociable de Lazywall    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tourisme marocain : Une résilience avérée en dépit d'un climat international incertain
Publié dans Albayane le 11 - 11 - 2011

Le tourisme marocain a fait montre, de l'avis des professionnels présents à la 32-ème édition du World Travel Market (WTM) de Londres, d'une résilience avérée durant l'année qui s'achève, confortant les choix faits dans le cadre des visions 2010 et 2020 érigeant le secteur en une locomotive de croissance. L'année 2011 avec son lot d'incertitude économique en Europe, principal marché émetteur de touristes dans le monde, et de troubles politiques dans le voisinage nord-africain et moyen-Oriental, n'a pas donc été une année facile pour tous les marchés y compris marocain.
"Mais le Maroc a réussi a tiré son épingle du jeu", comme l'a affirmé à la MAP le directeur général de l'Office National Marocain du Tourisme, Hamid Addou, en marge du WTM, qui se tient jusqu'à jeudi dans le centre d'exposition d'Excel (Est de Londres).
Les chiffres disponibles au sujet de la performance du tourisme marocain durant les neuf premiers mois de 2011 témoignent de la situation positive du secteur.
A partir de la Grande-Bretagne, marché stratégique pour le Royaume, plus de 385.000 arrivées ont été réalisées, soit une hausse de près de 8 % par rapport à la même période en 2010.
Des professionnels, comme Ali Ghannam, Président de la Fédération Nationale du Tourisme (FNT), sont convaincus que la forte progression enregistrée en septembre et en octobre derniers devra se poursuivre pour le reste de l'année et en 2012.
L'analyse rejoint celle faite il y a quelques semaines par le cabinet international d'intelligence économique, Oxford Business Group (OBG), qui avait souligné qu'après la forte croissance enregistrée en 2010, le tourisme marocain s'apprête à vivre en 2011 une nouvelle année "exceptionnelle".
Pour le think-tank, la confiance des professionnels reste élevée en dépit de l'instabilité régionale et de l'ignoble acte terroriste commis au mois d'avril dans un café de Marrakech, dont les conséquences demeurent limitées.
Au sujet de la performance du marché britannique, en particulier, les professionnels mettent la progression continue de ce marché à l'actif de la politique de communication à la fois agressive et bien ciblée mise en oeuvre par le Maroc au niveau du Royaume-Uni.
A cette politique de marketing s'ajoute le développement d'un produit touristique qui répond aux exigences de la clientèle britannique. En effet, le Maroc offre une large gamme de produits dont le culturel, le balnéaire, le trekking, les short-breaks, lesquels produits sont très recherchés par les Britanniques, connus pour leur engouement pour les voyages.
D'autres facteurs entrent également en jeu pour renforcer la popularité de la destination Maroc, dont la proximité géographique (environ 3 heures de vol) et la disponibilité de vols low cost.
Par ailleurs, le directeur général de l'ONMT, tout en notant que la progression réalisée durant les neuf premiers mois de 2011 sur le marché britannique demeure "modeste", mise sur la confiance que suscite le Maroc, grâce à sa politique et ses potentialités, auprès de ses partenaires. Comme exemple de cette confiance, M. Addou cite l'entrée sur le marché marocain de deux prestigieuses compagnies aériennes britanniques, en l'occurrence British Airways et British Midlands International.
L'entrée de ces deux grandes compagnies en période de crise économique et politique mondiale "est un signe de confiance", estime-t-il, en mettant également l'accent sur la qualité du label Maroc et du travail accompli pour maintenir et renforcer cette position.
L'optimisme demeure de mise pour 2012, une année qui s'annonce difficile
Le responsable de l'ONMT souligne, par ailleurs non sans réalisme, que l'année 2012 s'annonce difficile en raison de l'enlisement de la crise financière en Europe et la persistance de l'incertitude politique dans certains pays de la région.
La crise économique en Europe se traduira à coup sûr par une accentuation de la chute du nombre de voyageurs européens.
Des chiffres circulés à l'occasion du WTM londonien ont montré que le nombre de voyageurs britanniques a baissé de 5 % en 2011, une tendance qui doit se poursuivre en 2012, le citoyen européen étant plus préoccupé par son vécu quotidien que par ses loisirs.
Loin de céder face à cette situation peu reluisante, le Maroc poursuivra avec confiance sa politique, en misant sur ses potentialités et les avantages compétitifs clairs dont il dispose, notamment l'offre de moyen-courrier résultat de la proximité vis-à-vis de l'Europe et l'offre de low cost disponible grâce à l'accord Open Sky liant le Royaume-Uni et l'Union européenne.
Le Maroc mise également sur une campagne de communication massive sur le marché britannique. Cette campagne, lancée au début du mois de novembre, met à profit plusieurs supports médiatiques (panneaux publicitaires, chaines de télévision, stations radio, salles de cinéma, presse people et Internet), le but étant de garantir le maximum de visibilité pour le produit marocain.
L'actuelle campagne devra permettre, comme l'explique M. Addou, de réaliser de bons chiffres durant la période des fêtes de fin d'année et durant les mois de janvier et février 2012.
En février, l'ONMT lancera une nouvelle campagne dans le but de sécuriser la période haute saison, qui s'étend jusqu'au mois de juin.
"D'importants moyens seront déployés sur le marché britannique pour y renforcer notre présence", indique M. Addou, mettant l'accent sur le travail de relations publiques en particulier à destination des principaux organes de presse et ce sur la base d'une approche qualitative, proactive et dynamique.
Le responsable a cité l'exposition "Inspiring Morocco", qui se tient actuellement dans le célèbre magasin londonien Harrods, comme exemple éloquent de manifestation de haut niveau qui renforce l'image de marque du Royaume.
Cette exposition de l'art de vivre marocain permettra une excellente visibilité pour la destination Maroc et ne manquera pas d'avoir un impact très positif sur les secteurs de l'artisanat et du tourisme, a-t-il dit.
En effet, l'ONMT a signé, dans la foulée de l'exposition, avec le principal tour-opérateur d'Harrods un accord devant générer environ 50 millions de dirhams en chiffre d'affaires touristique par le biais de la vente de packages de voyage durant les deux mois que durera l'exposition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.